NETTOYER DÉPOUSSIÉRER SON ORDINATEUR

Oui ! vous me direz que votre femme ou votre femme de ménage, ou vous même, s’occupent du nettoyage de votre ordinateur à l’extérieur, d’un simple coup de chiffon à poussieres, mais là, je veux vous parler du dépoussiérage de l’intérieur de votre PC ou ordinateur, ou mieux, de votre unité centrale, voire peut être de votre ordinateur portable et pourquoi pas, de votre clavier et souris pendant qu’on y est, parce que ce n’est pas forcément pareil pour l’intérieur.
Au fil du temps,, vous ne le voyez pas mais la poussière s’accumule. Trop de crasse peut même provoquer des problèmes ! des tas de problèmes ! pire que vous ne pouvez l’imaginer
Bien sûr ça ne sert à rien si vous avez acheté votre ordinateur tout récemment, il est bien encore trop propre. Il faut au moins le faire tous les six mois, grand minimum une fois par an, ce genre d’opération ne se fait pas au même rythme que le nettoyage “virtuel” de votre disque dur

les pc portables

Eh oui ! ces bestioles là sont aussi touchées par les poussières, peut-être même encore plus, puisque vous les baladez n’importe où.

Les ordinateurs portables présentent des fentes d’aération en bas et sur les côtés afin de permettre à l’air de circuler à travers le boîtier. Si ces fentes se bouchent ou si les composants générant de la chaleur sont couverts de poussière, le ventilateur ne peut plus refroidir correctement les composants. Une accumulation de poussière et de saleté empêche la bonne circulation de l’air à travers les pales de refroidissement, ce qui entrave le fonctionnement du ventilateur. Si les fentes d’aération sont recouvertes de poussière, il vous est conseillé de nettoyer l’ordinateur en éliminant la poussière du ventilateur et de l’écran thermique. Cette opération empêchera l’accumulation de poussière, comme illustré ci-dessous.

Une accumulation de poussière peut souvent être observée sur les fentes d’aération situées sur le boîtier de l’ordinateur. Vous pouvez utiliser une bouteille d’air comprimé, comme illustré ci-dessous afin d’éliminer la poussière et d’empêcher une surchauffe. L’élimination de poussière permet d’améliorer la circulation de l’air, ce qui améliore le refroidissement et permet d’atténuer le bruit du ventilateur.

Commencez par retourner le portable pour voir son arrière, puis ouvrez la tappe

Une fois la trappe ouverte, vous aurez ceci :

Vous le constaterez sûrement, le PC ne semble pas trop encombré par la poussière, mais c’est assez trompeur, la poussière est vicieuse et se cache. Elle se trouve, en effet, agglutinée sur un radiateur qui se situe derrière le ventilateur (un point stratégique, car c’est l’unique point de sortie de l’air chaud). Il va donc falloir démonter ce ventilateur. Trois petites vis ou plus ce n’est quand même pas dur, même les nanas savent le faire à l’heure actuelle.

En regardant le radiateur dans le prolongement du ventilateur dans le fond, vous devriez découvrir un vrai coussin de poussière, c’est lui qui est responsable de tous nos maux

Il va donc falloir l’enlever proprement. Commencez par attaquer un peu le coussin de poussière au pinceau, puis soufflez dans l’orifice depuis l’extérieur du portable afin de faire descendre la poussière. Attention, durant cette opération, vous risquez de mettre de la poussière un peu partout (il peut-être judicieux de vous mettre à l’extérieur pour le soufflage si vous n’avez pas envie de tout nettoyer après). Répétez cette opération (coup de pinceau + soufflage depuis l’extérieur du portable) autant de fois que nécessaire afin de bien libérer le radiateur de toute poussière (ceux qui ont un petit compresseur ou des bombes d’air sec sous la main pourront les utiliser pour un nettoyage encore plus efficace, mais si vous optez pour ces solutions, prenez garde de bien bloquer le ventilateur lors que vous soufflez, afin que celui-ci ne se transforme pas en générateur électrique en tournant, ce qui pourrait, éventuellement, endommager les composants internes de l’ordinateur) :

Vous constaterez que le ventilateur a également un peu de poussière collée sur ses pales,

profitez qu’il soit démonté pour enlever cette poussière (qui à tendance à générer du bruit en raison des turbulences que cela génère). Passez également un coup de pinceau dans le logement du ventilo pour enlever la poussière présente: ce sera toujours ça qui n’ira pas se remettre dans le radiateur dès la première mise en marche du portable après le nettoyage.

Une fois ceci fait, il vous reste à remonter le ventilateur. Ne serrez pas trop les vis, cela ne sert à rien. Aucun effort ne s’applique sur le ventilateur et un serrage trop fort risque de vous poser problèmes lors d’un démontage ultérieur.

Il faut enfin refermer la trappe du portable. Cela demande un “petit coup de main”. La technique consiste à d’abord rentrer les ergos du coté gauche de la trappe, puis de rabattre la trappe sur la droite :

Enfin, replacez les 7, ou plus, vis de la trappe. Une fois de plus, ne les serrez pas trop afin de ne pas entraver un éventuel démontage ultérieur !

autres exemples de ventatilateurs CPU de portable :

Voila, c’est terminé, vous pouvez rebrancher votre portable, et apprécier le silence relatif qui fait suite à ce nettoyage qui était devenu nécessaire.

Je vous conseille de renouveler cette opération régulièrement. Pour ma part, je me suis fixé de faire un nettoyage tous les 6 mois: la chaleur ayant tendance à réduire la durée de vie des composants des ordinateurs, le refroidissement n’est donc pas à négliger, d’autant que mon portable est très sollicité.

Enfin en fonction du modèle d’ordinateur, les fentes d’aération sont situées à différents emplacements. Vous pouvez repérer ces fentes en recherchant des pales cuivrées ou noires à l’intérieure des fentes. Il vous est également conseillé de souffler de l’air comprimé dans les autres ouvertures situées sur l’ordinateur, telles que la fente d’entrée du ventilateur. Ceci permettra de maintenir la circulation d’air et empêchera l’accumulation de poussière sur les composants.

Effectuer cette opération de nettoyage de manière régulière et préventive vous permettra de diminuer fortement la possibilité d’endommager les composants et d’empêcher le ralentissement des performances de l’ordinateur.

Une petite vidéo pour compléter cette corvée de nettoyage. Même s’il s’agit d’un vieux pc, le principe est toujours valable :

Nettoyage d’un pc

Bon, si après toutes ces explications, vous n’avez toujours pas compris la nécessité de ce dépoussiérage et comment faire un toilettage intérieur complet votre ordinateur, mettez le à la poubelle, puis courez au premier magasin d’informatique vous en racheter un nouveau! Après tout, on est dans un monde de consommation, pas d’entretien, ni de réparation !

