Microsoft Surface Pro 4 – rumeurs et friandises scandaleuses liées à libérer des dates, des spécifications et bien plus encore

La nouvelle tablette hybride / ordinateur portable – mi 2015

Il ya de fortes rumeurs qui circulent que Microsoft va bientôt lancer le successeur de la Surface Pro 3, qui a été publié au mois de Juin en 2014, avec la surface Pro 4. Toutefois, Microsoft n’a pas encore révélé le nom de la nouvelle tablette hybride cum ordinateur portable, si elle est spéculative étant appelée la Surface Pro 4. Auparavant, il a été dit que la Surface Pro comprimés devaient être interrompu, mais ceux-ci furent bientôt écrasés par Microsoft, qui a indiqué que les accessoires de la surface Pro 3 seraient compatible avec la nouvelle tablette Surface Pro qui serait déployé au milieu de 2015.

Caractéristiques attendus

La Surface Pro 3 se porte très bien sur le marché et est en croissance de sa popularité, ce qui entraîne l’augmentation des revenus. Depuis la Pro 3 se porte si bien sur le marché aujourd’hui, il semble un peu tôt pour parler sur les fonctionnalités de la Pro 4. Toutefois, la surface Pro 4 est prévu de venir dans plus d’une taille unique. Il va être la première tablette qui est livré avec le système d’exploitation Windows 10, édition du consommateur.

Information intéressante

La Surface Pro 4 sera probablement dans une plus petite taille supplémentaire, connue comme la surface Pro Mini. Le mini devrait avoir un écran de 8 pouces et sera publié comme un concours pour petits comprimés publiés par Apple et Google. Certains des autres spéculations sont que les deux mini et les appareils plus grands auront le processeur Intel Core M.

Obtenir un peu plus grand

Il a été annoncé que les accessoires de la Surface Pro 3 sera compatible avec la nouvelle tablette, qui montre que les dimensions et la taille ou de la conception de la nouvelle tablette sera similaire à la surface Pro 3. Il y aura également une variante pour le nouveau modèle, qui offrira un écran plus grand. Il est probable que la surface Pro 4 viendra dans un écran de 12 pouces, mais il pourrait également apporter dans l’écran d’affichage a13 pouces ou même un écran de 14 pouces, par opposition à la présente affichage de 12 pouces de la surface Pro 3 . Il est également dit que le nouveau grand écran serait disponible avec la même résolution, 2160 x 1440 pixels, comme on le voit dans le Pro 3. Tant le Mini et le modèle standard viendra probablement avec le processeur Intel Core M.

Un nouveau noyau M sur le Chemin

Le Core M est connu pour sa batterie longue durée si elle peut la traîne dans certains aspects par rapport à la i-série qui est présent dans la surface actuelle Pro 3. Il existe certaines lacunes à la puce attendue de base M, il en sera l’entreprise de presse La nouvelle surface Pro 4 avec ces lacunes ou est-il possible qu’il y ait un nouveau et mis à jour la version de base M sur le chemin? Ces questions restent encore sans réponse. Toutefois, la société a confirmé aucune de ces rumeurs au sujet de l’affichage.

Prix ​​rumeurs

Il n’y a pas beaucoup de nouvelles concernant le prix du nouvel appareil, mais il est généralement admis que la surface Pro 4 sera lancé à un prix qui est moins cher que le Surface Pro 3. Il est probable qu’il pourrait y avoir quelques nouvelles concernant la libération la date et le prix du nouveau dispositif dans le cas de Windows 10 qui se tiendra le 21 Janvier à 2015.

Le Meilleur Antivirus 2017–2018 pour Windows 10

Pourquoi vous avez besoin d’un antivirus et pourquoi en avez vous besoin ?

A moins que vous ayez une sorte de logiciel de sécurité installé, votre PC Windows ou ordinateur portable est vulnérable aux virus, et aux malwares. La meilleure solution est d’installer une protection antivirus, et vous serez heureux d’entendre que cela n’a pas à vous coûter cher.

