Comment prolonger la vie de la batterie et la fiabilité de la voiture?

Chaque fois que voiture de cinq panne causée par la batterie. Dans les prochaines années, avec by-wire, lancez / désactiver la gestion du moteur et hybrides (électricité / gaz), la popularité croissante de la technologie automobile, ce problème ne fera qu’empirer.

Prétraitement afin de réduire l’échec, le besoin de détecter avec précision la tension de la batterie, et la température actuelle, les résultats de calculer l’état de charge et de statut opérationnel, les résultats transmis à l’unité de commande de moteur (ECU), et pour commander la fonction de charge.

Hyundai Motor est né dans le début du 20e siècle. Fiez-vous à démarrer manuellement la première voiture, besoin de beaucoup de pouvoir, il ya un risque élevé de cette “manivelle” de la voiture a causé beaucoup de décès. En 1902, la première batterie pour démarrer le moteur à la réussite du développement de 1920, toutes les voitures ont un démarreur électrique.

A l’origine des piles usagées, et doit être remplacé lorsque la puissance s’épuise. Peu de temps après, la cellule liquide (c.-à-la vieille batterie plomb-acide) pour remplacer les piles. Les avantages de batteries plomb-acide lorsque le moteur est, il peut charger à partir.

Au siècle dernier, le plomb-acide de la batterie est presque aucun changement dans les dernières améliorations majeures à son scellé. Le véritable changement est la demande pour cela. Initialement, la batterie est seulement utilisé pour démarrer la voiture, klaxonnant et que l’alimentation de la lampe. Maintenant, dans le contact avant que le système électrique de la voiture devrait être invoquée sur l’alimentation.

La prolifération des nouveaux équipements électroniques n’est pas seulement les joueurs GPS et DVD et autres appareils électroniques grand. Aujourd’hui, l’unité de contrôle moteur (ECU), les vitres électriques et sièges électriques, l’équipement du corps électronique est devenu la configuration standard de la plupart des modèles de base. A été une augmentation exponentielle de la charge a eu un impact sérieux sur le système électrique causée par la défaillance d’un nombre croissant est mis en évidence.Selon l’ADAC et les statistiques du CAR, dans tous les échecs de voiture, près de 36% est due à un défaut électrique. Si l’analyse numérique, peuvent être trouvés dans plus de 50% des échecs sont causés par ce composant des batteries plomb-acide.

Les deux suivants principales caractéristiques de l’état de santé de la batterie d’évaluation peut refléter l’état de santé des batteries plomb-acide:

(1) l’état de charge (SOC): SOC indique que la batterie peut fournir une grande capacité de charger la batterie nominale utile (exprimée en pourcentage de la nouvelle batterie SOC).

(2) l’état d’exécution (SoH): SoH indique que la batterie peut stocker une charge beaucoup plus.

L’état de charge de l’état de l’indicateur de charge est comme un «jauge de carburant” de la batterie. Calcul de la SoC Il ya plusieurs façons l’un des plus couramment utilisés sont deux: les mesures ouvertes circuit de tension et détermination de Coulomb (également connu en tant que méthode de Coulomb comptage).

(1) tension en circuit ouvert (COV) des mesures: une relation linéaire entre la tension en circuit ouvert de la batterie sans charger son état de charge. Cette méthode de calcul a deux limites fondamentales:

Tout d’abord, afin de calculer les SoC, la batterie doit être ouvert, pas relié à la charge, cette mesure n’est exacte après une assez longue période de stabilité après.

Ces limitations rendent les méthodes de COV ne sont pas adaptés pour le calcul en ligne du SoC. La méthode est généralement utilisée dans l’atelier de réparation automobile, où la batterie a été retirée, et peut utiliser un voltmètre pour mesurer la tension entre la batterie positive et négative.

(2) Détermination de Coulomb: Cette méthode consiste à trouver un heure actuelle intégrante du comte de Coulomb pour déterminer le SoC. En utilisant cette méthode peut être en temps réel de calcul du SoC, même si la batterie est dans les conditions de charge. Cependant, la détermination de Coulomb de l’erreur va augmenter au fil du temps.

Générale, l’utilisation de la tension en circuit ouvert et la méthode de comptage de Coulomb pour calculer l’état de charge de la batterie Acer Aspire 5500.

Exécution état de l’état de fonctionnement reflète l’état général de la batterie, ainsi que la capacité de stockage de la batterie de charge nouvelle. En raison de la nature de la batterie elle-même le calcul SoH est très complexe, en fonction de la composition chimique de la batterie et la compréhension de l’environnement. Batterie SoH affectée par de nombreux facteurs, y compris l’acceptation de la charge, la résistance interne, la tension, d’auto-décharge et la température.

Discussion d’Apple iphone la configuration de la batterie au lithium de telephone

Steve Jobs a créé le mythe d’Apple, les produits Apple sont toujours suscité un grand intérêt, récemment, les États-Unis quelques institutions bien connues de démantèlement, en iphone démantèlement découvrir le mystère de la batterie.

IFixit démantèlement des institutions est un à long terme en gardant un œil sur les produits Apple, il a constaté que l’histoire de l’intérieur iphone les aspects suivants:

Un téléphone avec 1GHr A5 d’Apple la fréquence du réseau. Ce téléphone à large bande peut prendre en charge GSM, GPRS, WCDMA et EDGE;

2 A5 processeurs dual-core, cartes mères et chipset sans fil est Qualcomm, il a intensifié iphone;

3, la mémoire flash par puce d’amplificateur à Toshiba Original pa3166u-1BRSest assurée par les deux sociétés.

C’est sans doute l’accumulation de quelques produits high-tech, vue détaillée des résultats de démantèlement des téléphones batteries Li-ion Dell Xps m1330praticiens des affaires de la batterie, l’auteur. Ouvrez le capot arrière, vous pouvez voir la batterie, a salué l’étiquette les mots “autorise uniquement les fournisseurs de services de démontage, tirés de leur endurance dans le manuel du téléphone: appels huit heures en3G, dans les conditions2G / GSM jusqu’à 14 heures 200 heures d’autonomie en veille par rapport à la génération précédente iphone4 temps d’attente moins de la moitié. Cette confusion sur la performance de la batterie.

