Obsolescence programmée : bientôt des ordinateurs à durée de vie illimitée

L’obsolescence programmée, cette conspiration ourdie par les fabricants pour que nos appareils, vêtements et objets aient une durée de vie limitée, touche particulièrement nos appareils électroniques. L’impact environnemental est considérable en termes de consommation de ressources non-renouvelables. Révoltés, des ingénieurs se mobilisent pour proposer des ordinateurs à durée de vie illimitée.

L’obsolescence de l’obsolescence programmée ?

Comment éviter l’obsolescence programmée quand nous sommes assaillis de nouveautés technologiques ? Les biens électroniques et électriques semblent chaque année durer moins longtemps qu’avant, les appareils paraissant un peu plus fragiles, plus sensibles, moins réparables à chaque génération.

Quand Marion Cotillard parle de la schnouf comme fléau dans Dikkenek, l’obsolescence programmée en est un vrai ! Il s’agit pour les fabricants de réduire délibérément la durée de vie des biens et des produits après une certaine durée d’existence afin d’inciter les consommateurs à racheter ce même produit : l’exemple type étant ces imprimantes qui expirent après un nombre défini d’impressions.

Or, on recense, ne serait-ce que pour l’année 2014, plus de 41 millions de tonnes de déchets électroniques et électriques dans le monde.. Programmer la fin de l’obsolescence programmée serait une très bonne chose pour l’environnement.

Des solutions existent, ne jetez plus rien !

Pour lutter contre cette obsolescence, de nombreux moyens ont été mis en place, notamment les repairs café, les cafés de la réparation. Votre ordinateur ou votre machine à café est tombé en panne ? Ne paniquez pas, ces cafés de réparations sont là pour donner une seconde vie à votre appareil en panne pour ainsi leur éviter de finir à la poubelle.

Les rencontres avec les réparateurs bénévoles y sont organisées. Qu’ils soient électriciens, couturiers, menuisiers, ils proposent leur aide gratuitement. Ces repairs cafés sont implantés partout en France et permettent de retrouver son appareil comme neuf !

Si vous sentez que votre appareil électronique va bientôt rendre l’âme ou que malheureusement c’est déjà le cas, ne le jetez surtout pas ! Une organisation, “Restart Project“, s’est fixé un objectif : redonner une seconde vie à tout type de matériel électronique. “Restart Project” est une entreprise à vocation sociale, elle encourage les gens à réparer leurs appareils électroniques en fin de vie.

Le défi de “Restart Project” est d’inverser la tendance connue par nos sociétés depuis un peu plus d’une décennie, à savoir une surconsommation, ou du moins une consommation fondée sur le renouvellement rapide des produits et équipements. Cet événement est gratuit et ouvert à tous, comme le repair café, les participants peuvent faire réparer leur matériel et/ou apprendre à les réparer soi-même avec l’aide de bénévoles expérimentés. Le tout basé sur le partage de compétences et l’apprentissage en commun de la réparation.

Les entreprises aussi, luttent contre l’obsolescence

Pour de nombreuses personnes, l’ordinateur, qu’il soit portable ou fixe, remplit diverses fonctions, pour le travail ou pour le plaisir – chacun y trouve son utilité. Effet massif de ce succès, en France, on vend environ 3,1 millions d’ordinateurs par an, soit 8.400 ordinateurs par jour.

Présente en France depuis peu, l’entreprise suisse Why ! développe une approche totalement opposée à celle des autres fabricants de matériel électronique : elle fait tout pour que ses produits durent dans le temps.

Why ! propose en effet des ordinateurs durables, toujours à niveau, réparables à l’aide d’un simple tournevis et s’engage à fournir des pièces de rechange durant 10 ans et au-delà. L’ordinateur est conçu de façon à pouvoir être réparé très facilement, son système d’exploitation installé par défaut est en effet une version LTS (long term support) de la distribution GNU/Linux Ubuntu.

Ces ordinateurs sont fournis avec de nombreux logiciels pré-installés et la logithèque Ubuntu qui dispose d’un catalogue de plusieurs milliers d’applications que l’utilisateur peut installer facilement. Il existe des applications libres, non libres, gratuites ou payantes qui correspondent à pratiquement tout ce qui se trouve dans les univers Mac OS X et Windows. Voire plus.