Un logiciel Antivirus détecte, et ensuite prévient, désarme et supprime les malwares ou logiciels malveillants, souvent appelés ‘virus’. Un Antivirus n’offre pas une solution parfaite au problème du malware, mais c’est une première étape critique dans la sécurisation de votre PC ou ordinateur portable. Pour aider à prévenir les virus qui infectent votre PC vous devez installer un antivirus, et ensuite mettre à jour régulièrement votre logiciel antivirus. Tous les logiciels antivirus évalués ici seront mis à jour automatiquement.

Mais pour les logiciels de sécurité internet il ne s’agit plus seulement de contrer les virus. Bien qu’ils existent toujours, les virus sont sans doute une partie mineure des programmes malveillants maintenant fréquents sur le web. Plus important maintenant est la sécurité des données personnelles et la protection contre les ransomware. Les exploits de sécurité ne sont plus des hackers frimeurs massant leurs egos, à présent, il s’agit de monétiser leur malware.

Le criminel moderne n’a pas à être un hacker pur et dur non plus. Ils peuvent acheter tous les logiciels dont ils ont besoins, et des millions d’addresses, sur le dark web ou même sur eBay, si vous savez où chercher. Vous pouvez tout acheter de l’attaque par déni de service – avec des botnets à louer – à des exploits individuels. Des attaques personnalisées sont disponibles, où le code change après seulement une douzaine d’utilisation environ, rendant très difficile pour les fournisseurs de antivirus de bloquer chaque nouvelle variante.

Attaques Zero day

Bien que la préoccupation première est de bloquer les malwares afin qu’ils ne s’installenet pas sur votre PC, il n’y a pas de gamme de sécurité internet faite qui est 100 pour cent efficace. Les logiciels antivirus utiles devraient aussi détecter les attaques appelées attaques ‘zero day’, où le malware est tellement nouveau qu’il n’a pas encore été analysé ou n’a pas eu de ‘signatures’ intégrées dans les routines de protection antivirus.

La vitesse avec laquelle ces analyses sont faites est un facteur important dans le niveau de protection qu’une antivirus peut fournir. Certaines compagnies réclament maintenant un temps de moins d’une heure, en utilisant des informations gagnées par leurs propres clients à propos d’attaques similaires. L’élément cloud dans les applications de sécurité devient de plus en plus important dans l’accélération de ce processus. La protection dite de la « prochaine génération » utilisant des analyses de comportement et même des intelligences artificielles est aussi en train de commencer à se glisser dans quelques produits.

Un logiciel récement installé peut être surveillé, cherchant une activité suspicieuse et peut ensuite prévenir de potentielles actions nuisibles, comme changer des entrées de registre, ou installer des extensions de navigateur. Un ransomware peut aussi être identifié par des tentatives inattendues de crypter vos fichiers.

Alors comment testez-vous un logiciel antivirus ?

Les logiciels malveillants évoluent plus vite que jamais, mais heureusement la dernière génération d’antivirus – ou AV – est équipée mieux que jamais pour gérer les nouvelles menaces.

Ces dernières années, la technologie qui fait marcher les logiciels AV a changé considérablement. Un package AV que vous avez acheté quelques années auparavant été capable de stopper des virus connus et d’autres malwares connus, mais les nouveaux virus inconnus étaient plus difficiles. Les produits plus récents font un meilleur travail pour les arrêter.

Pour nos tests antivirus nous nous associons avec AV-Test.org d’Allemagne et SELabs du Royaume-Uni, tout deux des laboratoires indépendants hautement respectés de test de logiciels de sécurité. Chacun teste rigoureusement des produits AV à partir d’un nombre de compagnies de sécurité majeures.

La procédure de test multiforme regarde non seulement à quel point un produit AV peut détecter des malwares en utilisant des méthodes traditionnelles largement basées sur la reconnaissance de signatures (c’est-à-dire, employant une base de données de types de malwares connus), mais aussi à quel point il peut bloquer des malwares neufs et inconnus attrappés tout droit de la nature. Ces compagnies examinent également à quel point les produits de sécurité nettoient après une infection si une partie du malware réussi à passer.