Peut être vu de l’étiquette de la batterie, il s’agit d’une origine dans la Chine batterie lithium-ion, la déclaration plus précise “de polymère batterie lithium polymère. La capacité étiquetés 5.3WHr iphone4 avec la batterie lithium est 4.8WHr. La capacité nouveau téléphone et de secours le temps est court dans l’opinion profane ne semble pas compatible, en fait, il s’agit d’un phénomène normal, en raison de la haute capacité au lithium polymère peut auto-décharge, en particulier, vivent plus d’auto-décharge la plus grande.

Les conditions d’endurance iphone 3G que iphone4 temps de parole en continu ou plus pour une heure, tandis que la 2G dans les conditions de la période de deux batterie est la même. Une autre cause de temps d’attente aussi avec la configuration de l’hôte tout entier, tel que le système A5 Néanmoins, iphone mobile manuel utilisateur du téléphone ou de recommandations formulées pour améliorer l’efficacité de la batterie. À savoir: 1, puissance de la batterie Hp Pavilion dv5 régulièrement étalonné, généralement un mois pour une charge complète et de décharge, en face d’elle vient à des problèmes de configuration, et donc, les paramètres du système A5 à faire quelques ajustements afin de réduire la puissance de travail, arrêtez temporairement la fonctionnalité inutile , réduire le nombre de commutation entre3G et2G.

Des solutions applicatives de batterie dans des environnements difficiles

Les problèmes rencontrés par la batterie dans un environnement difficile
Avec l’augmentation de plein air des applications de station de base, des défaillance de la batteriedure environnement de premier plan, comme le Pakistan, l’Inde et l’Asie du Sud, à la fois aux opérateurs et causé des pertes économiques et les dommages à la satisfaction du client du transporteur. Le nœud du problème n’est pas la batterie elle-même, le problème réside dans l’armoire de batterie en plein air n’a pas tenu compte de la batterie à la protection à haute température. Afin de résoudre le problème fondamentalement, et doit fournir une solution complète pour les applications de la batterie dans des environnements extérieurs rudes.

Analyse comparative de la technologie de refroidissement actif pour armoire de batterie en plein air
La chaleur du Cabinet en plein air une variété de façons de choisir, ce type de méthodes de refroidissement appropriés pour armoire de batterie en plein air? Cela devrait être de parler des caractéristiques du produit de la batterie Hp 510. Batteries plomb-acide dans la communication DC d’alimentation du système, l’utilisateur est le plus préoccupé, c’est la vie. Les principaux facteurs à influer sur la vie de batteries plomb-acide est la température ambiante et des conditions de la grille.
Étroitement liée à la durée de vie de la température ambiante des batteries plomb-acide. Plus la température ambiante, la plus courte de la vie de la batterie Hp Pavilion dv5. Lorsque la température ambiante est plus élevée que les exigences de conception de vie de la batterie de température (25 ° C), l’élévation de température -10 ° C, la durée de vie raccourcie de moitié.
Cycles de décharge de batterie Dell Inspiron 6000, de la profondeur de l’impact de décharge directe sur la vie de la batterie. Décharge plus le nombre, plus la décharge, la plus courte la durée de vie de la batterie. En d’autres termes, les coupures du réseau d’électricité sont fréquentes réduisent la durée de la batterie.
Pour les stations de base de plein air, généralement les opérateurs incapables d’améliorer le coût élevé de conditions de réseau ou d’améliorer les conditions du réseau électrique, ne peuvent pas se permettre, si nous partons de la température ambiante inférieure de la batterie pour améliorerla vie de la batterie Dell Xps m1330.
Cabinet en plein air de ventilation du ventilateur de refroidissement traditionnel droite ou échangeurs de chaleur, mais les deux façons ne font pas la température de l’armoire en dessous de la température ambiante à l’extérieur du cabinet. Pour la région à haute température (la scène dans plus de 40 ℃), grâce à un refroidissement actif, armoire de batterie en plein air, la température de l’armoire en dessous de la température ambiante à l’extérieur du cabinet. ZTE briser la routine, la combinaison de l’innovation, l’introduction de composants de réfrigération à l’armoire de batterie en plein air.
Communication dispositif maître (tels que le GSM, la transmission, etc) et la variation de puissance de la partie alimentation en courant continu (redresseur) dans le fonctionnement de l’équipement sera la fièvre, tandis que la batterie est différente. Selon le mécanisme électrochimique de la charge de la batterie et de refoulement, la décharge de la batterie sans fièvre. Temps de charge normal (mais payant) ne fond pas de chaleur. La chaleur de la batterie pendant l’utilisation normale peut être ignoré, armoire de batterie en plein air il n’ya pas de source de chaleur, de refroidissement une petite quantité nécessaire, selon les estimations, armoire de batterie généralement en plein air aussi longtemps que la capacité de refroidissement de 200-400W suffit. De refroidissement thermoélectrique (TEC refroidisseur thermoélectrique) la climatisation semi-conducteurs avec des scénarios émergents technologie de réfrigération pour armoire de batterie en plein air, par rapport au conditionnement de l’air et TEC compresseur de climatisation présente de nombreux avantages:

1) une structure simple et une grande fiabilité. Le refroidisseur ensemble est constitué par un module de refroidissement thermoélectrique et de connexion de fil, sans compresseur, sans parties mécaniques mobiles, ainsi aucune vibration, aucun frottement, aucun bruit. Haute fiabilité, longue durée de vie (à 32 ℃ environnement, la vie de plus de 100.000 heures).
2) de refroidissement sans les pannes de courant AC. Alimentation en courant continu 48V, alimentation TEC de puissance de climatisation de la batterie d’une panne de courant alternatif, d’une armoire de batterie en plein air peut encore être atteint de réfrigération.
L’efficacité du refroidissement 3) et la capacité de refroidissement. Dans le cas de grande capacité, l’efficacité de refroidissement thermoélectrique est inférieur à la réfrigération par compression de vapeur. Réduire l’efficacité des refroidisseurs à compression de vapeur avec des capacités a diminué, et le compresseur ne peut pas être fait trop petit l’efficacité de refroidissement thermoélectrique et de la capacité de la taille, ont un avantage dans les applications de charge à froid. Pour l’extérieur scénarios armoire de batterie (charge à froid), l’utilisation de la climatisation de l’air TEC est un choix idéal.
4) la petite taille. Particulièrement adapté pour montage en armoire extérieure.
5) Coût. Basé sur l’analyse ci-dessus, en plein air armoire de batterie TEC air conditionné, rapport coût-efficacité.
6) un entretien facile. TEC air conditionné ne nécessite pas de fluide frigorigène du cycle de rotation du compresseur sur une base régulière à regarder moustiquaires ne sont pas à être bloqué peut être très peu d’entretien.
7) vert. Sans réfrigérant Fréon, aucun dommage à la couche d’ozone atmosphérique, vert.
Basé sur l’analyse ci-dessus, nous avons choisi la meilleure performance que le traditionnel compresseur de climatisation TEC air conditionné comme un pièces de la batterie en plein air de réfrigération du cabinet.

À haute température série capacité de protection des TEC extérieur armoire de batterie
Cabinet TEC batterie extérieure de la TEC de la climatisation, armoires, composition de la couche d’isolation. Afin de répondre à l’installation d’une capacité différente et différents types de besoins de la batterie, ZTE a conçu une série de l’armoire de batterie TEC, deux armoire typique comme le montre la figure 1. De gauche à droite coffret peut être installé deux allongée 12V 150Ah l’AGA ou batterie au gel. Montré au Cabinet droit peut être installé sur six groupes de long et étroit 12V 150Ah l’AGA ou batteries au gel (trois 12V 150Ah à fuselage large ou batteries au gel 200Ah) peut également être installé. Afin d’atteindre l’effet de refroidissement souhaité, nécessitant l’armoire pour avoir un effet bonne isolation, isolation de coton dans un design professionnel à faire usage des matériaux entières premières et les ouvertures de réduction et de coupe d’isolation en coton, avec une épaisseur de 40mm. TEC module utilise le même design du degré de protection IP55.
TEC armoire de batterie dans la conception des produits, tenir pleinement compte de l’effet de refroidissement et la fiabilité du produit, et la sélection du ventilateur de réfrigération à puce de pointe de haute fiabilité, une bonne isolation de coton isolation.TEC armoire de batterie pour avoir une capacité une bonne protection à haute température.

Ordinateur portable (ou laptop)

Lecture de DVD, jeu vidéo, traitement d’images 3D… L’ordinateur portable possède des fonctions multimédia et des capacités qui rivalisent sans problème avec celles d’un ordinateur de bureau. En outre, du fait de sa mobilité, son usage s’en retrouve multiple et varié. Transportableportableultra portable ou mini portable, il existe autant de formats que d’usages. Avec l’apparition du mini portable ou netbook, c’est l’avènement de la portabilité informatique.

1. Présentation

– Du tout en un
Un ordinateur portable (en anglais laptop ou notebook) est un ordinateur personnel dont la caractéristique essentielle réside dans la portabilité. A la différence d’un ordinateur fixe, il ne dispose pas d’unité centrale. Un ordinateur portable est composé de plusieurs éléments permettant son fonctionnement : le processeur, la carte mère, le disque dur… d’un clavier, d’un écran et d’une souris.
– Des prix variables
Tous ces éléments sont compactés à l’intérieur d’un boitier de faible dimension, d’où le prix généralement plus élevé d’un ordinateur portable par rapport à un ordinateur fixe. Exception faite pour les minis portables dont les capacités de base permettent un coût moindre.
– La légèreté : un atout de poids
La taille moyenne d’un portable est de 35 cm de large sur 27cm de profondeur, et de 25 cm sur 17 cm pour un mini portable. Il existe des ordinateurs portables de grandes dimensions : 40 cm de largeur sur 30 cm de profondeur. Il s’agit en fait de PC transportables dont le poids avoisine souvent les 4kg. La taille allant de paire avec le poids, plus un ordinateur est petit, plus il est léger et facile à transporter.
– Des pièces intégrées
Comme la plupart des pièces sont intégrées, elles ne peuvent être changées. Il est donc nécessaire de bien connaître les caractéristiques techniques d’un portable et l’usage que l’on souhaite en faire avant de l’acquérir. En outre, l’intégration de toutes les pièces par le constructeur permet de minimiser les risques d’incompatibilités matérielles.
– Autonomie
L’intérêt d’un ordinateur portable est d’être autonome le plus longtemps possible sans avoir besoin d’être branché sur secteur. Il fonctionne avec une batterie rechargeable sur secteur.

2.Usages

La mobilité et l’encombrement réduit de l’ordinateur portable présentent des intérêts certains au niveau de son utilisation. Limité au départ à un strict usage bureautique et professionnel, l’ordinateur portable a évolué vers un usage multimédia complet et extrêmement varié proche du PC fixe : retouche photo, jeux vidéo, lecture de DVD… Avec le netbook, le portable est revenu à un usage simplifié, mettant l’accent sur la connexion et la mobilité.