Comment charger une batterie thinkpad

ThinkPad est une ligne d`ordinateurs portables fabriqués par Levono. La gamme ThinkPad se compose de la maison et les ordinateurs portables de qualité commerciale. Le portable peut être alimenté par un adaptateur secteur branché à une prise électrique ou une batterie rechargeable Levono ThinkPad. Pour que la batterie pour alimenter l`ordinateur portable, la batterie doit être chargée. Charger la batterie est un processus simple.

Choses que vous devez

adaptateur secteur

  • Placez la batterie Levono dans l`unité de logement de la batterie de l`ordinateur portable ThinkPad Levono. Face à la batterie avec le côté de contact de la batterie vers le bas. Faites glisser la batterie dans l`unité de logement, avec le côté de contact de la batterie en premier. Vous pouvez entendre un déclic ou pop une fois que la batterie est bien en place.
  • Branchez l`adaptateur secteur dans la prise de l`adaptateur d`alimentation sur le côté droit de l`ordinateur portable ThinkPad Levono. Insérez l`autre extrémité de l`adaptateur d`alimentation secteur sur une prise électrique. La batterie commence à se recharger. Vérifiez que le voyant clignote pour indiquer que la batterie est en charge. Le voyant de charge de la batterie est situé à l`avant de l`ordinateur portable et a une icône de la batterie au-dessus de la lumière.
  • Laissez la batterie se charger pendant six heures. Une fois que la batterie est complètement chargée, le voyant de la batterie affiche une lumière solide. Une fois complètement chargée, tirez doucement sur l`adaptateur secteur de la prise de l`adaptateur secteur sur l`ordinateur.

Comparatif Meilleure Souris Gamer 2018 (sans fil, Pas cher ou haut de gamme)

Vous n’avez pas besoin d’une souris de gaming pour jouer à des jeux de PC- n’importe quelle souris avec double clic et une roulette peut faire l’affaire. Mais ce n’est pas une raison pour vous priver de la très grande et super variété de souris de gaming disponible sur le marché. Ce genre de souris ne fera pas de vous un pro mais cela peut vous donner un petit avantage dans la compétition et rendre votre expérience de jeu plus agréable et plus simple.

Qu’est ce qui différencie une souris de jeu d’une souris normale ?

Les souris de gaming ne sont pas toutes si différentes d’une souris lambda. Quasiment n’importe quel design peut être désigné comme étant « pour le gaming » et elles n’ont pas toutes des douzaines de boutons supplémentaires ou des flashs LED dignes d’un trip sous acide. Mais globalement, une souris qui se veut être faite pour le jeu aura au moins ces deux caractéristiques : un capteur amélioré, optique ou laser, pour des mouvements plus précis ou plus rapides et un certain degré de personnalisation possible pour l’utilisateur.

Les souris de gaming disposent souvent de boutons supplémentaires pour le pouce, des ajustements à la volée en matière de vitesse et de sensibilité, des câbles plus longs, ou parfois des fonctions un peu exotiques comme un poids ajustable ou des ressorts particuliers pour les boutons.

De plus, presque la majorité de ce genre de souris fonctionne avec un fil. Cela est sensé prévenir les retards d’affichage, ce qui reste un avantage discutable en matière de connexion USB. Même une souris basique sans fil ne souffre de retards que d’à peine un centième de seconde, ce qui est bien en dessous du seuil de temps de réaction de la majorité des joueurs (délai quasi nul face à ceux des écrans et des ordinateurs portables). Mais réel ou pas, l’avantage perçu avec une connexion filaire fait que les souris de gaming sans fil sont difficiles à trouver et lorsqu’elles existent, elles sont vendues avec des connexions sans fil très rapides et personnalisées, ce qui les rend souvent encore plus chères qu’un modèle de souris lambda.

Les souris de gaming les plus chères disposent d’une ribambelle de fonctions supplémentaires, mais cela ne signifie pas pour autant qu’en dépensant plus vous obtiendrez une meilleure expérience de jeu. Vous trouverez dans la suite de l’article les points importants à prendre en compte avant d’investir.

Connaitre sa prise en main

Il est important de connaitre la manière dont vous vous saisissez de la souris, particulièrement lorsque vous jouez à un jeu sur PC. Bien que chaque joueur soit différent, on peut généralement établir trois grandes catégories de prises en main :

Prise avec la paume : une prise standard, utilisée par la plupart des joueurs. Vos doigts sont posés à plat sur les boutons de la souris et toute votre paume s’appuie sur son corps.

Prise du bout des doigts : Seules les extrémités de votre index, de votre majeur et de votre annulaire s’appuient sur la gauche, le centre (roulette) et les boutons de la souris, et votre paume ne touche pas du tout le corps de la souris. Votre pouce s’appuie sur le côté de la souris.

Prise en pince : C’est un mélange des deux prises précédentes. Votre paume s’appuie sur la partie haute de l’arrière de la souris, et l’extrémité de votre doigt et de votre pouce sont penchés au dessus des boutons.

Les différentes prises en main peuvent être plus ou moins efficaces selon les différents types de jeux, mais il ne faut pas pour autant essayer de changer votre prise en fonction de ce que vous faites. Gardez la position qui vous semble la plus naturelle pour vous et la plus agréable pour jouer.

Néanmoins, les différentes souris du marché peuvent s’adresser particulièrement à différents types de prises. Les souris les plus grosses et les plus larges sont bien pour la majorité des prises avec la paume, prenant en compte le fait qu’une partie de votre main va toujours rester appuyée sur la souris. Les petites souris, avec une zone pour la paume réduite et avec un ensemble plus léger rendent la manœuvre plus simple pour les prises du bout des doigts. Les utilisateurs des prises en pince apprécient les souris étroites, avec des boutons principaux fins et élancés.

Possibilités de personnalisation du logiciel

Les souris de gaming les plus poussées sont livrées avec leur propre logiciel pour PC, soit en tant que pack seul ou dans une suite avec compatibilité avec d’autres outils pour le gaming comme les claviers ou les casques. Ce logiciel vous permet de paramétrer votre profil d’éclairage (moyennement important), personnaliser les commandes des boutons (pratique, mais souvent disponible dans chaque jeu), et régler les options DPI. Ce dernier point est particulièrement important puisqu’il vous permet de modifier la sensibilité de la souris pour un suivi plus rapide ou plus précis – des souris encore plus perfectionnées vous permettent même de régler cela à la volée avec les boutons.

Les logiciels des souris vous permettent aussi de personnaliser les macros pour les différents boutons, faire des réglages selon les surfaces, et paramétrer des profils personnalisés pour les boutons pour chaque jeu. Chaque logiciel présente ces fonctions à des degrés plus ou moins bons. On trouve aussi un outil particulièrement utile qui permet d’enregistrer toutes ces préférences directement dans la mémoire de la souris elle-même, facilitant ainsi l’utilisation d’un PC à un autre, sans avoir à paramétrer les données à nouveau. A noter que le logiciel de Razer ne propose pas d’enregistrement de profils des périphériques, contrairement à la plupart des packs logiciels de gaming modernes.