Chaque programme dans cette liste vaut votre investissement. Les différences entre les meilleurs sont relativement mineures. La chose critique est d’installer un de ces programmes.

Notre recommandation:

Bitdefender Antivirus Plus 2018
Kaspersky Antivirus 2018
Norton Security
Panda Antivirus 2017
Trend Micro Antivirus + Security
F-Secure Antivirus 2017
Avira Antivirus Pro

Bug du menu Démarrer de Windows 10 : comment y remédier ?

Microsoft déploie depuis le 17 octobre 2017, la dernière mise à jour de son OS, Windows 10. Elle s’appelle Fall Creators Update et apporte son lot de nouveautés parmi lesquelles le support pour la réalité mixte de Microsoft ou encore un système de création 3D amélioré. Mais il y aurait aussi son lot de soucis techniques.

Microsoft a confirmé que la Fall creators Update crée des bugs sur Windows 10 - © Shutterstock

Le menu Démarrer connaît quelques problèmes

Dès le jour J les plus impatients ont pu télécharger la dernière mise à jour de l’OS de Windows : ce fut peut-être une erreur. Car dès le jour J, soit le 17 octobre 2017, des premiers retours sont apparus sur Internet, sur les forums et les sites spécialisés et concernent des problèmes . Si ces derniers sont de nature variée, le menu Démarrer serait au centre de bon nombre d’entre eux.

Le bug n’est pas particulièrement gênant au sens où l’ordinateur fonctionne. Mais le menu Démarrer connaîtrait quelques soucis comme un dysfonctionnement, la disparition de certaines applications ou de certaines fonctions. Microsoft serait en train d’étudier la question car les retours ont été nombreux et le géant informatique ne peut se permettre de déployer une mise à jour qui ne fonctionne pas.

Comment résoudre le problème ?

Si vous rencontrez ce souci, qui a été confirmé par Microsoft, il y a plusieurs

solutions : désinstaller et réinstaller les applications manquantes ou les réenregistrer avec PowerShell. Si les soucis ne sont toujours pas résolus, il faudra penser à revenir à la version précédente de Windows ou encore réinstaller complètement l’OS.

Ces soucis sont liés aux différentes configurations d’ordinateurs en circulation : la première version de la Fall Creators Update ne pouvait logiquement pas être adaptée à tous les ordinateurs mais certains utilisateurs impatients ont pourtant téléchargé la mise à jour.

Si vous ne l’avez pas encore fait : attendez, comme le conseille Microsoft à chaque fois. Windows 10 vous préviendra automatiquement lorsque la Fall Creators Update sera disponible pour votre ordinateur. Elle sera alors compatible avec votre configuration et stable, donc sans bugs.

 

Comment nettoyer un PC gratuitement sous Windows 10, 8 et 7

Deux ou trois ans après, vous trouvez que les matériels de votre ordinateurs ne répondent plus à vos besoins. Vous décidez alors acheter un nouvel ordinateur. Quant à l’ancien ordinateur, vous souhaitez sans doute le vendre ou simplement le jeter. Mais avant de le faire, je vous conseille de bien effacer votre disque dur sur lequel sont enregistrés vos fichiers personnels et privés, y compris :

Informations personnelles, comme le nom, l’adresse de logement et e-mail, le numéro de téléphone.

Historique de votre navigateur.

Record d’achats en ligne.

Mot de passe de vos comptes différents.

Photos et vidéos de votre famille ou de vos amis.

Documents de travail confidentiels

D’autres types de fichiers.

Tous ces fichiers comprennent vos données personnelles. En cas de leur divulgation, vous rencontriez des choses dangereuses ou voire sévères. Il vous paraît indispensable de bien gérer vos fichiers personnels et sensibles.

Logiciel de formatage de disque dur offert par Windows

Le formatage d’un disque dur peut effacer votre disque dur de A à Z. Vous aurez un disque dur vide suite à l’opération du formatage. Pour nettoyer un disque dur, vous pouvez procéder comme suit :

Cliquez sur Démarrer -> Puis sur Ordinateur -> Cliquez droit sur le disque dur ou la partition que vous voulez nettoyer -> Cliquez sur Formater -> Ne cochez pas Formatage rapide si vous voulez supprimer toutes les données du disque -> Cliquez sur Démarrer

Le temps pour le formatage de disque dépend de la capacité occupée de votre disque dur.