  • Avec l’émergence des réseaux sans fil, les pros de la communication peuvent se connecter avec leur portable depuis presque n’importe quelle zone, du moment qu’elle soit couverte par le WiFi ou la 3G. Petits et légers, les ultraportables et les miniportables / netbook permettent aux nomades de se connecter au net pour dialoguer sur leur messagerie instantanée, consulter leurs mails, effectuer des tâches bureautiques simples depuis un café, un train, une salle d’attente équipés Wifi. En se glissant aisément dans un sac à main, le netbook a su en outre conquérir un large public féminin.
  • Joueurs et cinéphiles peuvent s’adonner à leurs passions, où qu’ils soient, sur un portable doté d’un écran confortable (15″ pour un portable, jusqu’à 20″ pour un transportable), d’une carte graphique performante et d’un processeur puissant.
  • Mémoire, puissance de calcul… Avec un ordinateur portable pourvu d’un disque dur et d’un processeur puissants, les professionnels en déplacement peuvent utiliser les mêmes fonctions que leur ordinateur de bureau et gérer plusieurs logiciels.
  • Montage vidéo, traitement photo, mixage de sons… toutes ces applications multimédias sont également rendues possibles en dehors de chez soi avec des portables qui conjuguent capacité de stockage importante et vitesse d’exécution. Le nombre d’entrées et de sorties permettent par ailleurs une grande interactivité avec les accessoires high-tech : les ports USB 2 pour un téléphone mobile, une clé USB, un appareil photo numérique, un disque dur externe… Le port Firewire (ou IEEE 1394) pour un caméscope numérique (dont le débit est plus important qu’un port USB), une sortie VGA pour un moniteur externe, un connecteur S-Vidéo pour la télé
  • 3. L’écran
  • La taille

La taille d’un écran fait partie des critères déterminants dans le choix d’un ordinateur portable. Elle est souvent corrélée au poids et à la taille de la machine.
Si vous souhaitez vous limiter à un usage bureautique simple, l’achat d’un portable à écran large n’est peut-être pas justifié.
En revanche si vous voulez un portable pour visionner des films, choisissez un portable à écran confortable pour vos yeux.
De 10″ pour un mini portable / netbook jusqu’à 20″ pour un transportable, la taille moyenne d’un écran d’ordinateur portable est de 15″ (1 pouce = 2,54 cm).

  • Le format

Le format d’affichage le plus courant est en 4/3 (format télé normal) mais il existe des formats d’écrans d’ordinateurs portables exotiques, proches du 16:9, tel que le format 15:10, plus adapté à la visualisation de séquences vidéo (lecture de DVD par exemple).

  • Le temps de réponse

D’un point de vue technologique, la plupart des écrans d’ordinateurs portables sont plats et TFT (Thin Film Transistor) utilisant un affichage LCD (à cristaux liquides). La qualité d’un écran TFT dépend de son temps de réponse ou latence, c’est-à-dire le temps nécessaire pour descendre et remonter des informations. Plus le temps de réponse indiqué est bas (en dessous de 20 ms), meilleur il est, plus fluides sont les images animées. Les écrans à faible de temps de réponse sont plutôt indiqués pour les joueurs et les écrans dont le temps de réponse est supérieur à 20 ms convient plus à un usage basique.

4. Le processeur

  • La fréquence

Le processeur est le cerveau de l’ordinateur, c’est lui qui traite les instructions. Sa vitesse d’exécution est conditionnée par sa fréquence (en MHz), mais deux processeurs de marques différentes peuvent avoir des performances tout à fait équivalentes avec des fréquences très différentes.
Pour un usage gourmand en logiciels et en applications multimédias, un ordinateur avec un processeur puissant (avec une fréquence > 2,4Ghz) est recommandé.
Pour une utilisation plus basique, un processeur de gamme moyenne (=2Ghz) suffit.
Mais aujourd’hui, il vaut mieux considérer la qualité de l’ensemble des composants (carte graphique, mémoire) que s’en tenir à la seule valeur de la fréquence du processeur.

  • La mémoire vive

La quantité de mémoire vive peut avoir une importance considérable sur les performances, notamment pour des usages multimédias. Elle sert uniquement de zone de transit d’informations (lorsque vous allumez ou téléchargez un programme par exemple).

  • La fréquence de fonctionnement

Outre la quantité de mémoire, il est également important d’être attentif également à sa fréquence de fonctionnement, correspondant à la fréquence à laquelle vont tourner la plupart des périphériques.

5. Le disque dur

  • Capacité

C’est la mémoire de l’ordinateur, le lieu où sont stockés les données et les programmes de l’ordinateur. On s’intéresse à sa capacité : à partir de 160Go on évite les risques de saturation, à partir de 320Go, on rejoint l’utilisation d’un PC fixe.
Vous pouvez étendre autant que besoin la capacité de stockage de votre ordinateur portable grâce à un disque dur externe ou une clé USB (certaines montent jusqu’à 64Go).
Des marques de miniportables ont fait le choix de fonctionner avec un disque dur à mémoire flash (SSD), ce qui les rend plus résistant aux chocs, plus légers aussi. Leur usage – limité à de la bureautique légère et à la connexion – peut être enrichi avec des applications multimédias stockées sur une clé USB ou un disque dur externe.

  • Vitesse d’exécution

Pour un confort d’utilisation, on recommande une vitesse de rotation de 5 400 tours/minute minimum (jusqu’à 7 200 tours/minute).

6. La carte graphique

Le choix de la carte graphique est important, surtout pour faire tourner des jeux vidéo aux graphismes élaborés, regarder des films, faire de la PAO ou gérer des images en 3D. Comme elle est intégrée à la carte mère, il vaut mieux vérifier au préalable sa puissance. Les joueurs ont tout intérêt à choisir un portable avec une carte graphique de marque, compatible avec des programmes indispensables aux animations comme DirectX 9.

7. Lecteur graveur

Devenus standard, les graveurs DVD double couche ont remplacé peu à peu les combos lecteurs CD et DVD et graveurs CD. Ils permettent de conserver sur un seul et même support plusieurs Go de données. Certains portables intègrent même des lecteurs ou lecteur/graveur HD/DVD ou Blu-ray avec des capacités de stockage allant de 30 Go à 50 Go et plus.

8. Souris et clavier

Si l’ordinateur portable intègre un clavier et un touchpad (pavé tactile), rien n’empêche l’ajout de périphériques plus confortables. Il existe des « souris de poche » adaptées au format des portables et miniportables avec un enrouleur de fil intégré et des claviers ergonomiques plus spacieux permettant une meilleure frappe sur les touches.

