Comment utiliser un televiseur comme moniteur

Les téléviseurs d’aujourd’hui ont des résolutions qui se rapprocher des écrans d’ordinateur. En fait, si vous êtes à la recherche d’étirer votre budget, vous voudrez peut-être doubler la tâche et utiliser votre téléviseur comme un moniteur. Voici comment le faire:

  1. Qu’est-ce que vous aurez besoin
  2. Utilisation d’une carte vidéo
  3. Utilisation de ports DVI ou AVI

televiseur comme moniteur

Ce qu’il vous faut

Si vous voudrez utiliser un téléviseur haute définition (HD) avec votre ordinateur la tache sera trop facile. Par contre les télévision avec une résolution standards sont beaucoup trop floue pour faire la plupart des tâches d’un ordinateur. Les connexions à l’arrière de téléviseurs HD les plus récents sont beaucoup plus compatible avec les exigences graphiques des ordinateurs. Bien sûr, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas faire des modifications aux télévisions CR

Utilisation d’une carte vidéo

Les Cartes vidéo les plus récents font réellement le travail dur pour se conformer aux normes de télévision standard. Lors de la recherche d’une carte vidéo compatible avec votre téléviseur HD est assurez vous quelle contient un port « HDMI ». High-Definition Multimedia Interface c’est une nouvelle norme qui permet de transmettre les signaux numériques audio et vidéo avec sur un seul câble, contrairement aux câbles RCA… Les cartes vidéo avec ports HDMI sont de plus en plus commun.

Utilisation de ports DVI ou AVI

Certains téléviseurs sont maintenant équipés avec les ports de base utilisés pour les écrans d’ordinateur. Dans de nombreux cas, cela est tout ce que vous avez besoin pour connecter votre ordinateur à n’importe quel écran. Il suffit d’utiliser un câble de moniteur DVI ou AVI de base pour connecter votre ordinateur à votre téléviseur. Vérifiez à l’arrière de votre téléviseur ou le manuel de votre téléviseur pour savoir si votre téléviseur est équipé d’un port DVI ou AVI.

Quelle est la température normale d’un disque dur ?

Un disque dur surchauffé peut provoquer une perte de données, la corruption de données, panne d’ordinateur, ou même pannes de disques durs. Alors qu’un processeur ou la carte graphique peuvent encore être remplacés, le panne de disque dur peut être plus coûteux si il y a des fichiers importants stockés dedans et qui ne sont plus récupérables.

Très bien, maintenant dites-moi la température normale d’un disque dur

La température du disque dur normal est de 25 ° C à 45 ° C. Ayant une température du disque dur légèrement supérieur ou inférieur n’est pas un problème, mais il va potentiellement réduire la durée de vie du disque dur et la fiabilité.

Parlons de la température normal du disque dur. Elle varie et dépend du modèle et l’ année de fabrication du disque dur. Les nouveaux modèles de disque duront généralement plus large plage de température, qui est normalement de 0 ° C à 60 ° C. Les modèles plus anciens de disque dur qui sont fabriqués il y a environ 4 à 5 ans varie normalement de 5C à 50C.

Le température élevée provoque une défaillance du disque dur ?

En bref, vous devriez toujours essayer de garder la température de votre disque dur dans la plage recommandée (25C – 45C), afin de réduire la probabilité de défaillance du disque dur et de maximiser sa durée de vie.

Comment surveiller la Température du disque dur ?

Il y a beaucoup de logiciels de surveillance du matériel disponible gratuitement en ligne, mais seulement quelques-uns d’entre eux sont capables de mesurer la température de votre disque dur. CrystalDiskInfo, HWMonitor, et SpeedFan sont assez bons programmes pour vérifier la température de votre disque dur.

Je vous recommande d’utiliser CrystalDiskInfo, qui est extrêmement facile à utiliser et convivial. Il vous avertit lorsque la température de votre disque dur atteint la température critique, qui est fixé à 50 ° C par défaut.

Parmi les autres caractéristiques comprennent des informations SMART, les paramètres pour contrôler la gestion automatique acoustique (AAM) / Advanced Power Management (APM), un message d’alerte, etc. Vous avez probablement pas besoin d’eux si vous ne savez pas comment les utiliser.

Comment faire pour réduire la Température du disque dur ?