Les différents types de souris de gaming

Les PC de gaming sont devenus plus complexes et les accessoires qui les accompagnent ont suivi cette évolution. Il existe quelques subdivisions distinctes pour les souris de gaming disponibles à la vente, la plupart disposant d’un design et d’un placement des boutons pensés pour aider selon chaque type spécifique de jeu. Ces subdivisions sont indépendantes des styles de corps et de prises citées précédemment – une souris « shooter » peut être large et basse pour une prise avec la paume ou fine et plate pour une prise avec le bout des doigts. Ainsi, lorsque vous avez décidé quel type de souris de gaming vous voulez acheter, gardez aussi à l’esprit nos recommandations sur les questions de prises et les logiciels.

Les souris shooter : Rapides et basiques

C’est le type de souris le plus commun. Les souris shooter utilisent une disposition conventionnelle avec bouton de gauche-roulette- bouton de droite en guise d’installation principale, ressemblante aux souris traditionnelles de bureau, ainsi que deux ou trois boutons pour le pouce. Dans la plupart des jeux à la première ou la troisième personne, ces boutons correspondent respectivement à l’arme principale, sélection d’arme ou zoom, deuxième arme ou visée (iron sight), et grenade ou action en mêlée.

Les souris de shooter sont relativement simples, permettant aux joueurs de s’adapter rapidement à tous les jeux d’action en utilisant seulement 3 doigts. Sur certaines, plus chères, on trouve aussi des boutons de réglage de DPI, un bouton de précision ou « sniper » qui peut permettre de baisser temporairement les DPI pour les tirs de grande précision.

Pour ce qui est des exemples de souris de shooter, on peut citer la Deathadder et la Mamba de Razer, la G402 et la G502 de Logitech, la Corsair M65 ou encore la Rival 300 de Steelseries.

Les souris pour MOBA ou MMO : Généreuses sur les boutons

Les MMO comme World of Warcraft , les jeux de stratégies comme Age of Empire ou encore les MOBA comme League of Legends ont tous en commun certains éléments : une flopée de techniques très spécifiques et très contextuelles qui ne servent pas en continu mais qui doivent pouvoir être activées rapidement pour rester compétitif. Et c’est pour cela qu’est née la souris MMO avec sa grille de 12 boutons juste pour le pouce.

Les souris MMO sont excellentes pour les jeux qui utilisent tout un tas de techniques ou d’actions de groupe. Il faut un peu de temps pour que les nouveaux joueurs s’y fassent, sans parler d’un paquet de réglages à opérer pour coordonner idéalement chaque bouton à une action en conséquence. Les boutons, plus petits qu’ailleurs, plus difficiles à distinguer pour le pouce, rendent ces souris moins pratique pour les jeux à action rapide et les shooter.

Parmi ce genre de souris, on trouve la Naga de Razer, la Logitech G600, la Corsair Scimitar ou encore la Roccat Nyth.

Les souris ambidextres : spéciales gauchers

Lorsqu’il s’agit de trouver une souris, la plupart des joueurs gauchers supportent leur triste sort et se forcent à utiliser leur main droite pour jouer. Mais, pour ceux qui refusent de faire ce compromis, certaines marques de gaming proposent quelques options pour les gauchers- ou, bien souvent, des options ambidextres, avec des corps et des boutons parfaitement symétriques plutôt que conçus pour les droitiers. La plupart de ces souris ambidextres ont une conception simple dans le style des souris de shooter avec des boutons de pouce sur les deux côtés, en partant du principe que les joueurs les désactiveront du côté qu’ils n’utilisent pas. Sur certaines souris, on peut même retirer les boutons non-utilisés.

Pour cette catégorie de souris, on peut donner comme exemples l’Abyssus et la Diamondback de Razer, les Logitech G900 et G300, la Sensei de chez Steelseries et la Roccat Kova. De plus, l’ancienne version de la Deathadder de Razer est toujours disponible en version uniquement pour les gauchers.

Les souris mobiles : les amies des ordinateurs portables

Pour le joueur en déplacement, les fabricants proposent des versions plus petites, plus facilement transportables de leurs souris. Bien que la plupart soient sans fil et bien plus légères que les souris de gaming standards, elles offrent aussi un avantage particulier aux joueurs qui préfèrent la prise du bout des doigts, parce que le corps, plus petit, peut être plus facilement manœuvré tout en touchant le moins possible le reste de la souris.

La Orochi de Razer et la MadCatz RAT M sont des exemples de souris mobiles.

Les souris hybrides : les souris « touche-à-tout »

Les souris hybrides essaient de combiner le meilleur de tout ce qui peut exister, étant suffisamment flexibles pour fonctionner avec tous les genres de jeux, sans pour autant se distinguer dans une tache particulière. Elles incluent généralement plus que les deux boutons de pouces standards des shooter, mais toujours moins que les grilles entières des MMO. Les souris hybrides peuvent être un choix intéressant si vous cherchez quelque chose de plus polyvalent et flexible.

Parmi les exemples spécifiques, on trouve la Razer Naga Hex V2, avec sa roulette pour le pouce qui permet une transition plus facile entre les actions d’un shooter à celles d’un MOBA ; la Logitech G602 avec ses 2×3 grilles de boutons typiques des shooters ; les Rival 500 et 700 de Steelseries et leurs grilles non-conventionnelles ; enfin, on peut aussi citer la plupart des designs modulables des souris de chez MadCatz, de plus en plus dingues.

Avec toutes ces informations en tête, vous pouvez resituer et réduire vos recherches. Quel genre de souris cherchez-vous ? Quel type de prise voulez-vous ? Êtes-vous concerné par les options supplémentaires comme l’éclairage RGB et les profils sur le périphérique, ou n’importe quel logiciel fera l’affaire ? Le marché de la souris de gaming peut sembler immense, mais une fois que vous avez fait la liste de ce qui est important pour vous, la recherche de la souris parfaite se fait beaucoup plus facilement.

La Razer Deathadder a la meilleure forme de toutes les souris de gaming que j’ai utilisé, et j’ai passé quelques centaines d’heures à jouer à des jeux vidéo, à utiliser Photoshop, et à surfer sur Internet avec depuis des années. C’est une preuve de fidélité au design de la souris que Razer sort une nouvelle version chaque année et met à jour son capteur, ou ajoute des lumières, ou change légèrement le matériau antidérapant, mais ne touche jamais à la forme de la Deathadder. Elle est si bien que ça. La nouvelle Deathadder Elite perpétue cette tradition, et bien qu’elle soit un peu plus chère que notre dernière recommandation, la Deathadder Chroma, le nouveau capteur doit valoir le prix.

La Deathadder Elite utilise un capteur optique de 16 000 CPI, mais des grands chiffres ne veulent pas nécessairement dire beaucoup quand il s’agit des caractéristiques techniques des souris. Voici ce qui importe vraiment : pour la Elite Razer ils ont choisi un capteur basé sur le PMW-3366 développé par l’entreprise de capteurs Pixart en collaboration avec Logitech, que j’ai qualifié de meilleur capteur de souris depuis sa sortie en 2014. Bien qu’il y ai des petites différences entre les souris dans la manière dont ces capteurs marchent (l’exécution de logiciel affecte aussi comment les données provenant du capteur sont traitées), le fin mot de l’histoire est que la Elite a un très bon capteur qui fonctionnera parfaitement pour chacun des jeux auxquels vous voulez jouer.