Batterie ordinateur portable : CLEVO N240BAT-4
32Wh 11.1V (not Compatible 10.8V or 11.1V) batterie pour CLEVO N240/N241/BU/JU/LU/PU N240BAT-3.
Batterie ordinateur portable : LENOVO L14M4PB0
Batterie ordinateur portable : ACER AC14A8L
Batterie ordinateur portable : GIGABYTE GNS-I60

Augmentez la durée de vie des batteries de vos portables

La pile d’un portable ou d’un cellulaire a une mémoire? Il faut la charger lorsqu’elle est complètement à plat ou avant?

On entend dire mille et une choses sur ce qu’on doit faire ou pas lors de la recharge d’une batterie de cellulaire, d’un ordinateur portatif ou tout autre bidule électronique rechargeable.

On parle ici d’iPod, iPad ou de téléphone intelligent, et ce,  peu importe la marque et l’interface… iPhone, BlackBerry, Androïd, etc.

Petit cours 101 sur les batteries.

Les piles intégrées aux appareils électroniques ne sont pas les mêmes que celles utilisées autrefois et nécessitent un entretien différent.

On alimente maintenant nos téléphones et nos ordinateurs avec des batteries au lithium-ion ou au lithium-polymère. Ces piles rechargeables ne fonctionnent pas de la même façon.

Bien que plusieurs écoles de pensées existent, voici quelques infos utiles pour savoir comment entretenir les piles des appareils électroniques et augmenter leur durée de vie.

Quelques trucs en vrac et choses à faire ou ne pas faire!

La premières fois, il faut faire une recharge complète de la pile de l’appareil puisque les piles ne sont pas pleines à leur livraison et la vider jusqu’à ce que la batterie n’ait que 20% d’énergie. Presque tous les appareils nous avertissent lorsqu’ils arrivent à ce niveau et ce n’est pas pour rien; ne laissez pas tomber vos batteries sous la barre du 20% de charge car vous pourriez perdre des données si l’ordinateur s’éteint brutalement.

Dans certains cas, vider complètement la pile pourrait causer des dommages physiques à l’appareil et à la pile elle-même. On peut par exemple programmer son ordinateur portable pour qu’il se ferme lorsque la pile tombe sous la barre de 20%. Suffit d’aller dans le panneau de configuration dans la section alimentation pour effectuer ce réglage de sécurité.

De plus, si vous prévoyez entreposer un appareil pour une longue période, assurez-vous que la pile ait environ 50% d’énergie car même si vous n’utilisez pas l’appareil, le niveau d’énergie de la pile diminuera de lui-même. Certains modèles possèdent l’option de veille prolongée faisant en sorte que les données ne seront pas perdues si la pile se décharge complètement.

Une batterie au lithium a, selon les autres types de matériau qu’elle contient (ion ou polymère), une durée de vie allant de 300 à 1 000 charges complètes à 100%. Donc, selon l’énergie restante dans la pile au moment où vous la mettez sur la charge, vous pourrez brancher votre appareil pour le recharger bien plus de 300 ou 1000 fois selon certaines sources.

Il est normal qu’avec le temps une pile au lithium perde de sa capacité d’emmagasinage. Après 1 an d’utilisation, ce qui correspond à environ 300 cycles de recharge, la pile en est à 80% de sa capacité originale comme le montre ce tableau illustrant des données de la compagnie Asus.

Recommandations d’Asus pour l’entretien des piles

Un truc pour augmenter la durée de vie de la batterie: une fois par mois minimum, effectuez une recharge de la pile pour activer ses électrons. Si vous utilisez habituellement votre ordinateur branché, débranchez-le pour utiliser et vider l’énergie de sa pile avant d’effectuer une recharge complète. C’est ce que recommande la compagnie HP pour l’entretien des piles de ses portables.