A voir aussi

Lors de l’achat d’un ordinateur portable, outre le choix des éléments matériels, il est notamment important de veiller aux caractéristiques suivantes :

  • La température de fonctionnement : Le fonctionnement des différents éléments de l’ordinateur portable (notamment le processeur) induit une augmentation de la température de l’ordinateur portable pouvant parfois être gênante (en particulier lorsque la température du clavier devient trop importante).
  • Le bruit : Afin de dissiper la chaleur due au fonctionnement des différents éléments de l’ordinateur portable (notamment le processeur), les ordinateurs portables sont parfois équipés de dispositifs d’évacuation de la chaleur tels que des ventilateurs, pouvant créer une gêne auditive importante. Il en est de même pour les moteurs entraînant la rotation des disques durs ou du lecteur/graveur de CD/DVD. Il convient donc de se renseigner sur le niveau de bruit de l’ordinateur en fonctionnement.
  • Garantie : L’achat d’un ordinateur portable est un investissement important, il est donc essentiel de se prémunir des risques liés à un dysfonctionnement en souscrivant à une garantie. La garantie est d’autant plus essentielle sur un ordinateur portable qu’il n’est pas possible d’interchanger des éléments (carte graphique, carte son, etc.) comme cela peut être le cas sur des ordinateurs de bureau. La plupart des offres incluent de facto une garantie de quelques mois à un an, mais il peut être avisé de prendre une extension de garantie de quelques années afin de couvrir le maximum de risques.
  • L’offre logicielle : Les ordinateurs portables sont presque systématiquement équipés d’un système d’exploitation à l’achat mais certaines offres incluent également un bouquet de logiciels tels que des outils de bureautique, une encyclopédie ou encore un antivirus qui peuvent s’avérer utiles. Il peut donc être intéressant de prendre en compte cet aspect lors de l’achat d’un micro portable.
  • La housse de protection : Lorsque l’ordinateur portable est destiné à un usage nomade, une mallette de transport est nécessaire afin de le protéger et de le transporter ainsi que l’ensemble de ses accessoires.

 

Comment remplacer un clavier Acer Aspire sur un PC Portable ?

Pré-requis

Pour  réaliser le changement de clavier, il faudra :

  • Réaliser une sauvegarde de vos données (on ne sait jamais).
  • Eteindre votre ordinateur portable.
  • Retirer la batterie.
  • Vous munir de 2 petits tournevis plats.

Identifier et retirer les encoches du clavier

Il faut, tout d’abord, bien identifier les 6 encoches qui maintiennent votre clavier en place, qui se trouvent derrière la touche tabulation et  à droite des touches échap, F4, F8, F12, Suppr. et Fin.

Ceci fait, commencez par une encoche en la poussant délicatement avec un cutter afin de libérer le clavier. Une fois que celle-ci est désenclenchée, le retrait des suivantes sera plus aisé.

Pour les encoches suivantes, il faut faire délicatement levier dessus avec un stick de démontage, elles se détachent relativement facilement

Détacher la nappe du clavier

ATTENTION, NOUS ATTAQUONS ICI LA PARTIE LA PLUS DÉLICATE DU TUTORIEL.

Une fois les encoches retirées, ne pensez surtout pas que le clavier est totalement libre au risque d’abîmer le connecteur de la nappe du clavier toujours en place. Pour le déconnecter, tirez délicatement la barre noire (ou marron ou blanche selon les versions) vers le haut . Petite astuce pour cette étape : votre meilleur outil est sans doute vos ongles car un tournevis, en glissant, pourrait faire des dégâts.

Une fois la petite barre relevée, vous pouvez retirer la languette et votre clavier est totalement libéré. Vous pouvez maintenant retirer la nappe, installer le nouveau clavier et procéder à la même manipulation dans le sens inverse.

N’hésitez pas à venir poser des questions et apporter des précisions sur le tutoriel dans les commentaires, nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

Comment connaître le modèle de votre Mac ?

Depuis un certain temps, les ordinateurs estampillés de la pomme se ressemblent tous, c’est un fait. Le design du MacBook Pro que l’on connaît aujourd’hui par exemple, n’a pas évolué depuis octobre 2008. Difficile donc de s’y retrouver lorsque l’on a besoin de connaître le modèle de son Mac avec précision !

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir comment, en quelques secondes, vous allez pouvoir obtenir ces renseignements.

1ère méthode : A propos de ce Mac

De base, Mac Os vous permet d’obtenir le modèle de votre machine directement via le menu suivant :

La fenêtre suivante vous indiquera directement le modèle de votre Mac, ainsi que d’autres informations spécifiques comme le processeur, la mémoire vive, ou encore le numéro de série.

2ème méthode : Mactracker

La seconde méthode consiste à installer un petit utilitaire du nom de Mactracker (disponible soit sur le site de l’éditeur soit sur l’AppStore). Ce logiciel permet d’obtenir des informations assez précises sur l’ensemble des appareils Macintosh depuis 1984.

La partie qui nous intéresse pour ce tutoriel est la partie « This Mac » dans la barre latérale de MacTracker. Cliquez dessus, et vous devriez voir dans la colonne de droite, le Mac que vous possédez.

Il peut également vous être utile de connaître le numéro du modèle de votre Mac. Pour ce faire, deux solutions s’offrent à vous.

1ère méthode : Les informations imprimées sur la coque

Retournez simplement votre mac, en haut au milieu de la coque, vous trouverez le numéro de votre modèle, ici, un A1278.

Si ce dernier est effacé, ou que vous avez un jour changé la coque de votre MacBook pro, il vous faudra suivre la méthode suivante.

2ème méthode : MackTracker, encore

Retournez dans la section « This Mac » comme expliqué précédemment, cliquez sur votre modèle (ici, le MacBook Pro 13-inch, Early 2011), une fenêtre détaillée s’ouvrira. La partie « Model Number » se trouve à la 4ème ligne.

Connaître le modèle de votre Mac peut vous être utile lorsque vous désirez remplacer certains composants, comme la batterie, la mémoire vive, le clavier, ou encore,  vos touches de clavier !

 

Une batterie doit être entièrement déchargée de temps en temps

Mythe

La batterie de mon PC portable, de mon téléphone, ou de ma voiture, doit être entièrement vidée de temps en temps pour que la recharge soit efficace.

Réalité

FAUX Ceci est même destructeur pour le matériel.