Et le design de la Deathadder est toujours le top du top. Elle a une molette large et bien crantée, et deux boutons larges au côté gauche de la souris qui sont agréables à cliquer, mais qui sont assez rigides pour éviter des clics accidentels. Les boutons se situent au-dessus du large patin antidérapant qui permet à votre pouce de rester fixé à votre souris pendant toute son utilisation, et il on peut très facilement appuyer dessus sans avoir à repositionner son pouce.

Le placement et la sensation de ces boutons et le patin antidérapant jouent un grand rôle dans le fait que je pense que la Deathadder est la meilleure souris de gaming. La Deathadder a un clique rapide et léger avec deux fentes légèrement concaves sur les boutons gauche/droit de la souris où vos doigts peuvent se déposer. Avec l’Elite, Razer a ajouté deux petits boutons sous la molette pour les ajustements du CPI. La simplicité de la Deathadder est l’une de ses forces, mais heureusement ces caractéristiques ne viennent pas à l’encontre de celle-ci. Ils sont faciles à ignorer, ou vous pouvez les utiliser si vous aimez avoir plusieurs étapes de CPI, ou vous pouvez les programmer pour avoir d’autres fonctions.

La texture en plastique matte de la souris est également fantastique – bien que ma main devienne transpirante pendant que je joue à des jeux, le matériau de la Deathadder ne me fait pas perdre en adhérence et ne me fait pas transpirer autant que les doux revêtements en caoutchouc.

La forme de la Deathadder la rend parfaite pour des prises avec la pomme, en araignée ou en hybride, avec la pomme ancrée fermement sur le dos de la souris avec deux doigts arqués au-dessous des cliques droit/gauche. De tout mon temps passé à jouer à des jeux vidéo avec la Deathadder, je n’ai jamais senti que ma main été douloureuse, ou que ma main soit trop décontractée en tenant la souris – je me sens toujours attentif mais à l’aise. La souris glisse très bien même avec son poids de 105 grammes – plus lourde que d’autres souris comme la Steelseries Sensei, mais bien plus légère que la Logitech G502 Proteus Core qui fait 145 grammes. L’Elite a un nouveau et plus large pied en dessous, avec un anneau autour du capteur, qui permet à la souris de bien glisser après des mois et des années d’utilisation.

Il n’y a pas de poids idéal pour une souris, forcément, mais j’ai parlé à des gamers pro qui jouent à Counter-Strike, Starcraft, Battlefield, et d’autres jeux, et ils recommandent presque tous la même chose en termes de souris de jeux : le mieux c’est ce qui est le plus léger et le plus simple.

Moins de boutons est généralement mieux que trop de boutons, qui peuvent rendre le design de la souris trop compliqué ou la rendre plus dure à agripper. Un poids plus léger veut dire que vous pouvez faire des mouvements plus vite et avec moins d’efforts. La Deathadder établit un juste équilibre ici, mais elle est toujours légère, ce qui la rend parfaite pour un large éventail de tailles de mains.

Et qu’en est-il des performances du capteur ? C’est là où l’Elite doit briller, même comparée à la précédente Deathadder. Des tests anticipés faits par des grands fans de souris ont montré la présence d’un certain lissage de capteur, qui tente de compenser les instabilités minimes, au-dessus de 1800 CPI, et un meilleur lissage à des sensitivités à plusieurs milliers. Il est commun que les capteurs marchent mieux à des sensitivités basses plutôt qu’à des sensitivités hautes, et même avec un léger lissage le capteur de la Deathadder Elite marche mieux que toutes les autres souris standards que l’on peut acheter. C’est un phénomène que la plupart des gamers ne remarquerons surement pas, mais si vous êtes très sensible à comment votre souris se comporte, il est mieux d’utiliser le réglage CPI à 1800 ou plus bas.

Rappelez-vous, il est mieux d’augmenter votre sensitivité dans le jeu au lieu de depuis vos réglages CPI, étant donné que la même sensitivité n’est pas parfaite pour tous les jeux auxquels vous pouvez jouer.

J’ai vu des plaintes dans le passé à propos de la qualité et de la fiabilité de Raze, mais je n’ai jamais connu ces problèmes avec la Deathadder. Beaucoup des revues négatives sont à propos du logiciel pilote Razer Synapse. Synapse a un composant cloud, qui requiert une connexion internet pour les 30 premières secondes pour se connecter. Ça craint – vous ne devez pas avoir à être connecté pour commencer à utiliser le logiciel – mais une fois que vous êtes connecté, il ne faut pas une connexion tout le temps, et l’interface est super.

Synapse est simple et directe, sans être très moche comme la plupart des logiciels pilotes, ou lente et qui crash souvent, ou bourrée d’excès et de caractéristiques inutiles. Avec la Deathadder, il y a des onglets simples pour customiser les profils de votre souris, le CPI, et la surface d’optimisation. Il y a un onglet pour les macros et un pour la luminosité, c’est à peu près tout. Et avoir les données synchronisées au cloud est pratique ; ce n’est pas aussi pratique qu’avoir tout stocké directement dessus comme la Steelseries Sensei, mais ça fait partie des raisons pour lesquelles la Deathadder reste abordable.

Pour la majorité des des jeux et des gamers, la Deathadder Elite est la meilleure souris. Elle est simple là où il faut qu’elle le soit, elle a un très bon capteur optique qui marche sur les tapis de souris durs ou en tissue, et a la forme parfaite pour une prise en araignée ou une prise hybride entre une prise araignée/paume. Mais j’ai réalisé qu’elle n’était pas parfaite pour tout le monde – si vous avez une plus petite main, ou si vous avez besoin de jouer avec votre main gauche, ou si vous voulez plus de caractéristiques, continuez à lire.

Concurrents

J’ai utilisé une douzaine de souris pendant ces dernières années, en les jugeant selon les critères que j’ai déjà mentionnés. Comment sont-elles adaptées aux différentes prises ? Est-ce que le capteur est correcte ? La souris est-elle assez légère ? Comment glisse-t-elle ? Ses boutons sont-ils placés intelligemment et assez tactiles ?

Batterie : ASUS C11P1501

Batterie : LENOVO L13M4P21

Chargeur alimentation secteur samsung BN44-00865A

Batterie : MICROSOFT G3HTA003H

Chargeur alimentation secteur microsoft A1800

Comment supprimer une batterie d`ordinateur portable toshiba

oshiba ordinateurs portables sont livrés avec une batterie rechargeable amovible conçu pour vous donner la liberté d`utiliser votre ordinateur portable sur la route. Batteries pour ordinateurs portables commencent réellement à porter au bout de quelques années. Vous devez remplacer éventuellement parce qu`ils ne sont pas en mesure de tenir une charge aussi longtemps que ceux utilisés pour. Pour retirer votre ancienne batterie d`ordinateur portable Toshiba, vous devez contourner les mesures Toshiba installé pour éviter que votre batterie de tomber accidentellement.