Recommandations d’HP pour l’entretien des piles

Selon certaines écoles de pensées, il est important de ne pas utiliser l’appareil lorsqu’il est en charge pour augmenter la durée de vie de sa pile. Encore une fois, ce n’est pas tout le monde qui s’accorde sur ce point…

Pour les ordinateurs portatifs et les téléphones intelligents, il n’y a habituellement pas de danger de surcharge puisque la pile n’emmagasine plus d’énergie lorsqu’elle a atteint son niveau maximum contrairement à ce que plusieurs pensent. On pourrait donc le laisser brancher sans crainte, mais comme la chaleur endommage la pile et qu’un appareil en charge dégage souvent de la chaleur, il est préférable de le débrancher dès que la charge est complétée. Le danger n’est pas de surcharger la pile, mais de l’exposer inutilement à une source de chaleur.

De plus, il n’est pas conseillé de toujours utiliser son portable branché. Il faut au minimum laisser la pile se vider à 20% et la recharger complètement une fois par mois pour éviter qu’elle se détériore et activer ses matières internes.

Si on n’utilise pas la pile d’un appareil pour un bon bout de temps car on l’utilise toujours branché, certains fabricants indiquent qu’on peut retirer sa pile. Il faut alors suivre les conseils d’entreposage. Mais dans ce cas, si une panne électrique survient lorsque votre ordi est sous tension et qu’aucune pile n’est installée pour prendre la relève, vous pourriez endommager votre appareil…

La chaleur est une ennemie des piles. À 40 degrés Celsius, elle peut s’endommager. À 80 degrés, elle peut faire boum selon certains! On ne laisse donc pas son cellulaire ou son ordi dans la voiture au soleil en plein été!

Le gel non plus ne fait pas bon ménage avec les piles. On ne laisse pas une pile geler et on ne recharge pas une batterie qui a gelée.

Les piles ont été conçues pour fonctionner entre 0 et 35 degrés Celsius. On ne devrait donc pas leur imposer un environnement sous les -20 ni au-dessus de 45 degrés Celsius pour ne pas endommager leur contenu et leur revêtement protecteur.

Certains boitiers de cellulaires ne leur donnent pas la chance de respirer et font même chauffer la pile. Vérifiez si votre étui de cellulaire fait chauffer votre appareil et enlevez-le pour la recharge si c’est le cas.

Aussi, la pire chose à faire avec un portable est de le mettre sur un coussin ou un oreiller… Il va chauffer et vous diminuez la durée de vie de la batterie! Même chose pour une tablette!

Une batterie c’est fragile! Voilà pourquoi la pile de votre cellulaire ne dure pas aussi longtemps qu’indiqué. Chaque fois que votre cellulaire tombe par terre, vous endommagez potentiellement l’intérieur de la pile! C’est un peu comme si chaque fois qu’il tombe par terre, vous diminuiez sa capacité. Au nombre de fois où mon téléphone se ramasse au sol, je comprends pourquoi je dois changer la pile trop rapidement à mon goût!

Une batterie au lithium a une durée de vie variant de 3 à 5 ans selon le fabricant. Si vous avez la chance de voir l’année de fabrication sur la pile avant d’acheter un appareil ou un autre, prenez cet argument en considération dans votre choix! Ça vous donnera peut-être quelques mois de bon rendement de plus.

5910mAh/22.46wh 3.8V batterie pour Acer Aspire Switch 10 SW5-011 SW5-012 10-inch Tablet AP14A8M.
37Wh 7.5V batterie pour ASUS X555 X555LA X555LD X555LN 2ICP4/63/134 C21N1347.
2900mAh 11.25V batterie pour ASUS X540S X540L X540LA-SI302 X540SA X540S A31N1519.
5000MAH 3.8V batterie pour Samsung GALAXY Tab E T560 T561 SM-T560 5000m EB-BT561ABE.
1420mAh/5.25Wh 3.7V batterie pour Amazon Kindle PaperWhite 2nd Gen 6inch 58-000049.

L’espérance de vie moyenne d’un ordinateur : 5 ans ou plus ? Changer ou réparer ?

Une étude d’un cabinet spécialisé (WiPro Product Strategy and Services) réalisée en 2012  estime à 3 ans la durée de vie idéale d’un PC en entreprise.

Il est considéré qu’ au-delà, il coûterait plus cher de l’entretenir que d’en changer.

Pour les particuliers, on estime plutôt à  3 à 4 ans pour un portable et à 5 à 6 ans la « durée de vie idéale »pour un fixe.