Explications

Les batteries de nouvelle génération lithium-ion ne doivent pas être déchargées complètement, cela les rendrait inutilisables.

Il ne faut jamais décharger une batterie entièrement sous peine de risquer de perdre 20 % de sa capacité ! Les systèmes d’exploitation actuels veillent généralement sur ce point et s’éteignent avant que la batterie ne manque d’énergie et soit totalement vide. Cela vient du fait que les accus sont reliés à un circuit électronique complexe qui est constamment alimenté. De plus, une décharge totale de la batterie entraîne une dégradation chimique des éléments au sein de la batterie. À cause de cela, une recharge de la batterie (après une décharge totale) peut être potentiellement dangereuse. C’est pour cela qu’un circuit interne peut empêcher la recharge afin d’éviter tout incident. Les conséquences sont que la batterie devient inutilisable.

Pour les ordinateurs portables Windows XP, il est possible de régler la décharge de la batterie en allant dans le panneau de configuration, puis Options d’alimentation.

En cas de stockage sur une longue durée et sans utilisation, chargez-les entre 40 et 60 % et entreposez-les dans un endroit frais.

Les habitudes

Décharger les batteries avant de les recharger était nécessaire avec les anciennes au nickel-cadmium, il ne faut pas transposer cette pratique à celles (très différentes) au lithium-ion.

Windows – Economiser les batteries de son portable

Voici quelques astuces qui vous permettront d’économiser les batteries de votre ordinateur portable, et ainsi de gagner en autonomie.

Qu’est-ce qui consomme ?

Ce sont les composants électroniques et mécaniques qui consomment du courant. Il y a bien sûr les périphériques (disque dur, lecteur DVD, écran…), mais également la carte mère et – particulièrement – le microprocesseur principal.

Il faut le savoir: Plus vous faites travailler le microprocesseur principal (donc plus le taux d’occupation du CPU est important), plus il consomme de courant.

Ainsi, jouer à un jeu 3D consommera plus de courant qu’utiliser un traitement de texte.

Comment réduire

  • Le rétro-éclairage des écrans est souvent réglable. Essayez de le réduire, mais gardez quand même une lisibilité suffisante.
  • Réglez l’économie d’énergie de Windows afin qu’il coupe l’écran et le disque dur en cas d’inactivité.
  • Réglez également l’énergie pour que l’écran s’éteigne et l’ordinateur se mette en veille quand l’écran est rabattu.
  • Plutôt que d’arrêter Windows, utilisez le mode Hibernation (quand possible). Cela permettra à Windows de redémarrer plus vite (Vous évitez ainsi la phase de démarrage de Windows).
  • La plupart du temps, il y a également une option pour éviter de faire tourner le processeur au maximum de sa puissance, ce qui permet de réduire la consommation de courant, parfois au prix d’une légère réduction en performances.
  • La plupart des périphériques (carte graphique, modem, cartes PCMCIA…) ont un mode d’économie (le courant est pratiquement coupé quand ils ne sont pas en utilisation). Essayez d’activer l’économie sur ces périphériques. Notez que certains périphérique ne pourront pas être utilisés en mode économie car ils se “réveillent” mal. Faites des essais.
  • Utilisez le périphérique de pointage intégré à votre portable, et évitez la souris (elle consomme du courant en plus du périphérique de pointage intégré à l’ordinateur). De manière générale, évitez les périphériques externes, qu’ils soient USB ou autres.
  • Régulièrement (une fois par mois), défragmentez votre disque dur quand l’ordinateur est relié au secteur. Moins le disque dur est fragmenté, moins il y aura d’allers-retours des têtes de lecture du disque, et donc il y aura moins de courant consommé. Utilisez également BootVispour placer les fichiers systèmes nécessaires au démarrage en début de disque: Windows démarrera plus vite.

Autre fait important: Plus vous avez de programmes qui tournent et consomment du temps processeur, plus vous consommez de courant.

Il est donc important de désactiver les programmes et services inutiles.

  • Désactivez les services inutiles, en particulier le service d’indexation. Ce service est très consommateur de CPU et fait beaucoup d’accès disque.
  • Réduisez le nombre de programmes lancés au démarrage. Il y en a sûrement plein qui ne servent à rien (QuickTime Task, Java Update Scheduler, barre d’outils Office, “Démarrage rapide” Office, RealPlayer, etc.)
  • Changez le thème de Windows: Utilisez le thème standard. En effet le thème Aqua de Windows nécessite un peu plus de puissance de calcul, et donc consomme un peu plus de courant.
  • Désactivez les effets (animations, effets de transition). Ils sont jolis, mais obligent le CPU à faire des calculs supplémentaires, et donc à consommer plus de courant.
  • Désactivez ClearType.
  • Si ça n’est pas utile, coupez le son (mode muet);
  • Evitez les économiseurs d’écran animés (3D ou autre). Préférez l’économiseur d’écran standard Windows ou l’écran vierge. N’oubliez pas d’activer l’économie d’énergie pour l’écran dans la section “Gestion de l’alimentation”.
  • Si vous n’utilisez pas votre connexion WiFi, désactivez-la. Cela évite à votre WiFi d’émettre constamment pour trouver un point d’accès (cela consomme du courant).
  • Sous Windows 95, 98 et ME, utilisez des programmes comme ATM (Another Task Manager) pour forcer le processeur à exécuter l’instruction HTL (halt) quand il ne fait rien. Cela aide à économiser l’énergie. (Certains ordinateurs portables sont déjà fournis avec des utilitaires faisant cela). Cette manipulation est inutile sous Windows NT, 2000, XP, 2003 et Linux car ils utilisent déjà en standard l’instruction HLT.

Bien entretenir sa batterie

Une batterie possède deux caractéristiques essentielles, la tension exprimée en Volts (V) et la quantité d’électricité exprimée en Ampère-heure (Ah) ou milliampère-heure (mAh).

L’énergie caractéristique d’une batterie se calcule ainsi :

Tension (V) x quantité d’électricité (Ah) = Énergie (Wh)

 

Exemple : 19,5V x 4400mAh = 85,8Wh

On peut alors parler de capacité d’énergie au lieu de puissance.