Ce moyen permet également de supprimer les fichiers temporaires, les logiciels inutiles, les doublons, les dossiers vides et les éléments de la Corbeille.

Mais attention, le formatage d’un disque dur ne peuvent effacer définitivement les données. Les données d’origine existent de même sur le disque dur. Il est ainsi possible de récupérer les fichiers supprimés à l’aide d’un logiciel de récupération de données, comme Renee Undeleter. Vaut mieux utiliser un logiciel nettoyeur de disque dur afin de détruire complètement les données.

Comment nettoyer son PC de manière définitive ?

Différent à l’outil de formatage de disque dur offert par Windows, le logiciel de nettoyage de disque dur vous permettent de supprimer le nom de fichiers, leur accès et aussi les données d’origine. En plus, le logiciel de ce genre détruisent les données d’origine en vue d’empêcher la possibilité de la récupération. Ici, je vous présente un logiciel de nettoyage de disque dur gratuit, Renee Becca. Il s’agit d’un logiciel utilisant la technologie avancée pour effacer un disque dur et écraser des données. Grâce à son interface claire et intuitive, il suffit quelques clics pour effectuer un nettoyage sur votre disque dur. Il fonctionne parfaitement sous Windows 10, 8.1, 8, 7, Vista et XP, ainsi que Windows Server 2012, 2008 et 2003.

Nouveau PC, comment nettoyer et booster Windows 10 avec l’outil Refresh de Microsoft ?

L’achat d’un ordinateur avec comme système d’exploitation Windows peut poser problème. Il est assez rare que le système d’exploitation soit « propre » dans le sens ou aucune application tierce ne soit présente. Souvent un tas de chose est installée. Si certaines peuvent être utiles d’autre se montrent intrusives et gourmandes en ressource. Au final tout ce petit monde participe à ralentir les performances du PC.

ous l’avez surement remarqué. Un ordinateur flambant neuf sous Windows n’est jamais « vide » d’application. Ce contexte est peu favorable à obtenir des performances maximales. Il est possible de faire un nettoyage manuel en tentant de désinstaller ces petits programmes. Cela demande du temps et parfois des connaissances car la suppression d’entrées dans le registre sont parfois nécessaires.

Si l’ordinateur dispose de Windows 10, il y a un moyen simple de supprimer tout ce contenu. Il permet de réinitialiser la machine avec un système d’exploitation lavé de tout ce qui n’est pas « natif ». Il n’y aura que les applications d’origines livrées avec Windows 10, c’est tout. EN plus, il permet de passer à la dernière version du système d’exploitation.

Windows 10, RefreshWindowsTool en action

Ce moyen passe par un logiciel de chez Microsoft. Nommé RefreshWindowsTool, il va permette de retrouver un ordinateurs vierge où toutes les applications tierces sont supprimées. Il permet aussi de passer à la dernière version de Windows 10.

Il faut se rendre dans le menu Démarrer puis Paramètres.

Dans la nouvelle fenêtre, il faut ouvrir « Mise à jour et sécurité » et enfin se rendre dans l’onglet « Récupération ».

Il y a ici plusieurs possibilités. Notre choix est de « recommencer à Zéro avec une nouvelle installation de Windows ». Il s’agit d’un lien vers le téléchargement de l’outil en question. Nous vous conseillons de procéder à cette manipulation au début de l’utilisation du PC et non après l’installation de ses propres logiciels car comme le note Microsoft.