Pour les ordinateur de bureau

  1. Ajouter ou remplacer le ventilateur de boîtier de l’ordinateur.
  2. Nettoyer l’intérieur de votre PC régulièrement.
  3. Garder tous les câbles et les fils de votre ordinateur organisées par les attachant ensemble.
  4. Placer votre boîtier de l’ordinateur dans un endroit plus frais et une zone bien ventilée.
  5. Si vous avez plusieurs disques durs sur le même rack, essayer de maximiser l’espace entre eux.
  6. Si votre système de refroidissement du PC est vraiment mauvais et vous n’avez pas l’argent, il suffit de laisser votre boîtier PC ouverte.
  7. Mise à niveau vers le système de refroidissement de l’eau.
  8. Si le problème de surchauffe persiste après avoir essayé toutes les étapes mentionnées ci-dessus, envisager l’achat d’un refroidisseur de disque dur.

Pour ordinateur portable

  1. Obtenir un bon refroidisseur d’ordinateur portable si vous ne l’avez pas.
  2. Nettoyer l’intérieur de votre ordinateur portable régulièrement.
  3. Éviter de placer votre ordinateur portable sur des surfaces molles pour permettre l’écoulement de l’air.

Comment trouver le fabricant de votre carte mère sans ouvrir le boîtier

Comment trouver le fabricant de votre carte mère sans ouvrir le boîtier?  Si votre ordinateur est de grande marque (HP, Dell,Packard Bell,  Medion, Apple), vous pouvez juste rechercher le numéro  de série de l’ordinateur sur Google « . Ce serait probablement fonctionner, mais ce n’est pas très sophistiqué. Il y a une façon plus intelligente pour trouver qui a fabriqué votre mère et elle n’implique pas:

  • Google
  • Installation d’un logiciel spécial
  • Ouverture de l’ordinateur
  • Cherchez de vieux reçus

Tout d’abord, nous devons ouvrir l’invite de commande avec des droits d’administrateur.

  1. les utilisateurs de Windows 8 et 8.1 peuvent appuyer sur les touches Windows + x + a.
  2. Les utilisateurs Windows 7, vous pouvez suivre ce tutoriel: Exécuter l’invite de commandes avec des privilèges d’administrateur

Une fois que vous avez ce que cela va, tapez dans la commande suivante:

wmic baseboard get product, Manufacturer, version, serialnumber

Ici vous pouvez voir le fabricant de ma carte mère qui est Lenovo et nous avons à la fois le produit et les numéros de série .

La magie derrière la commande commence par cette wmic qui est un acronyme pour Windows Management Instrumentation, wmic est une commande très utile, par exemple, si vous voulez obtenir les dimensions de votre écran d’ordinateur, vous pouvez taper

wmic desktopmonitor get screenheight, screenwidth

Comment remplacer la batterie d’un PC Acer?

thum_batterie-acer

La batterie de votre PC Acer vient de tomber en panne et vous ne savez pas comment la changer ? Pour cela pas besoin de faire appel à un professionnel, vous pouvez le faire vous-même rapidement et simplement en 3 étapes.

Etape 1 : Acheter une nouvelle batterie

Avant d’acheter une batterie, veillez à noter correctement le modèle de votre PC portable Acer et la référence de votre batterie d’origine. En effet, selon les modèles, il arrive que la batterie soit différente. Le numéro de votre batterie peut se trouver à différents endroits :

  • sous votre ordinateur, sur une étiquette (1)
  • dans le logement de la batterie, sous celle-ci (2)
  • sur la batterie elle-même (3)

img1_batterie-acer img2_batterie-acer img3_batterie-acer

Vous pouvez retrouver toutes nos références de batterie de PC Acer sur notre site. A noter que le prix varie approximativement entre 26€ et 60 €.

Etape 2 : Enlever la batterie usagée

  1. Eteignez votre ordinateur en ayant au préalable sauvegardé les fichiers sur lesquels vous étiez en train de travailler.
  2. Si vous êtes toujours branché au secteur, débranchez le câble d’alimentation et fermez l’écran.
  3. Retournez ensuite l’ordinateur, la face écran vers le sol.
  4. Vous avez désormais accès au dessous de votre PC. Selon le modèle de votre ordinateur, trois solutions s’offrent à vous pour enlever la batterie :

Solution n°1 :

Faites glisser vers l’extérieur les deux encoches (loquets) aux extrémités de la batterie.

Prenez délicatement la batterie et faites la glisser de son logement vers l’extérieur.

Solution n°2 :

Sur certains modèles, les loquets sont différents. Il faut alors vous munir d’un stylo et le placer dans l’encoche du loquet.

Ensuite, faites glisser le loquet sur le coté opposé, vers l’icône.

Prenez délicatement la batterie et retirez-la de son logement.