  • Enregistrez votre travail et éteignez votre ordinateur portable Toshiba. Retrait des câbles ou des fils connectés à l`ordinateur portable, y compris les adaptateurs et les câbles USB AC.
  • Fermez le couvercle du portable Toshiba et retournez l`ordinateur vers le bas. Faites glisser le verrou de la batterie en position de déverrouillage.
  • Faites glisser le loquet de la batterie à la position de déverrouillage et maintenez-le. Retirez la batterie du compartiment est.

Conseils & Avertissements

  • Votre ordinateur portable Toshiba peut fonctionner sur courant alternatif seul si vous branchez l`adaptateur secteur pendant que la batterie est hors de la machine.
  • Toshiba fait de nombreux types de modèles d`ordinateurs portables, et les systèmes de batterie peut varier en fonction de qui, vous utilisez. Consulter Toshiba support produit ou utilisateur de votre ordinateur portable Toshiba manuel pour des informations spécifiques du modèle.

Comment prolonger la vie de votre disque dur

Les causes les plus fréquentes
les causes les plus communs admises pour une panne de disque dur au début, c’est le traumatisme thermique et physique. Ces deux facteurs sont difficile á migrer particulièrement dans les ordinateurs portables, mais en suivant ces conseils vous pourrez alors prolonger la vie de votre disque dur.

Refroidissement bureau: Installation de ventilateurs dans votre ordinateur de bureau est relativement simple et peut améliorer considérablement la longévité de vos disques durs (ainsi que tous les autres composants de votre système). Assurez-vous que l’air entrant dans votre système dispose d’une voie d’évacuation facile. Plus il s’attarde là-bas, le moins efficace pour votre système à se tenir au se refroidir.
Exemple d’un bureau avec des ventilateurs à l’avant des disques durs, Mise à l’air froid:

Refroidissement pour ordinateur portable: Pour les ordinateurs portables, c’est un peu plus difficile, mais c’est possible, si vous investissez dans un refroidisseur d’ordinateur portable actif(Laptop cooler). Nous allons parler plus sur la température du disque dur et la façon de la suivre dans la prochaine section, de sorte que vous pouvez avoir une idée sur la température de votre ordinateur portable. .
Exemple d’un refroidisseur de portable, comme on le voit :

Bureau des traumatismes physiques: Les  “disques durs 3,5” qui sont construit pour les ordinateurs de bureau sont  plus fragiles que les petits pour les ordinateurs portables. Toutefois, éviter les traumatismes physiques aux disques durs de votre bureau est simple. Tout d’abord, assurez-vous que les disques durs sont solidement vissées. Un disque dur est constitué de pièces en mouvement et il va bouger dans le Pc si il n’est pas correctement installée et vissé.
Deuxièmement, il faut eviter de déplacer, secouer ou laisser tomber lles disques durs de bureau.

Ordinateur portable traumatisme physique: Ledisques durs portables s´endomagent trés facilement, donc prenez soin  lorsque vous poser votre laptop sur un bureau quelque part. Lors de la fermeture de votre ordinateur portable et durant l´hibernation. Évitez de transporter l’ordinateur portable Lorsque le disque dur tourne encore, et attendez que la transition vers le mode veille est terminée avant l’emballage de votre ordinateur portable.

Utilisation des données: Disons que vous avez deux disques durs, et les deux fonctionnent en permanence. Un lecteur a votre système d’exploitation installé sur elle et est fréquemment en cours de lecture / écriture, tandis que l’autre disque est un disque de secours que quelques gigaoctets oú les fichiers sont rarement accessible. La plupart des gens ont tendance à penser que le disque avec plus d’utilisation (le disque OS dans ce cas)s´endommagent plus tôt que l’autre disque. Cependant, les recherches montrent que l’utilisation du disque joue un très petit facteur de durée de vie du lecteur sur de longues périodes de temps.
Si vous utilisez le disque dur permanent dans la première année de vie, vous êtes plus susceptible de trouver des défauts dans celui-ci, mais il sera couvert par la plupart des Garanties. Pour cette raison, n´ayez pas peur d’installer des choses sur votre disque dur.
Si vous n’utilisez pas votre ordinateur souvent, vous devez utiliser une forme de sommeil / veille prolongée pour économiser l’électricité et réduire les heures de dépense à faire tourner votre disque dur.

La surveillance des températures du disque dur
La recherche Produit par Google montre que les disques durs planant dans les 30-40 degrés Celsius gamme vivent le plus longtemps. Il est recommandé que vous téléchargez le logiciel que tel que SpeedFan pour avoir une idée de la température de vos disques durs, puis modifier votre configuration de refroidissement en conséquence.

La rangée du haut montre cette capture d’écran dans, les températures du disque dur. Le lecteur de degré 24 est un Solid State Drive, qui est capable de rester beaucoup plus froid car il n’y a pas de pièces mobiles. Les températures ne signifient rien pour les SSD.

Batterie pour 063404 BOSE SOUNDLINK Mini I Series 063404

Batterie pour 404600 Bose SOUNDLINK I II III 404600

6 astuces pour bien charger la batterie de votre portable

TECHNO – Les smartphones, c’est génial, mais le problème, c’est invariablement la batterie. Alors pour sauvegarder quelques pourcentages de batterie, chacun a sa petite astuce.

Diminuer la luminosité, couper le WiFi ou la géolocalisation, par exemple. Mais certains conseils peuvent être contre productifs. Par exemple, le fait de laisser sa batterie se décharger entièrement puis de la recharger d’un trait n’est plus d’actualité, c’était surtout efficace sur les anciennes batteries au nickel. Cela peut même diminuer l’autonomie de l’appareil.

Car depuis, nos téléphones et ordinateurs portables utilisent des batteries au lithium, qui ont un fonctionnement bien différent, comme le note TechInsider, qui rappelle que le site Battery University, de la société Cadex, donne de nombreuses informations et conseils pour prendre soin de sa batterie. Voici une sélection:

Ne laissez pas charger votre téléphone la nuit

Théoriquement, une batterie au lithium peut être endommagée si elle continue de charger alors qu’elle est pleine. Mais la plupart des ordinateurs portables et smartphones détectent automatiquement cela et coupent la charge. Pour autant, vous devriez tout de même éviter de laisser votre smartphone branché toute la nuit.

En effet, laisser la batterie chargée au maximum n’est pas très bon pour elle. Et c’est encore pire si la batterie est chaude (donc si par exemple vous jouez à un jeu en 3D).

Mais ne laissez pas votre batterie trop déchargée non plus

Là où ça se complique, c’est qu’il ne faut pas non plus que la batterie soit trop déchargée. Pour faire simple, si celle-ci est trop déchargée ou trop chargée, elle est “stressée” et s’endommage plus vite que si elle est toujours moyennement chargée. Normalement, les constructeurs mettent en place une limite (à 5%) où le smartphone s’éteint pour ne pas trop endommager la batterie, précise Battery University.