Il faut relativiser ces chiffres sauf si l’on veut toujours être à la pointe de l’évolution technologique et céder par ailleurs à la pression des médias et de l’entourage (l’effet de « démonstration » ou de mode !)

La vieillesse d’un ordinateur a plusieurs conséquences :

 Au bout de quelques années, en raison d’un nombre important de fichiers fragmentés, le système devient plus lent.( sauf pour les disques  SSD). Ceci peut s’avérer pénible pour les utilisateurs, surtout quand l’usage est professionnel.

Par ailleurs, l’infection de virus, qui fragilise le système, peut le rendre instable.

Pour certains modèles, il faut par ailleurs  une puissance minimale pour pouvoir bénéficier des mises à jour logicielles .

On peut parler à ce propos parler « d’obsolescence programmée » dans la mesure où l’ordinateur fonctionne mais son utilisateur ne pourra pas bénéficier des dernières versions des logiciels.

Une autre raison pour expliquer la réduction de la  durée de vie des matériels : la baisse de qualité.

On sait qu’en prix constant voire courant les prix  des ordinateurs a été divisé par 2 en 10 ans. La baisse des prix ne s’explique pas seulement par l’amélioration de la productivité. Les faibles salaires des pays émergents où sont fabriqués ces produits mais aussi une baisse de qualité de certains composants en est l’explication même si les progrès technologiques rendent apparemment ces produits plus performants (au moins pendant un certain temps !)

La plupart des usines sont aujourd’hui installées en Chine : les matériaux utilisés sont de moins bonne qualité qu’à l’époque où la fabrication se faisait majoritairement au Japon.

Le problème de la réparation se pose également .Il est souvent difficile dans les circuits officiels liés aux constructeurs  d’obtenir une réparation  « hors garantie ». : ceci  pour inciter les consommateurs à acheter un nouveau modèle en évoquant  le coût élevé de la panne.

Or, certaines pièces (lecteur CD, ventilateur, disque dur) ne sont pas les plus compliquées à changer.

Dernier point : on peut se demander si certains utilisateurs ont vraiment besoin d’un équipement dernier cri lorsque l’usage se limite à du traitement de texte basique et l’envoi de mails.

Parmi les causes de la réduction de la durée de vie des produits, en dehors de l’obsolescence technique ou technologique il ne faut pas écarter le fait que certains constructeurs limitent volontairement la durée de vie des équipements comme on a pu le constater par ailleurs pour certains produits électroniques grand public et électroménager : à ce propos on regardera avec intérêt la vidéo de l’émission télévisée présentée par Elise Lucet consacrée à ce sujet.

Faut -il dépanner ou changer votre ordinateur ?

 Un ordinateur de bureau classique a une durée de vie de près  10 ans en moyenne. Un ordinateur portable ou compact a une durée de vie d’environ 5 ans en moyenne.

Il est souvent plus économique de réparer votre ordinateur que de le changer.

Si votre ordinateur est lent,  vous pouvez changer les composants mémoire ou  optimiser les logiciels. Cela sera bien plus économique que de changer d’ordinateur.

Si votre ordinateur ne s’allume plus, c’est souvent l’alimentation électrique qui est défaillante, et la changer est bien plus économique que de changer d’ordinateur.

La règle à conseiller est de ne changer votre ordinateur que s’il a une panneà une date  proche ou excédant de sa durée de vie moyenne, ou bien s’il a une panne trop importante pour avoir une réparation économique (par exemple… et encore !: une panne de processeur, une panne de carte mère, ou bien évidemment une panne non réparable de disque dur).

 

SANTÉ : LES AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DU TÉLÉPHONE PORTABLE!

Il est vrai que les téléphones portables on changé nos habitudes, notre manière de fonctionner et de communiquer, d’autant plus avec l’arrivée des Smartphones qui permettent d’avoir accès à internet. Il y a donc non seulement de nombreux avantages mais aussi des inconvénients inimaginable liés à l’utilisation des Smartphones.

Il y a plus de 4 milliards de portables dans le monde aujourd’hui. Cela ne veut pas dire que plus de la moitié de la population mondiale possède un portable car dans les pays développés beaucoup de citoyens possèdent plus d’un appareil. La croissance du nombre des portables est largement due aux pays émergents. Mais, ce nombre grandissant des portables peut poser un problème environnemental à l’échelle Mondiale.