Solution n°3 :

Sur certains modèles de la gamme Aspire, il faut dévisser les vis de la coque de l’ordinateur.

Une fois tous les vis enlevés, ouvrez l’ordinateur et placez le en appui sur la face écran.

Avec une petite spatule en plastique, insérez l’embout plat dans l’espace entre la coque et la face clavier.

Débranchez ensuite délicatement les fils qui relient le clavier au bloc batterie.

Retirez délicatement les fils qui relient la batterie au bloc ordinateur.

Sortez la batterie de son logement à l’aide de la spatule.

Etape 3 : Insérer la nouvelle batterie

  1. Une fois l’ancienne batterie retirée, insérez la nouvelle batterie dans le logement.
  2. Faites à nouveau glisser le loquet en position verrouillée.

OU (pour la gamme Aspire)

  1. Insérez la nouvelle batterie dans son logement, puis replacez le fils qui relie la batterie au bloc ordinateur.

  2. Revissez la coque, en ayant au préalable branché les fils précédemment enlevés.

Vous pouvez maintenant retourner votre ordinateur portable en position normale et le rallumer.

Nos conseils d’utilisation

Pour finir, nous vous proposons quelques conseils pour une utilisation optimale de votre batterie de PC Acer. Tout d’abord, rechargez votre ordinateur quand son autonomie atteint entre 10 et 20 %. Il vous faut éviter au maximum de le laisser se décharger totalement. Enfin, il faut savoir que le branchement systématique via le câble d’alimentation use votre batterie. Lorsque vous êtes sur secteur, et si votre modèle vous le permet, il vaut mieux enlever la batterie.

La question du stockage vidéo

La vidéo est parmi les formats les plus volumineux. Les caméscopes proposent donc plusieurs supports mémoire. Retour sur les différentes solutions de sauvegarde des fichiers vidéos et leurs caractéristiques.

Les supports de stockage intégrés

Selon les modèles de caméscope, l’appareil peut proposer un support d’enregistrement interne.

Le disque dur intégré

Intégré au caméscope, le disque dur propose une capacité de stockage optimale qui conviendra aux longues heures d’enregistrement. C’est néanmoins un support fragile qui demandera des précautions d’usage pour résister sur la durée. A noter qu’en cas de défaillance du disque dur, c’est tout le matériel qu’il faudra changer.

La mémoire flash

Certains caméscopes sont équipés d’une carte mémoire flash (SDXC ou SDHC). Outre ses capacités optimales d’enregistrement, elle a également l’avantage d’être très résistante aux chocs.

Les supports de stockage externes

Si la mémoire n’est pas directement intégrée ou n’est pas suffisante, c’est qu’il faudra utiliser un support additionnel.

La carte mémoire

Secure Digital (SD) ou Compact Flash (CF), ces périphériques de stockage peuvent aller jusqu’à 256 Go. En termes de tarifs, les plus hautes capacités se négocient autour de 200€. Pour les amateurs de vidéos, c’est un accessoire idéal par sa facilité d’utilisation. Une fois la carte pleine, il est aisé et rapide de l’enlever de l’appareil et de la remplacer par une nouvelle. Cependant, le format est petit donc facile à égarer.

Le disque dur externe

Le disque dur externe offre une solution de stockage externalisée. Sa manipulation est cependant plus complexe : il faut avoir un ordinateur pour vider la mémoire du caméscope sur le disque dur. Quant aux prix, ils restent raisonnables pour l’offre de stockage promise. Comptez 70€ pour 1To. Contrairement à la carte mémoire, c’est un accessoire qu’il est peu conseillé de transporter, en effet la mémoire vive résiste mal aux chocs sur le long terme.

Selon l’utilisation et la quantité de fichiers vidéos que vous enregistrez, le choix de votre mode de stockage va varier. Notez que les solutions externes vont souvent intervenir comme support additionnel.

Stockage

Apprendre comment créer un point d’accès wifi portable android

Lorsque vous utilisez un appareil Android avec connexion de données mobile est activée, ce ne serait pas pratique pour un autre périphérique comme un ordinateur portable fonctionnant sous Windows la question est peut-on partager cette connexion pour l’accès à l’Internet? Oui, vous pouvez faire une connexion sans fil via un point d’accès portable, ou une connexion filaire à l’aide d’un câble USB:

android wifi point d'accès

Transformez votre téléphone Android à un Wi-Fi hotspot:

1. Sur votre mobile, allez dans Paramètres> Plus> Partage de connexion et point d’accès mobile.
2. Tapez « Wi-Fi portable hotspot » pour l’activer.
3. Appuyez sur « Configurer hotspot Wi-Fi » pour entrer un identifiant et un mot de passe pour empêcher les connexions non autorisées.
4. Sur un ordinateur avec une connexion Wi-Fi, cliquez sur l’icône de réseau dans la barre d’état système pour identifier et se connecter au réseau sans fil que vous définissez.