Les configurations de référence

Toutes les batteries actuelles vendues d’origine avec les ordinateur portables sont faites en technologie Li-Ion, c’est-à-dire un type de batteries dont le matériau (le lithium) reste à l’état ionique.
Ces batteries sont chères car le lithium est un matériau cher. Leur avantage principal est la quantité d’énergie que l’ont peut faire tenir dans un faible volume.

Principaux avantages

  • Aucun effet mémoire ou effets mémoire très faibles (principe usant prématurément la batterie qui l’empêche de se recharger à 100%, dû à un mauvais entretien de la batterie).
  • Excellent rapport quantité d’énergie/volume dû aux propriétés physiques du lithium.
  • Auto-décharge (décharge naturelle lorsque la batterie est inutilisée) négligeable ce qui permet de ne pas se soucier de son stockage.
  • Sécurisée par rapport aux premières batteries Lithium (à l’état métallique) grâce à un circuit électronique intégré à l’intérieur (dans le moule plastique).

Principaux inconvénients

  • Prix, à cause de la complexité de fabrication et du matériau utilisé (Lithium).
  • Détérioration importante lorsque l’on décharge la batterie en-dessous de 10% (pouvant aller jusqu’à 20% de capacité perdu d’un seul coup !).
  • Courant de charge limité à cause de leur technologie interne et de la dangerosité du lithium, donc la charge peut paraître lente!
  • Faible résistance aux hautes températures : il est conseillé de les utiliser à une température de 20-25°C, mais il ne faut pas dépasser les 40°C sous peine de vraiment les endommager. Il ne faut jamais atteindre des températures très élevées, de l’ordre de 75-80°C sous peine d’explosion (ce n’est pas une blague !).
  • Comme toutes les batteries elles s’usent au fil du temps et rien ne peut inverser le processus.

ATTENTION :

Les batteries, quelles qu’elles soient (piles, accus, batteries au plomb & au lithium…), sont très polluantes et ne doivent jamais être jetées aux ordures. Elles doivent être absolument recyclées (tous les hypermarchés, bricomarchés et déchetteries possèdent des bacs récupérateurs).
Il ne faut jamais essayer de réparer une batterie en l’ouvrant sous peine de se brûler ou de s’intoxiquer gravement.

Augmenter la durée de vie de sa batterie d’ordinateur portable

Comme il est évoqué précédemment, changer sa batterie est un réel investissement, de l’ordre de la centaine d’euros en général, c’est pourquoi il existe quelques notions à connaître et à mettre en oeuvre afin de prolonger au maximum sa durée de vie.

Ces précautions sont :

  • Tout d’abord, lorsqu’on achète une batterie, la première chose à regarder (après sa puissance en W) est sa date de fabrication : effectivement comme annoncé plus haut une batterie perd de sa capacité dès sa fabrication, donc plus la date est récente plus la capacité de la batterie est proche de celle annoncée sur l’étiquette.
  • Opter pour les marques connues des batteries, ne surtout pas acheter de batteries au rabais importées directement de Chine, elles peuvent être extrêmement dangereuses car elles n’auront subit que très peu de contrôle de fabrication, voire aucun ! Alors méfiez-vous, elles peuvent être très dangereuses !!!
  • Ne pas dépasser le courant de décharge indiqué par le fabriquant de la batterie (ex : s’il est indiqué 4400mAh alors il ne faudra pas “tirer” plus de 4,4 A pendant une heure) sous peine de l’abîmer considérablement. En clair, il est déconseillé d’utiliser votre batterie pour alimenter d’autres machines.
  • Un point très important annoncé plus haut : ne jamais descendre en-dessous de 10% de charge. En général le système d’exploitation, quel qu’il soit, met directement l’ordinateur en veille lorsqu’il ne reste plus que 15% de charge restante. On peut vraiment perdre 20% de capacité d’un seul coup, personnellement j’ai perdu 10% de capacité d’un seul coup en voulant essayer…
  • Laisser la batterie se charger tranquillement sans l’utiliser. Rassurez-vous, lorsque vous recharger votre batterie le cordon d’alimentation divise sa puissance : une partie va alors pour charger votre batterie, l’autre est utilisée pour le fonctionnement de votre ordinateur portable, par conséquent votre batterie n’est pas utilisée pendant ce temps.
  • L’étalonnage : cette manipulation consiste à “recadrer” la charge complète de votre batterie. Pour cela, lorsque la batterie est déchargée au maximum (pas en-dessous des 10% mais lorsque l’OS met l’ordinateur portable en veille) il faut la recharger totalement sans interruption. Ça permet en réalité à votre batterie de subir une décharge complète suivie d’une charge complète, ce qui l’entretient. Il est conseillé de faire cette manipulation 1 à 2 fois par mois.
  • Un autre point important aussi, c’est qu’il est inutile d’enlever la batterie de son ordinateur lorsqu’on ne s’en sert pas et que le PC est branché sur le secteur, tout simplement parce que tous les ordinateurs portables actuels ou les batteries elles-mêmes sont équipés de circuits électroniques qui évitent d’utiliser la batterie lorsque celle-ci est chargée et que le portable est branché sur le secteur.
    Par contre, il est conseillé de débrancher le cordon d’alimentation d’un ordinateur portable lorsque celui-ci est éteint, pour éviter toute micro-charge inutile de la batterie.

    Il semblerai que SONY bride la charge des batteries de leurs nouveaux ordinateurs portables à 80% pour limiter les usures, donc pas d’inquiétude. C’est normal si vous le constatez sur un ordinateur portable SONY.

    N’oubliez pas : une batterie ne se jette pas aux ordures mais se recycle, et s’use même lorsque l’on ne s’en sert pas !

Les différences entre un disque dur HDD et SSD ?

Le disque dur est un élément-clé des ordinateurs portables ou de bureau. Derrière son aspect très technique, le choix d’un disque dur se révèle relativement simple. Il n’y a que peu de marge de manœuvre pour l’erreur et vous ne devriez pas vous soucier d’avoir acheté le « mauvais » disque dur. Voyons plus en détails les aspects à prendre en compte lors du choix de son disque dur et SSD.