En fait, pour prendre vraiment soin de votre batterie et lui éviter trop de stress, faites comme les professionnels. Les batteries dans les voitures électriques se chargent au maximum à 80% et se déchargent jusqu’à 30%.

Faites des recharges régulières

En effet, il ne faut pas hésiter à recharger votre smartphone dès que vous le pouvez plutôt que d’attendre qu’il soit dans le rouge et de le recharger d’un coup. En faisant cela, on stresse la batterie, qui ne peut atteindre que 300 à 500 cycles de décharges avant de voir son autonomie diminuer.

Si par contre on le recharge deux fois plus souvent (on laisse 50% de batterie partir, par exemple de 80% à 30% comme vu plus haut, et on la recharge de 50%), la batterie tient le coup trois fois plus longtemps.

Ne chargez pas votre batterie si le téléphone est brûlant (ou glacé)

Les batteries au lithium n’aiment pas les températures extrêmes. Il est recommandé de recharger votre portable entre 0°C et 45°C.

Si le fait d’utiliser votre smartphone quand vous le rechargez n’est pas contre-indiqué, attention donc à ne pas utiliser une application trop gourmande qui va faire chauffer le téléphone. De même, n’hésitez pas à débrancher votre chargeur si le téléphone chauffe trop ou si vous êtes en plein soleil. Et de manière générale, évitez les fortes chaleurs à votre batterie.

Si votre batterie débloque, faites un cycle complet

Il existe un seul cas où il est nécessaire de faire une décharge et une charge complète de la batterie: si l’indicateur de celle-ci se met à dire n’importe quoi. Cela a certainement dû vous arriver: il vous reste 30% de batterie, mais en 15 minutes, le téléphone s’éteint.

Cela peut vouloir dire que la jauge est mal calibrée. Pour la réparer, il suffit donc de procéder à un cycle complet de décharge/charge. Si cela ne résout pas le problème, vérifiez également dans vos applications si l’une d’elles ne consomme pas plus d’autonomie que de raison.

Chargez votre portable à 40% avant de ne plus l’utiliser

Si vous envisagez de ne plus utiliser votre ordinateur ou votre smartphone pendant plusieurs mois, pensez à votre batterie avant de le ranger dans un placard. Avant tout, assurez-vous que la batterie sera stockée au frais. En effet, plus il fait chaud, plus la batterie va perdre de son autonomie.

Aussi, même si votre appareil est éteint, la batterie va se vider petit à petit. Très doucement, mais tout de même, il ne vaut mieux pas laisser une batterie déchargée à l’abandon. La meilleure option consiste à charger votre batterie à 40%. Ainsi, si vous le stockez dans une pièce à 25°C pendant un an, son autonomie maximale sera presque intacte (94%), alors qu’une batterie chargée à fond et stockée un an perdra 20% de son autonomie.

Comment prolonger la durée de vie de votre batterie.

Prenez soin de votre batterie de téléphone.

Rechargez régulièrement

Ce n’est pas parce que votre batterie n’a plus d’effet de mémoire qu’il ne faut pas la charger pleinement de temps de temps. Les batteries Li-Po en particulier ne répondent pas bien en basse tension, il vaut donc mieux s’assurer de toujours la recharger et éviter au maximum d’arriver à 0%. Vous avez peut-être déjà remarqué que votre smartphone se comporte de manière étrange lorsque votre batterie est dangereusement vide, notamment avec l’appareil photo.

Ne chargez pas une batterie pleine

Dans la mesure du possible, ne laissez pas votre batterie sur chargeur lorsque son cycle de charge est terminé. Cela veut dire : stop au téléphone qui charge durant toute la nuit ! Au vu de toutes les batteries qui ont surchauffé et explosé l’an dernier, vous êtes sûr de vouloir garder cette bombe à retardement près de votre tête ? D’ailleurs, ne gardez pas votre smartphone près de vous lorsque vous dormez !

Pensez aux cycles de charge

Le fait de ne pas recharger votre smartphone ou tablette durant toute la nuit est un bon début déjà, mais rappelez-vous que la durée de vie des batteries dépend aussi des cycles de charge. Nombreuses études prouvent que plus vous chargerez votre smartphone alors qu’il est complèment à plat, moins de temps il vivra (moins de cycles de charge, donc). L’idéal serait de le charger très régulièrement, mais dans la pratique ce n’est pas réalisable (ni agréable) : pensez donc à le recharger dès qu’il passe en-dessous de la barre des 30%. De grands constructeurs d’appareils mobiles et d’ordinateurs portables comme Apple par exemple conseillent de décharger occasionnellement l’appareil autour de 50% du niveau de batterie, mais d’éviter de le décharger complètement. Il en va de même pour toutes les batteries Lithium.

Éteignez votre appareil

Si vous voulez vraiment maximiser la durée de vie de votre batterie, pensez aussi à éteindre complètement votre appareil de temps en temps, et notamment lorsque vous le chargez. Non seulement cela accélère le temps de charge, mais cela lui permet aussi de moins chauffer : on évite de perdre inutilement de l’énergie.

Gardez la tête froide

Les smartphones sont pourvus de commutateurs thermiques permettant d’éviter la surchauffe, mais on ne perd rien à être trop prudents. Évitez la surcharge, comme on vous le disait un peu plus tôt, mais tentez de ne pas charger votre smartphone ou tablette dans un endroit chaud, comme sur le tableau de bord de votre voiture par exemple. N’ajoutez pas de l’huile sur le feu : on évite de laisser son smartphone au soleil, sur un ordinateur chaud ou dans la salle de bain. Pensez aussi à ne pas laisser de la poussière s’incruster dans votre smartphone !

Adaptateur  pour HP 613764-001 DPS-320NB

Batterie : IBM 44V7597

Batterie : IBM 44V4145

LES SECRETS POUR AUGMENTER LA DURÉE DE VIE DE LA BATTERIE DE VOTRE PC PORTABLE !

Les ordinateurs portables. Bénédiction ou malédiction ? Hop hop hop, je vous arrête tout de suite, je ne m’appelle pas Bernard Henri-Lévy et je ne suis pas là pour créer un débat. Je dis juste que les batteries de la plupart des ordinateurs portables sont une grosse blague. Une conspiration. Oui, peut-être bien une malédiction (pour la dernière fois, je NE suis PAS Bernard Henri-Lévy !!). Bon, maintenant, vous savez que les batteries, aussi performantes (ou pas) soient-elles, se dégradent au fil du temps. La solution miracle n’existe pas. Par contre, si vous suivez ces petits conseils bien utiles, peut-être que vous survivrez. J’ai bien dit peut-être…

TEMPÉRATURE ET NETTOYAGE

La température peut avoir un énorme impact sur la durée de vie de la batterie. Généralement, la température ambiante est l’idéal. Ce qui veut dire qu’il ne faut pas laisser votre PC ni dans la voiture en plein soleil, ni devant la fenêtre de votre chalet dans les Alpes (petits chanceux). Si vous êtes dérangé par la température de vos alentours, votre PC l’est aussi, c’est aussi simple que ça. Donc si vous avez l’habitude d’utiliser votre PC sur votre lit, il va falloir perdre cette mauvaise habitude.