Activer connexion USB sur votre mobile Android:

Connecter un ordinateur à votre appareil Android avec un câble USB.
Sur votre mobile, allez dans Paramètres> Plus> Partage de connexion et point d’accès mobile.
Appuyez sur « modem USB » pour l’activer.
Sur l’ordinateur, cliquez sur l’icône de réseau sur la barre d’état système pour identifier et se connecter au réseau filaire. Le système Windows peut prendre plus d’une minute pour découvrir le réseau d’accès à Internet.

Remarque: L’activation de Bluetooth sur votre mobile Android pour permettre un accès Internet à partir d’un ordinateur est également possible après que les deux appareils sont connectés.

Comment nettoyer son pc, ses composants et périphériques et les protéger de la poussière ?

Le nettoyage de votre ordinateur, de vos composants et de vos périphériques permet de les garder en bon état de fonctionnement, aide à prévenir la propagation des germes et permet un flux d’air adéquat.

Attention cependant, si votre ordinateur est sous sa période de garantie, l’ouvrir peut annuler la garantie.

En regardant cette image, il est immédiatement évident que toute la poussière et la saleté vont empêcher un flux d’air correct et peuvent même empêcher le ventilateur de fonctionner.

Conseils généraux de nettoyage

Vous trouverez ci-dessous une liste de suggestions à suivre lors du nettoyage des composants ou des périphériques de l’ordinateur, ainsi que des conseils pour aider à garder un ordinateur propre.

  • Ne vaporisez jamais de liquide sur un composant de l’ordinateur. Si un spray est nécessaire, vaporiser le liquide sur un chiffon.
  • Vous pouvez utiliser un aspirateur pour aspirer la saleté, la poussière ou les cheveux autour de l’ordinateur. Cependant, n’utilisez pas un aspirateur à l’intérieur de votre ordinateur car il génère de l’électricité statique pouvant endommager votre ordinateur. Si vous devez utiliser un aspirateur à l’intérieur de votre ordinateur, utilisez un aspirateur à piles portatif ou essayez de l’air comprimé.
  • Lorsque vous nettoyez un composant ou l’ordinateur, éteignez-le avant de le nettoyer.
  • Soyez prudent lorsque vous utilisez des solvants de nettoyage; certaines personnes ont des réactions allergiques aux produits chimiques et certains solvants peuvent même endommager le boîtier. Essayez toujours d’utiliser de l’eau ou un solvant fortement dilué.
  • Lors du nettoyage, veillez à ne pas accidentellement ajuster les boutons ou les commandes. De même, lors du nettoyage de l’arrière de l’ordinateur, si quelque chose est connecté, assurez-vous de ne pas déconnecter les fiches.
  • Lorsque vous nettoyez des ventilateurs, en particulier des ventilateurs plus petits, tenez le ventilateur ou placez quelque chose entre les pales du ventilateur pour l’empêcher de tourner. La pulvérisation d’air comprimé dans un ventilateur ou le nettoyage d’un ventilateur sous vide peut causer des dommages ou générer une tension de retour.
  • Ne jamais manger ou boire autour de l’ordinateur.
  • Limitez le tabagisme à proximité de l’ordinateur.

Outils de nettoyage

Bien que des produits de nettoyage informatique soient disponibles, vous pouvez également utiliser des articles ménagers pour nettoyer votre ordinateur et ses périphériques. Voici une liste d’éléments dont vous pourriez avoir besoin lors du nettoyage de votre ordinateur.

  • Tissu – Un tissu en coton est le meilleur outil à utiliser pour frotter les composants de l’ordinateur. Les serviettes en papier peuvent être utilisées avec la plupart des matériels, mais nous recommandons toujours d’utiliser un chiffon dans la mesure du possible. Toutefois, utilisez uniquement un chiffon pour nettoyer des composants tels que le boîtier, un lecteur, une souris et un clavier. Vous ne devez pas utiliser un chiffon pour nettoyer tout circuit électronique tel que la RAM ou la carte mère .
  • Eau ou alcool – Lors de l’humidification d’un linge, il est préférable d’utiliser de l’eau ou de l’alcool. D’autres solvants peuvent être nocifs pour les plastiques de votre ordinateur.
  • Aspirateur portable – Aspirer la poussière, la saleté, les cheveux, les particules de cigarettes et autres particules d’un ordinateur peut être l’une des meilleures méthodes de nettoyage d’un ordinateur. Cependant, n’utilisez pas un aspirateur qui se branche à électricité car il crée beaucoup d’électricité statique ce qui peut endommager votre ordinateur.
  • Cotons-tiges – Les cotons-tiges humidifiés avec de l’alcool ou de l’eau sont d’excellents outils pour essuyer les zones difficiles d’accès de votre clavier, de votre souris ou d’autres endroits.
  • Écouvillons en mousse – Dans la mesure du possible, il est préférable d’utiliser des écouvillons non pelucheux tels que des écouvillons en mousse.