« Utilisez cet outil pour installer une nouvelle copie de la toute dernière version de Windows 10 Famille ou de Windows 10 Professionnel, et pour supprimer toutes les applications que vous avez installées ou qui sont préinstallées sur votre PC. Vous avez la possibilité de conserver vos fichiers personnels. L’utilisation de cet outil entraîne la suppression de toutes les applications qui ne sont pas fournies avec Windows, y compris certaines applications Microsoft, comme Office. Cette opération supprime également la plupart des applications installées par le fabricant de votre PC, par exemple les pilotes, les applications de support ou celles de ce fabricant. Vous ne pourrez pas récupérer les applications supprimées. Vous devrez les réinstaller manuellement si vous souhaitez les conserver. »

Avant de poursuivre, assurez-vous d’avoir au moins 4 Go d’espace de stockage. Une fois téléchargé, cet outil est disponible dans le répertoire « Téléchargement » (avec le navigateur Microsoft Edge). Il ne reste plus qu’à l’exécuter.

Le géant vous demande d’accepter les Termes du contrat de licence. La seconde étape est importante car c’est ici que vous devez spécifier ou non si vous souhaitez conserver uniquement vos fichiers personnels.

Un clic sur le bouton Démarrer lance alors la récupération des fichiers nécessaires à l’installation de la dernière version de Windows 10. Le processus est automatique. Il ne reste plus qu’à patienter puis de suivre quelques étapes simples pour la mise en place de l’OS.

A son ouverture vous devriez constater un système flambant neuf et surtout nettoyé des applications préinstallées non « Windowsiennes ».

4200mah 7.4V batterie pour Getac T800 series BP2S2P2100S.
4050mAh/60Wh 14.8V batterie pour Lenovo Y700-17iSK L14M4P23.
6.5AH 98WH 14.8V batterie pour Philips HEARTSTART XL+ 989803167281.
640MAh/70Wh 10.8V batterie pour Panasonic CF-C2 MK1 Toughbook Standard CF-VZSU80U.
2500mAh/27Wh 10.8V batterie pour Fluke 123B/124B/125B 120B series BP290.

Comment nettoyer son disque dur de PC ?

Comme la poussière tombe inexorablement sur vos meubles, les fichiers temporaires, inutiles ou désormais inutilisés encombrent rapidement votre disque dur. Ce phénomène pas gênant au début peut par la suite apporter son lot de problèmes : ralentissements du disque dur, plantages de Windows, espace libre qui diminue à vue d’œil, etc.

Comme à la maison, il faut donc faire régulièrement le ménage, et pas seulement au début du printemps. Une fois par mois semble un intervalle parfait. Et ne vous inquiétez pas, cela ne vous fatiguera pas,Windows ou un logiciel tiers le feront très bien à votre place. Sans rien oublier qui plus est !

 

Avec l’outil Nettoyage de disque de Windows

1/ Avec window 7 ouvrez le menu Démarrer puis sélectionnez Tous les programmesAccessoiresOutils système, et enfin Nettoyage de disque.

Avec window 10 cliquez sur le bouton Démarrer puis sur Toutes les applications et sélectionnez Outils d’administration Windows et Nettoyage de disque.

2- Sélectionnez le disque dur système si ce n’est pas celui qui est proposé par défaut puis cliquez sur OK. L’utilitaire calcule ensuite l’espace qui peut être libéré. Sur certains ordinateurs, cette opération peut prendre un certain temps.

4- Dans la fenêtre qui apparaît, sélectionnez toutes les cases disponibles, sauf Compression des fichiers non utilisés, qui n’apporte pas vraiment de bénéfice et prend un certain temps. Cette option a d’ailleurs été supprimée dans Windows 10, elle n’est proposée qu’avec Windows 7.

5- Cliquez sur OK pour démarrer le nettoyage, puis confirmez en cliquant sur Oui.

Avec CCleaner

De nombreux logiciels d’optimisation gratuits permettent de nettoyer le disque dur de l’ordinateur. Ce que propose par exemple CCleaner,très facile à utiliser.

1/ Connectez-vous à l’adresse www.piriform.com/ccleaner et cliquez sur Free Download, puis à nouveau sur Free Download, et enfin sur Download dans la colonne de gauche pour télécharger le logiciel.

2/ Double-cliquez sur le fichier téléchargé pour lancer l’installation. Depuis la première fenêtre, cliquez sur Suivant, décochez les options inutiles et cliquez sur Installer, puis sur Fermer.