Les avantages du téléphone portable

Le téléphone portable est une avancée technologique significative dans le domaine de la communication. Il permet à n’importe qui, où qu’il soit, d’être en contact avec le reste du monde en permanence.

L’emploi le plus utile des téléphones mobiles est le fait de pouvoir appeler à l’aide en cas d’urgence. Ce cas est toutefois très rare, généralement, le téléphone est une façon de joindre les connaissances et de rester en contact théorique avec le monde entier.

En Guinée le portable facilite énormément la communication spécialement dans les endroits isolés du pays (où il n’y a pas d’infrastructures téléphoniques traditionnelles). Les prix des téléphones étant très abordables dans la plupart des cas, ils restent accessibles à la classe moyenne et pauvre dans presque tous les pays

Les inconvénients du téléphone portable

Risques d’accident :

Le fait de téléphoner, et de tenir une conversation, mobilise une partie de l’attention qui détourne l’utilisateur des autres tâches en cours. La réactivité est diminuée. Son utilisation, « mains libres ou pas » augmente donc les risques d’accidents (accident du travail, accident domestique, accident de la route lorsque le téléphone est utilisé au volant…).

L’OMS relève que les risques d’accident de la circulation sont multipliés par 3 ou 4 lors de l’utilisation de mobiles (que le conducteur utilise ou non un kit « mains libres).

L’utilisation des téléphones mobiles est interdite dans les hôpitaux. En avion elle peut perturber les liaisons radio pour la navigation.

L’OMS relève qu’il existe des risques d’interférences électromagnétiques à proximité de certains appareils médicaux.

Selon le rapport de l’Office fédéral de l’environnement suisse: « Il est incontestable que le rayonnement à haute fréquence peut perturber le fonctionnement d’appareils techniques, ce qui peut avoir des conséquences sur la santé, en particulier dans le cas des implants médicaux, tels que les stimulateurs cardiaques. Toutefois, de nombreux appareils sont aujourd’hui insensibles au rayonnement de téléphones mobiles. »

Risques sanitaires liés aux ondes électromagnétiques

Le téléphone portable a été principalement pointé du doigt pour sa capacité à augmenter les risques de tumeurs cérébrales. Cette préoccupation est née du fait que l’antenne de cet outil de communication émet des ondes de radiofréquences, lesquelles sont une forme de radiation non-ionisante, susceptibles d’être absorbées par notre corps.

Toutefois, les résultats des différents experts ne convergent pas tous dans le même sens. En effet, alors que certains scientifiques affirment que les ondes de radiofréquences émises sont inoffensives, d’autres clament haut et fort qu’elles représentent un véritable danger pour la santé et peuvent effectivement augmenter les risques de cancer. Ainsi, l’utilisation des téléphones portables reste très controversée, et jusqu’à aujourd’hui, les recherches scientifiques continuent à tirer vers les deux côtés, laissant le consommateur dans la confusion.

Mais pour mettre fin à cette polémique qui ne met certainement pas les usagers au clair, la Fédéral Communication Commission (FCC), a essayé de contrôler les niveaux de radiations émises par les téléphones portables, pour pouvoir déterminer les taux permis.

D’après cette agence du gouvernement des États-Unis, tous les téléphones portables doivent être testés pour mesurer leur débit d’absorption spécifique (DAS).

Il s’agit d’un indice qui renseigne sur la quantité d’énergie émise par les ondes de radiofréquences et absorbées par l’utilisateur du portable quand celui-ci est proche de l’oreille. Cet indice est exprimé en Watt/ Kg, et ne doit pas dépasser 1.6 W/Kg selon la FCC.

Les experts du site web CNET, spécialisé dans les nouvelles technologies, ont fait l’analyse de tous les téléphones portables qu’ils ont déjà évalués sur leur plateforme et ont pu constituer un top 5 des mobiles aux niveaux de radiations les plus élevés et qui se rapprochent du seuil toléré par la FCC.