Nettoyage du boitier

Pendant le nettoyage, si vous voyez des fentes d’aération, celles-ci peuvent être nettoyées pour aider à maintenir un flux d’air constant dans l’ordinateur et garder tous les composants au frais.

Le boîtier en plastique qui abrite les composants de l’ordinateur peut être nettoyé avec un chiffon légèrement humide et non pelucheux. Pour les taches tenaces, ajoutez un peu de détergent ménager sur le chiffon. Vous ne devez pas utiliser de nettoyant solvant sur les plastiques.

Nettoyage de CD-ROM, DVD et autre disque

Un lecteur de CD-ROM ou d’autres lecteurs de disque sales peuvent provoquer des erreurs de lecture lors de la lecture de disques. Ces erreurs de lecture peuvent entraîner des problèmes d’installation de logiciel ou des problèmes lors de l’exécution du programme.

Pour nettoyer le lecteur de CD-ROM, nous vous recommandons d’acheter un nettoyeur de CD-ROM auprès de votre revendeur informatique local.

Vous pouvez également utiliser un chiffon imbibé d’eau pour nettoyer le bac qui éjecte du lecteur. Cependant, assurez-vous qu’après le nettoyage du bac, il est complètement sec avant de remettre le bac dans le lecteur.

Nettoyage des disques CD et DVD

Les CD sales peuvent provoquer des erreurs de lecture ou empêcher le fonctionnement des CD.

Utilisez un kit de nettoyage ou un chiffon en coton propre et humide pour nettoyer les CD, DVD et autres disques. Lorsque vous nettoyez un disque, essuyez-le contre les pistes en partant du milieu du CD ou du DVD et en essuyant vers l’extérieur.

Si une tache d’un CD ne peut pas être éliminée avec de l’eau, de l’alcool pur peut également être utilisé.

Nettoyage du disque dur

Les disques durs d’ordinateur ne peuvent pas être nettoyés. Cependant, ils peuvent être nettoyés avec des utilitaires logiciels pour l’aider à fonctionner rapidement et efficacement. L’utilisation de ces utilitaires empêche le disque dur de ralentir.

Reportez-vous à la section de dépannage de base de votre système d’exploitation pour connaître les étapes à suivre pour améliorer les performances de votre ordinateur.

Vous pourriez désinstaller l’ancien logiciel, supprimer les fichiers temporaires, supprimer les erreurs du registre, exécuter un ScanDisk et Defrag pour maximiser l’espace de votre disque dur.

Pour cela lisez nos préconisations en cas d’ordinateur lent.

Nettoyage des écouteurs

Les écouteurs et les casques d’écoute peuvent être utilisés par de nombreuses personnes différentes et doivent souvent être nettoyés pour éviter la propagation de germes et de poux.

Si le casque utilisé est en plastique ou en vinyle, humidifiez un chiffon avec de l’eau tiède et frottez la tête et les écouteurs du casque.

Si le casque est utilisé pour une bibliothèque ou une école, n’utilisez pas de désinfectant ou de solvant de nettoyage car certaines personnes peuvent avoir des réactions allergiques aux produits chimiques qu’elles contiennent.

Les écouteurs qui ont des coussins ont également la possibilité d’avoir les coussins remplacés. Remplacer ces coussins peut également aider à garder les écouteurs propres.

Enfin, si les élèves utilisent les mêmes écouteurs, demandez aux élèves d’utiliser leurs propres écouteurs, de placer des sacs sur les écouteurs ou d’utiliser des écouteurs qui peuvent être essuyés avec de l’eau chaude après chaque utilisation.

Nettoyage du clavier

La poussière, la saleté et les bactéries

Le clavier d’ordinateur est généralement le composant le plus infecté par des germes. Un clavier peut même contenir plus de bactéries que votre siège de toilette. Le nettoyage aide à éliminer les bactéries dangereuses et permet au clavier de fonctionner correctement.