Restez sur une surface plane et stable et faites bien attention à ce que les ventilateurs ne soient pas obstrués. Investissez dans un support (comme ceux que l’on voit en bois) si jamais vous tenez vraiment à utiliser votre ordinateur dans ce petit cocon qu’est votre lit.

Pour ceux qui ont une batterie amovible, enlevez-la et nettoyez les bouts de métal qui font contact avec l’ordinateur environ une fois tous les 2-3 mois avec un tissu propre et de l’alcool. Ça aide à transférer l’énergie au PC le plus efficacement possible.

FAITES COULER LE JUS

Pour être sûr que votre PC ait une longue vie, ne le laissez pas constamment chargé. C’est important que les électrons contenus dans la batterie soient en mouvement sur une base régulière, afin de la calibrer.

Idéalement, il faut que vous atteignez 60 à 40% de sa capacité au moins une fois par semaine. De plus, il faut la décharger entièrement une à deux fois par an. Dès que vous êtes branchés sur secteur, il est fortement conseillé d’enlever la batterie (si vous avez un onduleur). Cela résoudrait des problèmes de surchauffe, surtout pour les tâches difficiles. Par contre, la batterie vous protégera contre les coupure de courant et autres soucis (à la façon d’un onduleur) donc l’enlever protégera votre batterie mais pas votre ordinateur.

Il y a également des règles si vous laissez votre PC inutilisé pendant plus de 6 mois. Laissez la batterie à environ 40-50% sinon vous prenez le risque de l’abîmer.

PARAMÈTRES D’ALIMENTATION

Le constructeur de votre ordinateur portable a sûrement installé des préréglages pour que vous trouviez facilement un moyen d’économiser votre batterie. Ne vous y trompez pas, ça sera toujours plus efficace si c’est vous qui bidouillez.

Fermez les onglets internet inutiles, débranchez les périphériques (souris, etc…) que vous n’utilisez pas, réduisez la luminosité de l’écran, désactivez le wifi. Plein de gestes courants qu’il faut s’habituer à faire.

Pour les utilisateurs de Mac, vous pouvez télécharger Battery Health et pour les utilisateurs sous Windowsvous pouvez aller du côté de Battery Care.

Enfin, sachez que si vous utilisez un chargeur qui n’a pas été fourni par le constructeur, cela risque grandement d’abîmer votre batterieÀ vos risques et périls…

Chargeur alimentation secteur samsung BN44-00865A

Chargeur alimentation secteur samsung A2514_KSM

Chargeur alimentation secteur microsoft A1800

Comment tirer le meilleur parti de votre Powerbank ?

Le Powerbank, un outil bientôt indispensable ?

Récemment arrivés sur le marché, les chargeurs de batterie(communément appelés Powerbanks) connaissent un succès grandissant. Cela est logique, à une époque où les objets portables électroniques et leurs accessoires se multiplient. Utiliser son Powerbank au maximum de ses capacités peut éviter nombre de désagréments et faciliter la vie. Mais ce n’est pas si simple. Ces appareils offrent en effet plusieurs possibilités, et les capacités diffèrent selon les modèles. Petit récapitulatif des choses à savoir pour utiliser au mieux son Powerbank.

Utiliser son Powerbank

Tout d’abord, il est important de garder en tête que les Powerbanks ne servent pas qu’à recharger les batteries des smartphones. Tout appareil portable muni d’un port micro-USB peut être alimenté par l’énergie d’un chargeur de batterie classique. Et les objets munis d’un tel port sont nombreux : citons pêle-mêle les ordinateurs portables,les tablettes numériques, les GPS, les appareils photo numériques, ou encore les baladeurs et enregistreurs numériques.
Attention tout de même. Certains appareils pouvant utiliser un Powerbankne sont pas munis d’un port micro-USB. C’est le cas notamment des produits de la marque Apple. Pour eux, plusieurs solutions existent. Il est possible de brancher le chargeur sur un câble USB compatible, parfois fourni avec le produit. Une autre solution moins pratique mais plus efficace consiste à acquérir un chargeur de batterie spécialement conçu pour l’objet désiré. Les modèles sont nombreux, et presque tous les appareils disposent d’un Powerbank compatible.
Comment charger son powerbank ?
Pour recharger son chargeur de batterie, plusieurs solutions sont également envisageables. Les chargements se font par USB. Or, ces prises ne se trouvent pas que sur les ordinateurs. On les trouve désormais un peu partout, notamment sur les téléviseurs et la grande majorité des appareils électroniques portables, comme les tablettes numériques. Il suffit de brancher l’appareil portable sur le secteur, et le chargeur sera alimenté automatiquement. Il existe aussi des adaptateurs USB à brancher directement sur une prise de courant. On trouve parfois des prises USB dans des endroits auxquels on pense moins, comme dans les automobiles ou sur les autoradios.
Enfin, il ne faut pas oublier que les Powerbanks ne servent pas qu’à recharger les batteries. Ils peuvent aussi servir de batterie d’appoint. En branchant simplement le chargeur sur l’appareil, il est tout à fait possible de le faire fonctionner directement, comme s’il était branché sur secteur. Pas besoin, donc, d’attendre pour utiliser son téléphone ou son ordinateur. Cela peut s’avérer utile en cas d’urgence.
Garder son Powerbank à portée
Pour profiter au mieux de son chargeur de batterie, bien réfléchir aux endroits où l’entreposer est primordial. Plusieurs endroits pratiques où garder un Powerbank existent. Un emplacement stratégique évitera de perdre du temps à aller le chercher, ou tout simplement de le perdre. Pour une utilisation régulière, on peut le placer dans la boîte à gants de l’automobile, ou dans son sac à main. En cas de départ en vacances, on privilégiera la valise, ou un tiroir de la caravane pour mieux le protéger. Conserver un chargeur chez soi peut même être utile, notamment en cas de coupure de courant. Pour les grands consommateurs d’objets électroniques, posséder plusieurs Powerbanks et les entreposer à divers endroits peut être une solution envisageable.