Leur classement est le suivant :

  1. Motorola Droid Maxx (DAS: 1.54 w/kg)
  2. Motorola Droid Ultra (DAS : 1.54 W/kg)
  3. Motorola Moto E (DAS: 1.5 W/kg)
  4. Alcatel One Touch Evolve (DAS: 1.49 W/kg)
  5. Huawei Vitria (DAS: 1.49 W/kg)

Motorola Droid Maxx, est le téléphone qui se place en tête de liste. C’est l’un des Smartphones les mieux notés, plus chers mais peut aussi être l’un des plus dangereux, tout comme le Motorola Droid Ultra. Ces deux téléphones sont donc les plus performants et le plus onéreux de cette liste, tandis que les trois autres restent assez abordables.

Compte tenu de ces informations, il s’avère nécessaire de prendre ses précautions !

La prochaine fois que vous vous apprêtez à acheter un téléphone, veillez à vérifier son DAS.

L’Agence de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) recommande également d’utiliser le téléphone portable de façon modérée, et d’opter pour le kit mains-libres, pour minimiser les risques.

Les spécialistes rappellent que le téléphone portable demeure la source la plus importante d’exposition aux ondes de radiofréquences et que l’utilisation excessive de téléphone portable peut ainsi impacter notre bien-être et entraîner, des troubles du sommeil, le stress, la fatigue.

Ordinateur portable (ou laptop)

Lecture de DVD, jeu vidéo, traitement d’images 3D… L’ordinateur portable possède des fonctions multimédia et des capacités qui rivalisent sans problème avec celles d’un ordinateur de bureau. En outre, du fait de sa mobilité, son usage s’en retrouve multiple et varié. Transportableportableultra portable ou mini portable, il existe autant de formats que d’usages. Avec l’apparition du mini portable ou netbook, c’est l’avènement de la portabilité informatique.

1. Présentation

– Du tout en un
Un ordinateur portable (en anglais laptop ou notebook) est un ordinateur personnel dont la caractéristique essentielle réside dans la portabilité. A la différence d’un ordinateur fixe, il ne dispose pas d’unité centrale. Un ordinateur portable est composé de plusieurs éléments permettant son fonctionnement : le processeur, la carte mère, le disque dur… d’un clavier, d’un écran et d’une souris.
– Des prix variables
Tous ces éléments sont compactés à l’intérieur d’un boitier de faible dimension, d’où le prix généralement plus élevé d’un ordinateur portable par rapport à un ordinateur fixe. Exception faite pour les minis portables dont les capacités de base permettent un coût moindre.
– La légèreté : un atout de poids
La taille moyenne d’un portable est de 35 cm de large sur 27cm de profondeur, et de 25 cm sur 17 cm pour un mini portable. Il existe des ordinateurs portables de grandes dimensions : 40 cm de largeur sur 30 cm de profondeur. Il s’agit en fait de PC transportables dont le poids avoisine souvent les 4kg. La taille allant de paire avec le poids, plus un ordinateur est petit, plus il est léger et facile à transporter.
– Des pièces intégrées
Comme la plupart des pièces sont intégrées, elles ne peuvent être changées. Il est donc nécessaire de bien connaître les caractéristiques techniques d’un portable et l’usage que l’on souhaite en faire avant de l’acquérir. En outre, l’intégration de toutes les pièces par le constructeur permet de minimiser les risques d’incompatibilités matérielles.
– Autonomie
L’intérêt d’un ordinateur portable est d’être autonome le plus longtemps possible sans avoir besoin d’être branché sur secteur. Il fonctionne avec une batterie rechargeable sur secteur.

2.Usages

La mobilité et l’encombrement réduit de l’ordinateur portable présentent des intérêts certains au niveau de son utilisation. Limité au départ à un strict usage bureautique et professionnel, l’ordinateur portable a évolué vers un usage multimédia complet et extrêmement varié proche du PC fixe : retouche photo, jeux vidéo, lecture de DVD… Avec le netbook, le portable est revenu à un usage simplifié, mettant l’accent sur la connexion et la mobilité.