Avant de nettoyer le clavier, éteignez d’abord l’ordinateur ou, si vous utilisez un clavier USB , débranchez-le. Ne pas débrancher le clavier peut causer d’autres problèmes informatiques, car vous pouvez appuyer sur les touches qui provoquent l’exécution d’une tâche que vous ne souhaitez pas effectuer.

Beaucoup de gens nettoient le clavier en le retournant et en le secouant. Une méthode plus efficace consiste à utiliser de l’air comprimé. Pour nettoyer un clavier en utilisant de l’air comprimé, visez entre les touches et éliminez toute la poussière et les débris qui s’y sont accumulés. Un aspirateur peut également être utilisé, mais assurez-vous que le clavier n’a pas de touches détachées.

Après que la poussière, la saleté et les cheveux aient été enlevés. Vaporisez un désinfectant sur un chiffon ou utilisez des chiffons désinfectants et frottez chacune des touches du clavier. Comme mentionné dans nos conseils généraux de nettoyage, ne jamais vaporiser de liquide sur le clavier.

Substance renversée dans le clavier

Si un liquide a été renversé (par exemple Pepsi, Coca-Cola, bière, vin, café, lait, etc.), ne pas prendre les mesures appropriées peut rendre le clavier inopérant.

Si quelque chose est renversé sur le clavier éteignez l’ordinateur immédiatement ou déconnectez le clavier de l’ordinateur. Renversez le clavier pour éviter que la substance ne pénètre dans les circuits. Pendant que le clavier est à l’envers, agitez le clavier sur une surface qui peut être nettoyée par la suite. Tout en restant à l’envers, utilisez un chiffon pour commencer à nettoyer les touches. Après le nettoyage, laissez le clavier à l’envers pendant au moins une nuit pour le laisser sécher.

Si après le nettoyage les touches du clavier sont collées, retirez les touches et nettoyez le dessous des touches et la partie inférieure de la touche.

Enfin, si le clavier fonctionne toujours mais reste sale ou collant, et avant de jeter le clavier, en dernier recours, essayez de laver le clavier au lave-vaisselle.

Si, après avoir effectué toutes les étapes ci-dessus, le clavier ne fonctionne toujours pas, nous vous recommandons d’acheter un nouveau clavier.

Nettoyage d’un écran LCD / LED

La saleté, la poussière et les empreintes digitales peuvent rendre l’écran de l’ordinateur difficile à lire.

Contrairement à un moniteur d’ordinateur à tube cathodique, l’ écran LCD ou à LED n’est pas en verre et nécessite des procédures de nettoyage spéciales.

Lors du nettoyage de l’écran LCD ou LED, il est important de ne pas vaporiser de liquide directement sur l’écran. Appuyez doucement pendant le nettoyage et n’utilisez pas de serviette en papier car cela peut rayer l’écran.

Pour nettoyer l’écran LCD ou LED, utilisez un chiffon en microfibre non robuste, un chiffon doux en coton ou un chiffon Swiffer. Si un chiffon sec ne nettoie pas complètement l’écran, vous pouvez appliquer de l’alcool sur le chiffon et essuyer l’écran avec un chiffon humide. Sachez qu’en général l’alcool est utilisé pour nettoyer les moniteurs LCD et LED avant de quitter l’usine.

Nettoyage d’un moniteur CRT

Un écran de contrôle en verre peut être nettoyé avec un nettoyant pour vitres ordinaire. Assurez-vous de débrancher le cordon d’alimentation du moniteur et de vaporiser sur un chiffon non pelucheux afin que le liquide ne fuie pas dans les composants électriques à l’intérieur du moniteur. Aspirez toute poussière qui s’est déposée sur le dessus du moniteur et assurez-vous qu’aucun livre ou papier ne couvre les bouches d’aération. Des bouches d’aération obstruées peuvent entraîner une surchauffe du moniteur ou même entraîner un incendie.

Nous suggérons d’utiliser uniquement un chiffon imbibé d’eau pour le nettoyage de moniteurs non en verre ou d’écrans anti éblouissants. Utiliser un nettoyant pour vitres ménager ordinaire sur des écrans spéciaux, en particulier des nettoyants à l’ammoniaque, peut enlever la protection anti-éblouissement ou d’autres surfaces spéciales.

Nettoyage de la carte mère

La poussière et en particulier les particules de fumée de cigarette peuvent s’accumuler et corroder les circuits, provoquant divers problèmes tels que des blocages de l’ordinateur.