Maximiser les capacités de son Powerbank

Pour optimiser l’utilisation de son Powerbank, il convient avant tout de bien réfléchir avant l’achat. Plusieurs modèles sont disponibles, avec chacun des avantages bien spécifiques. Tandis que certains modèles mettent l’accent sur les capacités de leur chargeur, d’autres préfèrent axer leur offre sur le côté pratique et peu encombrant. Les chargeurs les plus adaptés différeront selon l’utilisation envisagée : régulière, en dépannage, en voyage…
Il est également très important de vérifier les compatibilités de vos appareils susceptibles d’être utilisés avec le modèle désiré afin d’éviter toute déconvenue. Les problèmes peuvent notamment survenir en cas d’utilisation d’un objet Apple et d’un objet fonctionnant avec le micro-USB. Selon l’utilisation que vous comptez faire de votre chargeur, les prix peuvent grandement varier.
Pour obtenir un rendement maximal et allonger la durée de vie de son chargeur, la première recharge est cruciale. Il est très fortement recommandé de recharger entièrement le chargeur avant la première utilisation. De la même manière, on préconise souvent de décharger et de recharger entièrement le Powerbank environ une fois par mois pour augmenter sa durée de vie et optimiser ses capacités.
Il est à noter que la batterie du chargeur se décharge même lorsque celui-ci n’est pas utilisé. Il faut donc penser à le recharger régulièrement, notamment avant chaque voyage. En cas de non-utilisation prolongée, bien ranger son Powerbank est très important. Il faut le laisser dans un endroit sec, et éviter les trop grandes variations de température pour minimiser les détériorations. Le mieux reste de le conserver dans son emballage d’origine, soigneusement rangé dans un placard.

Comment bien entretenir vos batteries lithium-ion

Salut les geeks, aujourd’hui je vous propose un article pour dénoncer de nombreuses idées reçues sur les batteries que l’on retrouve maintenant presque dans tous les objets du quotidien !

Elles sont dans nos smartphones, tablettes, lecteurs mp3, GPS, APN, ordinateurs portables … et vous vous demandez sûrement comment entretenir vos batteries ?

Certaines pratiques et idées reçues peuvent être désastreuses et nuire à la durée de vie de votre batterie.

Voici donc les fameuses idées reçues à ne pas écouter et quelques conseils pour que vos batteries tiennent le plus longtemps possible.

“Il faut décharger complètement ta batterie sinon elle n’aura plus la même capacité !”

Ceci est bien sûr faux et archi-faux. Il s’agit bien sûr d’une idée reçue dues aux anciennes générations de batteries à base de nickel où il existait un effet mémoire c’est à dire qu’à chaque charge et décharge, la batterie se recalibrait sur les valeurs minimales et maximales de charge de la batterie.

Aujourd’hui toutes nos batteries sont basées sur du lithium et l’effet mémoire n’existe plus avec le lithium ou lithium-ion.

Décharger entièrement une batterie au lithium est très mauvais, on peut perdre jusqu’à 20% de la capacité totale de la batterie suite à une décharge vraiment complète. Lorsque vous utilisez votre batterie évitez aussi souvent que possible de passer sous les 10% de charge l’idéal étant même de toujours rester au-dessus de 20%.

“Il faut faire des cycles de de charge/décharge complets, une batterie a un nombre de cycles limités”

Ceci est bien sûr faux pour la charge et décharge complète mais une batterie a bien un nombre de cycles limités.

Une batterie a effectivement une durée de vie qui se compte en cycles de charges/décharges.

Une petite recharge de 20% par exemple n’équivaut pas à un cycle entier. En fait une charge/décharge de 100% représente un cycle complet. Cela signifie par exemple qu’il vous faudra faire 5 fois une recharge de 20% pour effectuer un cycle complet, seuls les pourcentages comptent.

L’idéal en fait c’est même de privilégier des recharges courtes et fréquentes, ainsi vous ne passerez jamais sous le seuil critique des 10% de charge restante. D’ailleurs de petites recharges fréquentes font moins chauffer votre batterie et prolongent sa durée de vie.

 “Lorsque l’ordinateur est sur le secteur, il faut retirer la batterie”, “Il ne faut pas laisser un téléphone en charge toute la nuit”

En fait les ordinateurs, les smartphones etc… sont aujourd’hui capables de gérer la charge et décharge de votre batterie. Si vous êtes observateurs, vous pourrez constater que sur un pc portable branché en permanence votre batterie ne sera pas toujours à 100%, elle peut très bien afficher 99% voire moins.

Votre ordinateur ne vas pas charger / décharger votre batterie en continu, il s’autorise une marge de 5% lorsque vous êtes sur le secteur. En fait lorsque votre PC portable atteint les 100%, la charge de la batterie s’arrête (il en va de même pour un smartphone par exemple) et il puise de l’énergie sur votre chargeur secteur. La charge de la batterie ne reprendra que lorsque celle-ci aura baissée toute seule jusqu’à 95%. Ceci explique pourquoi on peut observer des taux de recharge inférieurs à 100% alors que votre PC portable est branché au secteur.

Cet effet de décharge est automatique avec le temps que votre batterie soit branchée ou non, elle se déchargera toute seule.

Il peut être intéressant voir nécessaire de retirer la batterie d’un PC portable dans le cas suivant. Si votre machine chauffe beaucoup : c’est souvent le cas avec les machines de jeu par exemple ou si vous faites des traitements lourds (montage vidéo, etc..).

En général le processeur et la carte graphique sont placés assez loin de la batterie, mais avec les nouveaux pc portables de plus en plus fins on observe quand même des températures élevées sur les batteries et la chaleur n’est pas une amie pour nos batteries. En fait plus une batterie est chaude, plus elle se décharge rapidement (même seule).

 “Achète une batterie supplémentaire en plus pour quand la première sera morte”

C’est typiquement le genre de chose à ne surtout pas faire, sauf si vous voulez jongler entre les deux batteries la journée. Une batterie s’use dès sa sortie d’usine naturellement. Elle se dégrade toute seule au fil du temps et il faut savoir qu’une batterie dure au maximum 5 ans (en général moins) avant de voir sa capacité de charge chuter de façon importante.

“Si tu veux stocker ta batterie, met là au réfrigérateur”

C’est vrai, la batterie dans un endroit frais va se dégrader moins rapidement, la chaleur accélère par contre l’effet de dégradation naturelle de la batterie. Attention tout de même à ne pas congeler votre batterie !

“Il faut de temps en temps faire des cycles de décharge et recharge complets”

Il faut surtout ne jamais décharger entièrement sa batterie. Un cycle complet n’optimisera en rien la capacité de la batterie, par contre un cycle quasi complet par exemple descendre à 10% par exemple pour recharger votre batterie complètement de façon très occasionnelle peut permettre à votre ordinateur  ou smartphone de re-calibrer la batterie et donc faire de meilleures approximations sur la durée de charge restante sur votre batterie. Faites cette opération au maximum une fois par mois.

“La première charge de votre batterie doit être complète”

Sur cette affirmation rien ne permet de confirmer si cela aura un effet sur la durée de vie de votre batterie.

On vous conseille toutefois dans le doute de bien effectuer une charge complète la première fois que vous utiliserez votre batterie, il sera dommage de partir sur de mauvaises bases.

Voilà je pense que nous avons fait le tour de presque toutes les idées reçues sur les batteries, si vous avez des questions n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Vous pouvez aussi partager cet article sur Facebook / Twitter et autre. Ce serait une bonne chose si tout le monde savait comment préserver ses batteries et surtout si nous pouvions balayer toutes ces idées reçues.

1 2 3