3/ Dans CCleaner, sélectionnez Nettoyeur dans le menu de gauche. Dans l’onglet Windows, sélectionnez toutes les cases disponibles puis cliquez sur Analyser. Patientez le temps de l’analyse et lorsqu’elle est terminée, cliquez sur Nettoyer pour lancer le nettoyage.

 

Windows 10 : le top des trucs et astuces

Maîtrisez Windows 10 en moins de 10 minutes

Depuis deux ans, Windows 10 n’en finit pas de se mettre à jour : après une première update baptisée Threshold 2, puis une deuxième encore plus plus importante appelée Anniversary Update, c’est une troisième mise à jour qui vient d’avoir lieu. La Creators Update réserve bon nombre de nouveautés, qui améliorent la sécurité et la stabilité de l’OS, et qui offrent une petite cure de jeunesse à Windows 10, qui n’est pourtant pas si vieux.
Bref, le système d’exploitation ne cesse de s’enrichir de fonctionnalités, tout en corrigeant les bugs dont il pourrait souffrir. Si vous prenez le train en marche, retenez que les innovations ont été nombreuses dans la première édition Windows 10, puis au sein de l’Anniversary Update et de la Creators Update : on profite désormais d’un nouveau menu Démarrer, d’un module inédit permettant de paramétrer le PC, d’un nouveau navigateur (Microsoft Edge), de la possibilité de gérer plusieurs bureaux virtuels en même temps ou encore de basculer instantanément du mode tablette au mode PC classique (Continuum). L’Anniversary Update a quant à elle vu l’introduction des extensions pour Microsoft Edge et le support de Linux. Et ce n’est pas fini, puisqu’on bénéficie également de nouvelles applications (appelées applications universelles, ou UWP), que l’on pourra retrouver à la fois sur son PC, mais également sur son smartphone, voire sa console XBox One. Au final, la liste des innovations de Windows 10 est longue, très longue.

  • Télécharger l’outil de mise à jour de Windows 10

Mieux gérer l’affichage

  1. Profiter du mode nuit
    Grâce à la mise à jour Creators Update, Windows 10 profite d’une nouvelle fonctionnalité que les utilisateurs de mobiles et de macOS connaissent bien. Le mode nuit (ou éclairage nocturne) permet de diminuer l’intensité des couleurs bleutées à l’écran, afin d’apaiser l’oeil de l’utilisateur. L’objectif ? Lui procurer un meilleur sommeil. Cette  fonctionnalité est accessible depuis le bouton Démarrer et les fonctions Paramètres > Système > Affichage. Cliquez ensuite sur Paramètres d’éclairage nocturne pour régler la température des couleurs de nuit. Par ailleurs, c’est ici que vous pouvez définir l’heure à laquelle Windows 10 passe en mode nuit. Par défaut, le système se base sur les heures de coucher et de lever du soleil. Mais en cliquant sur Définir des heures, libre à vous de choisir à quel moment de la journée le système doit passer en mode nuit et revenir au mode jour.
  2. Basculer du mode clair au mode foncé
    La mise à jour Anniversary Update de Windows 10 a introduit un tout nouveau mode d’affichage “foncé”. Cette fonction est toujours accessible au sein de la Creators Update sortie en avril 2017. Pour y accéder, à l’aide du bouton droit de la souris, cliquez dans n’importe quel endroit vide du Bureau. Rendez-vous sur Personnaliser, puis cliquez sur Couleurs dans la colonne de gauche de la fenêtre. Cochez la fonction Foncé. Ce mode d’affichage s’adapte automatiquement à l’ensemble des applications du Windows Store, sans pour autant altérer l’environnement des logiciels classiques de Windows (x32 et x64).
  3. Paramétrer l’affichage
    Le système d’exploitation vous propose à peu près les mêmes réglages que ceux des précédentes versions du système d’exploitation. Mais il y a néanmoins une petite différence : le Panneau de configuration laisse peu à peu la place à l’outil Paramètres (le Panneau n’a cependant pas totalement disparu et reste accessible depuis le menu Démarrer). Si vous souhaitez régler la résolution de l’écran, modifier le fond d’écran ou encore gérer l’écran de verrouillage, tout peut se donc faire via ce fameux menu Paramètres. Pressez simplement les touches [Windows] + [I] pour ouvrir l’écran en question. Pour gérer par exemple la résolution d’un écran, cliquez sur Système et restez sur Affichage : c’est ici que vous pouvez régler la disposition des écrans (si vous en possédez plusieurs). Faites défiler la fenêtre jusqu’en bas et cliquez finalement sur Paramètres d’affichage avancés. Là, vous avez la possibilité de changer la résolution, mais également d’accéder à l’outil d’étalonnage de l’écran. Vous aurez également le moyen de connecter votre PC à un dispositif sans fil, comme le Wireless Display Adapter ou tout autre périphérique répondant à la norme Miracast.