Lorsque vous vous trouvez à l’intérieur de l’ordinateur, prenez les précautions nécessaires contre les décharges électrostatiques et évitez de débrancher les câbles ou autres connexions.

Notre recommandation pour nettoyer la carte mère de la poussière, de la saleté ou des cheveux consiste à utiliser de l’air comprimé . Lorsque vous utilisez de l’air comprimé, maintenez-le en position verticale pour éviter que des produits chimiques ne sortent du récipient, ce qui pourrait endommager ou corroder la carte mère ou d’autres composants. Assurez-vous également, lors de l’utilisation de l’air comprimé, de toujours soulever la poussière ou la saleté de la carte mère ou du boîtier.

Une autre bonne alternative à l’air comprimé est un aspirateur portable alimenté par batterie. Les aspirateurs portables peuvent éliminer efficacement la poussière, la saleté et les poils de la carte mère et l’empêcher de se coincer dans le boîtier.

N’utilisez jamais un aspirateur alimenté par l’électricité, car il peut causer beaucoup d’électricité statique pouvant endommager l’ordinateur. Lorsque vous utilisez un aspirateur, gardez-le à quelques centimètres de la carte mère et de tous les autres composants.

Lors du nettoyage de l’intérieur du boîtier, regardez également les ventilateurs ou les dissipateurs de chaleur. La poussière, la saleté et les poils peuvent s’accumuler autour de ces composants.

Comment nettoyer l’unité centrale de l’ordinateur ?

Accueil > Comment nettoyer l’unité centrale de l’ordinateur ?

Comment nettoyer l’unité centrale de l’ordinateur ?

Guillaume RUAS  18 août 2011   Pas de commentaire

L’unité centrale de l’ordinateur prend la poussière et c’est très mauvais pour le bon fonctionnement de votre machine.

Il est donc nécessaire de la nettoyer régulièrement.

NETTOYER SON UNITÉ D’ORDINATEUR

La première chose à faire consiste à débrancher l’ordinateur. Il ne faut pas essayer de le nettoyer lorsqu’il est sous tension.

Pour l’extérieur vous pourrez utiliser un chiffon en microfibre et un peu de vinaigre blanc ou une solution naturelle avec du savon noir mélangé à de l’eau.

Ensuite il faut utiliser un aspirateur.

Vous commencerez par aspirer chaque grille et chaque fente afin d’y enlever la poussière. Faites en de même au niveau des différents branchements.

Si vous n’avez pas d’embout avec une brosse sur votre aspirateur, aidez vous d’une petite brosse à poils souples pour décoller la poussière.

Vous pouvez ouvrir votre ordinateur. Il n’y a généralement que 2 vis à enlever et vous pourrez faire coulisser un coté de la machine. Aspirez les amas de poussières qui peuvent s’être formés à l’intérieur.

Ne collez surtout pas l’aspirateur aux composant au risque de les abîmer. Si vous constatez qu’un ventilateur ou un composant est encrassé, utilisez votre brosse à poil souple et une poire de lavement qui vous permettra de souffler de l’air sur la zone concernée et ainsi faire partir la poussière.

Accueil > Comment nettoyer l’unité centrale de l’ordinateur ?

Comment nettoyer l’unité centrale de l’ordinateur ?

Guillaume RUAS  18 août 2011   Pas de commentaire

L’unité centrale de l’ordinateur prend la poussière et c’est très mauvais pour le bon fonctionnement de votre machine.

Il est donc nécessaire de la nettoyer régulièrement.

NETTOYER SON UNITÉ D’ORDINATEUR

La première chose à faire consiste à débrancher l’ordinateur. Il ne faut pas essayer de le nettoyer lorsqu’il est sous tension.

Pour l’extérieur vous pourrez utiliser un chiffon en microfibre et un peu de vinaigre blanc ou une solution naturelle avec du savon noir mélangé à de l’eau.

Ensuite il faut utiliser un aspirateur.

Vous commencerez par aspirer chaque grille et chaque fente afin d’y enlever la poussière. Faites en de même au niveau des différents branchements.

Si vous n’avez pas d’embout avec une brosse sur votre aspirateur, aidez vous d’une petite brosse à poils souples pour décoller la poussière.

Vous pouvez ouvrir votre ordinateur. Il n’y a généralement que 2 vis à enlever et vous pourrez faire coulisser un coté de la machine. Aspirez les amas de poussières qui peuvent s’être formés à l’intérieur.