Les disques durs HDD et SSD externes

Un disque dur externe (ou DDE) est un périphérique de stockage portable qui est généralement connecté à un ordinateur via une connexion USB, FireWire eSATA ou sans fil. Les disques durs externes ont généralement une capacité de stockage élevée et sont couramment utilisés pour stocker des données et effectuer des sauvegardes.
L’utilisation d’un disque dur externe nécessite simplement de raccorder le câble du lecteur à l’ordinateur, bien qu’il puisse arriver dans certains cas d’avoir des problèmes de compatibilité avec le système d’exploitation .

Ces types de disques durs permettent de stocker un grand nombre de fichiers, musiques, vidéos ou images grâce à leur forte capacité de stockage.

Les disques durs HDD (Hard Disk Drive)

Le disque dur d’un ordinateur joue le rôle essentiel du stockage et de la récupération de l’information. Les disques durs HDD (pour Hard Disk Drive en anglais) sont les plus couramment utilisés notamment pour les ordinateurs de bureau. Ces disques, internes ou externes à l’ordinateur, sont constitués d’un ou plusieurs disques mécaniques qui lisent et écrivent des informations sur le disque.

 

Les disques durs SSD (Solid State Drive)

Les disques durs SSD utilisent une mémoire flash (et non mécanique comme les HDD) pour stocker l’information. Ils offrent une durabilité améliorée et une performance supérieure aux disques durs HDD. Néanmoins, ces derniers présentent une capacité de stockage généralement plus élevée pour un coup moindre.

 

 

Différences entre un disque dur SSD et HDD ?

 

Les SSD et les disques durs font globalement le même travail : ils permettent de démarrer votre système d’exploitation, de stocker vos applications et vos fichiers personnels. Mais chacun a ses propres spécificités (capacité de stockage, prix, rapidité, etc.).

 

Le prix des SSD et HDD

Les SSD sont plus coûteux que les HDD en termes d’euro par gigaoctet. Un disque dur interne de 2,5“ de 1 To coûte en moyenne entre 50 et 70 euros. Il faudra en revanche compter environ 300 euros pour un SSD de la même capacité.

 

Capacité de stockage : SSD vs HDD

Bien qu’il existe des SSD de plusieurs To (jusqu’à 16 To), ces derniers restent rares et coûteux. Les HDD de 500 Go à 1 To sont monnaie courante et sont considérés comme une capacité de base. Quant aux SSD, les premiers prix proposent une capacité de stockage avoisinant les 128 Go.

 

Vitesse d’exécution

La vitesse d’exécution est le point fort des SSD. Un ordinateur équipé d’un SSD démarrera en moins d’une minute (quelques secondes pour la plupart) et sera plus rapide pour le lancement et l’exécution des applications ainsi que pour le transfert des fichiers. Que vous utilisiez votre ordinateur pour le loisir, l’école ou le travail, la vitesse reste un critère de choix pour un ordinateur.

 

Durabilité et résistance

Un SSD n’a pas de pièces mobiles, il se montre ainsi plus résistant face aux chocs en comparaison d’un disque dur HDD. Certains disques durs externes disposent néanmoins d’une protection pour parer à ce problème(tels que les disques Rugged, résistants à l’eau, à la poussière, aux chocs et aux chutes).

Disponibilité sur le marché

Les HDD sont les plus courants et les plus accessibles bien que les SSD commencent à être de plus en plus présents notamment dans les petits ordinateurs portables netbook et ultrabook avec des capacités de stockage allant de 256 à 516 Go pour la plupart.

 

Tailles et formes d’un disque dur

Les SSD sont réputés pour leur performance. Si vous décidez d’opter pour un SSD au profit d’un disque dur, sachez qu’il existe deux tailles communes de SSD. Le 3.5“ convient à une utilisation pour ordinateur de bureau alors que le 2.5“ est conçu pour répondre à une utilisation sur ordinateur portable (avec un espace plus restreint). Notez qu’il est possible de raccorder un SSD de 2.5“ sur une baie de 3.5“ par le biais d’un adaptateur mais que l’inverse n’est cependant pas possible. Dans le cas d’un achat d’ordinateur portable, la taille par défaut de ce SSD sera donc de 2.5“. Il convient dans ce cas de s’intéresser aux autres spécifications techniques des SSD.

On pense d’abord au bruit : les disques durs HDD internes ou externes sont relativement bruyants. Même le plus silencieux des HDD émettra un léger bruit du fait de son bras de lecture et de la rotation de son disque. De par leur mémoire flash, les SSD ne produisent pratiquement aucun bruit.

Vient ensuite la consommation d’énergie : un SSD ne doit pas consommer de l’électricité pour faire tourner un plateau. Il est donc moins énergivore que son confrère. Cette plus faible consommation d’énergie se traduit par plusieurs minutes/heures d’autonomie en plus.

 

Les disques durs hydriques SSD/HDD

 

Certains fabricants ont mis en œuvre une solution permettant de coupler une mémoire flash à un HDD mécanique. Ces modèles « hybrides » combinent la capacité de stockage d’un HDD et les performances d’un SSD pour un prix légèrement supérieur à un disque dur classique. La mémoire flash sert ainsi de tampon pour les fichiers fréquemment utilisés pour accélérer le lancement des applications importantes.

D’autres technologies existent également pour combiner un HDD et un SSD sur le même ordinateur, comme la technologie SRT (Smart Response Technology) d’Intel. La SRT se sert du SSD comme d’un cache pour démarrer le système ou lancer des programmes plus rapidement.

Bien que les SSD soient de plus en plus démocratisés, ils restent des alternatives coûteuses mais performantes face aux HDD.

Les disques durs HDD l’emportent sur la question du prix, de la capacité de stockage et la disponibilité sur le marché.

Quant aux SSD, ils sont définitivement plus rapides, plus robustes, plus compacts et moins bruyants. Les disques durs SSD sont de ce fait une option de choix pour les ordinateurs portables.