Personnaliser l’environnement

  1. Retrouver un environnement classique
    Depuis l’outil Paramètres, vous avez la possibilité d’ajouter les icônes du Bureau, histoire de profiter d’un environnement qui vous est probablement familier. Pour cela, rendez-vous sur Personnalisation, puis sur Thèmes. Cliquez sur Accéder aux paramètres des icônes du Bureau. Vous avez dès lors le moyen de restaurer les icônes Ordinateur, Réseau, panneau de configuration, ainsi qu’un raccourci menant à vos fichiers.
  2. Ouvrir directement « Ce PC » depuis la barre des tâches
    Lorsque vous cliquez sur l’icône de l’Explorateur depuis la barre des tâches, vous accédez aux dossiers fréquemment utilisés, ainsi qu’aux fichiers que vous avez récemment ouverts. Mais vous préférez peut-être faire en sorte que cette même icône Explorateur de la barre des tâches ouvre plutôt l’ensemble des disques, des bibliothèques et des emplacements réseau(exactement comme pouvait le faire Windows XP avec l’icône Poste de travail). Pour cela, rien de plus simple : ouvrez l’Explorateur et rendez-vous sur la fonction Affichage. Cliquez sur le bouton Options. Depuis l’onglet Général, rendez-vous sur la fonction Ouvrir l’Explorateur de fichiers dans. Réglez-la sur Ce PC, puis validez à l’aide du bouton OK.

Maîtriser les outils dédiés aux jeux vidéo

  1. Ouvrir la barre de jeux
    Introduite peu à peu au fil des mises à jour et finalisée avec la Creators Update de Windows 10, la « barre de jeux » permet d’enregistrer une vidéo d’une partie directement sur le disque dur. Pour accéder à cette barre de jeux, rien de plus simple : pressez simplement simultanément les touches [Windows] + [G] de votre clavier. Si ce raccourci ne vous convient pas, cliquez sur le bouton Démarrer de Windows 10, puis rendez-vous au sein de l’option Paramètres et sélectionnez la fonction Jeux. L’option Raccourcis clavier vous permettra de régler un autre raccourci que celui proposé par défaut par le système d’exploitation.
  2. Démarrer l’enregistrement
    Une fois la barre de jeux ouverte, il ne vous reste plus qu’à presser le petit bouton rouge pour lancer un enregistrement. Vous pouvez également le faire en pressant simultanément les touches [Windows] + [Alt] + [R]. Par défaut, l’outil enregistre la vidéo et l’audio d’un jeu, mais pas votre voix. Si votre objectif est de commenter une partie, prenez soin de cocher l’option Enregistrer avec le microphone. Vous avez également la possibilité d’enregistrer une vidéo via votre webcam. Pour cela, toujours depuis la barre de jeux, cliquez sur la roue des Paramètres, puis rendez-vous sur Diffuser et cochez la fonction Utiliser la caméra lors de la diffusion.
    Notez par ailleurs que cette fonctionnalité vous propose d’enregistrer tout type de contenu animé à l’écran, et ne se cantonne pas à un jeu vidéo. Grâce à la barre de jeux, vous pouvez par exemple réaliser un didacticiel sur un logiciel professionnel, sauvegarder une vidéo de votre session au sein de votre navigateur, etc.
  3. Monter sa vidéo
    Une fois votre vidéo enregistrée, vous pouvez y accéder depuis votre dossier Vidéos > Captures. Le fichier a pour extension .MP4, ce qui signifie que vous pouvez le retravailler à l’aide de n’importe quel logiciel de montage (nul besoin d’investir dans Adobe Premiere, *tous* les logiciels récents, même les gratuits, ne gère ce format). Windows propose également un mini-outil de montage, qui vous permet de découper la vidéo. Pour cela, cliquez sur le bouton Démarrer, et cliquez sur la tuile Xbox. Dans la fenêtre qui s’ouvre, cliquez sur l’option Jeux DVR (dans le volet de gauche). Sélectionnez votre vidéo : se présente alors un petit menu, qui vous propose entre autres de découper votre vidéo. À l’aide du curseur, sélectionnez le point d’entrée et le point de sortie de votre séquence. Cliquez sur Découper l’original si vous êtes sûr de votre coup. Dans le cas contraire, optez pour la fonction Enregistrer une copie.