  • Avec l’émergence des réseaux sans fil, les pros de la communication peuvent se connecter avec leur portable depuis presque n’importe quelle zone, du moment qu’elle soit couverte par le WiFi ou la 3G. Petits et légers, les ultraportables et les miniportables / netbook permettent aux nomades de se connecter au net pour dialoguer sur leur messagerie instantanée, consulter leurs mails, effectuer des tâches bureautiques simples depuis un café, un train, une salle d’attente équipés Wifi. En se glissant aisément dans un sac à main, le netbook a su en outre conquérir un large public féminin.
  • Joueurs et cinéphiles peuvent s’adonner à leurs passions, où qu’ils soient, sur un portable doté d’un écran confortable (15″ pour un portable, jusqu’à 20″ pour un transportable), d’une carte graphique performante et d’un processeur puissant.
  • Mémoire, puissance de calcul… Avec un ordinateur portable pourvu d’un disque dur et d’un processeur puissants, les professionnels en déplacement peuvent utiliser les mêmes fonctions que leur ordinateur de bureau et gérer plusieurs logiciels.
  • Montage vidéo, traitement photo, mixage de sons… toutes ces applications multimédias sont également rendues possibles en dehors de chez soi avec des portables qui conjuguent capacité de stockage importante et vitesse d’exécution. Le nombre d’entrées et de sorties permettent par ailleurs une grande interactivité avec les accessoires high-tech : les ports USB 2 pour un téléphone mobile, une clé USB, un appareil photo numérique, un disque dur externe… Le port Firewire (ou IEEE 1394) pour un caméscope numérique (dont le débit est plus important qu’un port USB), une sortie VGA pour un moniteur externe, un connecteur S-Vidéo pour la télé
  • 3. L’écran
  • La taille

La taille d’un écran fait partie des critères déterminants dans le choix d’un ordinateur portable. Elle est souvent corrélée au poids et à la taille de la machine.
Si vous souhaitez vous limiter à un usage bureautique simple, l’achat d’un portable à écran large n’est peut-être pas justifié.
En revanche si vous voulez un portable pour visionner des films, choisissez un portable à écran confortable pour vos yeux.
De 10″ pour un mini portable / netbook jusqu’à 20″ pour un transportable, la taille moyenne d’un écran d’ordinateur portable est de 15″ (1 pouce = 2,54 cm).

  • Le format

Le format d’affichage le plus courant est en 4/3 (format télé normal) mais il existe des formats d’écrans d’ordinateurs portables exotiques, proches du 16:9, tel que le format 15:10, plus adapté à la visualisation de séquences vidéo (lecture de DVD par exemple).

  • Le temps de réponse

D’un point de vue technologique, la plupart des écrans d’ordinateurs portables sont plats et TFT (Thin Film Transistor) utilisant un affichage LCD (à cristaux liquides). La qualité d’un écran TFT dépend de son temps de réponse ou latence, c’est-à-dire le temps nécessaire pour descendre et remonter des informations. Plus le temps de réponse indiqué est bas (en dessous de 20 ms), meilleur il est, plus fluides sont les images animées. Les écrans à faible de temps de réponse sont plutôt indiqués pour les joueurs et les écrans dont le temps de réponse est supérieur à 20 ms convient plus à un usage basique.

4. Le processeur

  • La fréquence

Le processeur est le cerveau de l’ordinateur, c’est lui qui traite les instructions. Sa vitesse d’exécution est conditionnée par sa fréquence (en MHz), mais deux processeurs de marques différentes peuvent avoir des performances tout à fait équivalentes avec des fréquences très différentes.
Pour un usage gourmand en logiciels et en applications multimédias, un ordinateur avec un processeur puissant (avec une fréquence > 2,4Ghz) est recommandé.
Pour une utilisation plus basique, un processeur de gamme moyenne (=2Ghz) suffit.
Mais aujourd’hui, il vaut mieux considérer la qualité de l’ensemble des composants (carte graphique, mémoire) que s’en tenir à la seule valeur de la fréquence du processeur.

  • La mémoire vive

La quantité de mémoire vive peut avoir une importance considérable sur les performances, notamment pour des usages multimédias. Elle sert uniquement de zone de transit d’informations (lorsque vous allumez ou téléchargez un programme par exemple).

  • La fréquence de fonctionnement

Outre la quantité de mémoire, il est également important d’être attentif également à sa fréquence de fonctionnement, correspondant à la fréquence à laquelle vont tourner la plupart des périphériques.