Empêcher l’ordinateur de redémarrer après une mise à jour

  1. Option n°1 : la plus simple, mais la moins complète
    Windows 10 profite de nombreuses mises à jour, et c’est plutôt rassurant. En revanche, si les mises à jour sont téléchargées et appliquées automatiquement, le système d’exploitation a tendance à redémarrer sans crier gare. Pour en finir avec ces maux, il existe deux solutions. La première consiste, et c’est la plus simple, à modifier les plages horaires durant lesquelles vous utilisez votre PC.
  2. Régler la plage horaire d’utilisation du PC
    Pour cela, cliquez sur l’icône des Paramètres depuis le bouton Démarrer, puis rendez-vous sur Mise à jour et sécurité. Dans la partie centrale de la fenêtre qui s’affiche alors, cliquez surModifier les heures d’activité. Changez alors la plage horaire à laquelle vous utilisez le PC, de manière à ce que l’ordinateur redémarre lorsque vous ne travaillez pas dessus. Notez que les premières éditions de Windows 10 ne permettent pas de définir une plage horaire supérieure à 12 heures. La Creators Update offre quant à elle jusqu’à 18 heures d’activité. Validez le tout à l’aide du bouton Enregistrer et voilà votre PC à l’abri d’un redémarrage en cours d’utilisation.
  3. Option n°2 : la plus complexe, mais la plus avancée
    Autre solution, il est aussi possible de totalement désactiver le redémarrage automatique de Windows 10. Pour cela, rendez-vous dans le Panneau de configuration, puis rendez-vous sur Système et sécurité > Outils d’administration > Tâches planifiées. Déployez ensuite le menu de gauche en vous dirigeant sur Bibliothèque du Planificateur Microsoft Windows UpdateOrchestrator. Repérez le terme Reboot dans la colonne Nom. Cliquez dessus à l’aide du bouton droit et sélectionnez la fonction Désactiver.
  4. Renommer le mauvais fichier et créer un faux dossier
    L’opération n’est pas tout à fait terminée. Ouvrez ensuite l’Explorateur de Windows (à l’aide des touches [Windows]+[E], par exemple). Rendez-vous sur C:WindowsSystem32TasksMicrosoftWindowsUpdateOrchestrator. Renommez le fichier Reboot en Reboot.bak, puis créez un dossier en le nommant Reboot. Et voilà, Windows 10 ne redémarrera plus jamais sans votre accord.

Batterie ordinateur portable : 4800mAh pour Asus M9 M9J M9V Series A33-M9J A32-M9J.

Batterie ordinateur portable : 7WH pour Dell Perc 5i Perc 6i Poweredge 6850 Poweredge 6950 FR463 NU209 U8735.

Batterie ordinateur portable : 4300mAh/47.73Wh pour GIGABYTE U2442 U24F P34G V2 GNC-C30.

Batterie ordinateur portable : 4400mah pour Clevo C4500 6-87-C480S-4P4 C4500BAT-6.

Batterie ordinateur portable : 2400mAh pour Motorola/Symbol MT2000, MT2070, MT2090 Scanners MT2000.