5. Le disque dur

  • Capacité

C’est la mémoire de l’ordinateur, le lieu où sont stockés les données et les programmes de l’ordinateur. On s’intéresse à sa capacité : à partir de 160Go on évite les risques de saturation, à partir de 320Go, on rejoint l’utilisation d’un PC fixe.
Vous pouvez étendre autant que besoin la capacité de stockage de votre ordinateur portable grâce à un disque dur externe ou une clé USB (certaines montent jusqu’à 64Go).
Des marques de miniportables ont fait le choix de fonctionner avec un disque dur à mémoire flash (SSD), ce qui les rend plus résistant aux chocs, plus légers aussi. Leur usage – limité à de la bureautique légère et à la connexion – peut être enrichi avec des applications multimédias stockées sur une clé USB ou un disque dur externe.

  • Vitesse d’exécution

Pour un confort d’utilisation, on recommande une vitesse de rotation de 5 400 tours/minute minimum (jusqu’à 7 200 tours/minute).

6. La carte graphique

Le choix de la carte graphique est important, surtout pour faire tourner des jeux vidéo aux graphismes élaborés, regarder des films, faire de la PAO ou gérer des images en 3D. Comme elle est intégrée à la carte mère, il vaut mieux vérifier au préalable sa puissance. Les joueurs ont tout intérêt à choisir un portable avec une carte graphique de marque, compatible avec des programmes indispensables aux animations comme DirectX 9.

7. Lecteur graveur

Devenus standard, les graveurs DVD double couche ont remplacé peu à peu les combos lecteurs CD et DVD et graveurs CD. Ils permettent de conserver sur un seul et même support plusieurs Go de données. Certains portables intègrent même des lecteurs ou lecteur/graveur HD/DVD ou Blu-ray avec des capacités de stockage allant de 30 Go à 50 Go et plus.

8. Souris et clavier

Si l’ordinateur portable intègre un clavier et un touchpad (pavé tactile), rien n’empêche l’ajout de périphériques plus confortables. Il existe des « souris de poche » adaptées au format des portables et miniportables avec un enrouleur de fil intégré et des claviers ergonomiques plus spacieux permettant une meilleure frappe sur les touches.

A voir aussi

Lors de l’achat d’un ordinateur portable, outre le choix des éléments matériels, il est notamment important de veiller aux caractéristiques suivantes :

  • La température de fonctionnement : Le fonctionnement des différents éléments de l’ordinateur portable (notamment le processeur) induit une augmentation de la température de l’ordinateur portable pouvant parfois être gênante (en particulier lorsque la température du clavier devient trop importante).
  • Le bruit : Afin de dissiper la chaleur due au fonctionnement des différents éléments de l’ordinateur portable (notamment le processeur), les ordinateurs portables sont parfois équipés de dispositifs d’évacuation de la chaleur tels que des ventilateurs, pouvant créer une gêne auditive importante. Il en est de même pour les moteurs entraînant la rotation des disques durs ou du lecteur/graveur de CD/DVD. Il convient donc de se renseigner sur le niveau de bruit de l’ordinateur en fonctionnement.
  • Garantie : L’achat d’un ordinateur portable est un investissement important, il est donc essentiel de se prémunir des risques liés à un dysfonctionnement en souscrivant à une garantie. La garantie est d’autant plus essentielle sur un ordinateur portable qu’il n’est pas possible d’interchanger des éléments (carte graphique, carte son, etc.) comme cela peut être le cas sur des ordinateurs de bureau. La plupart des offres incluent de facto une garantie de quelques mois à un an, mais il peut être avisé de prendre une extension de garantie de quelques années afin de couvrir le maximum de risques.
  • L’offre logicielle : Les ordinateurs portables sont presque systématiquement équipés d’un système d’exploitation à l’achat mais certaines offres incluent également un bouquet de logiciels tels que des outils de bureautique, une encyclopédie ou encore un antivirus qui peuvent s’avérer utiles. Il peut donc être intéressant de prendre en compte cet aspect lors de l’achat d’un micro portable.
  • La housse de protection : Lorsque l’ordinateur portable est destiné à un usage nomade, une mallette de transport est nécessaire afin de le protéger et de le transporter ainsi que l’ensemble de ses accessoires.