Ne collez surtout pas l’aspirateur aux composant au risque de les abîmer. Si vous constatez qu’un ventilateur ou un composant est encrassé, utilisez votre brosse à poil souple et une poire de lavement qui vous permettra de souffler de l’air sur la zone concernée et ainsi faire partir la poussière.

Si vous aspirez régulièrement votre ordinateur à l’extérieur, le nettoyage intérieur ne sera pas nécessaire. Évitez de mettre votre ordinateur sous le bureau car il y a plus de poussière et il s’encrassera plus vite.

Sachez qu’un ordinateur propre fonctionne mieux, plus rapidement et consomme moins d’électricité.

www.nouw.com/batterypc

CETTE ASTUCE NATURELLE RÉPOND AUX QUESTIONS :

  • Comment nettoyer l’unité centrale de l’ordinateur ?
  • Comment nettoyer son l’ordinateur ?
  • Comment nettoyer son unité centrale ?

WINDOWS : COMMENT RÉPARER ET NETTOYER SON ORDINATEUR ?

La démocratisation des nouvelles technologies est réelle, on trouve effectivement de plus en plus d’ordinateurs dans les foyers français. Même chose pour les technologies nomades qui s’imposent de plus en plus sur le marché, au travers notamment des netbooks et des smartphones. Oui sauf que la conséquence directe de ces deux points, c’est que l’on trouve également de moins en moins de personnes capables de gérer leur machine. Et c’est la raison d’être de cet article, qui va vous expliquer en détails comment réparer et nettoyer son ordinateur.

Disclaimer : Avant tout, précisons que votre humble serviteur n’a pas la science infuse et que la méthode présentée dans cet article n’est sans doute pas parfaite. Cela dit, les différents outils dont nous allons parler ici m’ont sauvé la vie à plusieurs reprises et il est possible qu’ils vous soient un jour utiles à vous aussi.

1. Au secours, mon ordinateur ne démarre plus !

Nous sommes le matin (ou le midi si vous êtes blogueur), vous vous réveillez à peine et vous vous dirigez en titubant vers votre ordinateur. D’un geste malhabile, vous appuyez sur le bouton de votre unité centrale, lâchez un pet sonore et… et… et rien ne se passe ! C’est terrible et effrayant mais Papa Fred est là pour vous filer un coup de main.

1.1. L’ordinateur ne démarre pas du tout :

Autant vous prévenir, ce n’est pas bon signe. La première chose à faire est de tendre l’oreille. Si vous n’entendez rien, que la carte mère et les disques durs ne font aucun bruit, alors cela peut venir soit de l’alimentation, soit de la carte mère et il faut suivre les étapes suivantes :

  • Vérifier le câblage (externe et interne) : Pas la peine de rigoler, ça peut arriver même aux meilleurs d’entre nous. Avant d’hurler et de vous rouler par terre, vérifiez soigneusement tout le câblage. Avec un peu de chance, le problème viendra de là.
  • Changer de prise électrique : C’est du vécu, hein… Parfois, il peut arriver que les plombs sautent ou que la prise électrique grille. Le mieux, c’est donc de tenter l’opération sur une autre prise histoire d’écarter cette possibilité.
  • Changer l’alimentation : Si la vérification du câblage et de la prise électrique ne donne rien, alors vous êtes peut-être confronté à une panne matérielle sévère. Essayez donc de vous procurer une autre alimentation pour voir si ça corrige le tir (oui, l’alimentation est toujours moins chiante à changer qu’une carte mère).
  • Changer la carte mère : Si le changement de l’alimentation ne donne rien, alors il y a de fortes chances que le problème vienne de la carte mère. Et là, ça veut dire qu’il faut la changer.

Note : Plutôt que de racheter une carte mère et/ou une alimentation, le mieux c’est de demander à une personne de votre entourage de vous les prêter. Et si vous avez un pote Geek, alors c’est formidable parce que vous pouvez être presque sûr qu’il a plein de matériel en stock (sinon vous n’avez qu’à devenir mon ami, na !).

1.2. L’ordinateur démarre, mais pas Windows :

Vous appuyez sur le bouton de votre unité centrale, la bête se met en route, vous entendez couiner les disques durs et puis… et puis… et puis rien ! Cet enfoiré de Windows ne veut rien savoir et ne démarre pas. Même en mode « sans échec » !

Pour commencer, tendez une fois de plus l’oreille. La plupart des cartes mères du marché intègrent un système de notification sonore. En fonction du nombre de « bips » au démarrage de la bécane, vous pourrez donc facilement identifier la source du problème, à condition bien entendu de vous reporter à la notice de votre carte.

Dans tous les cas, vous pouvez également tenter les opérations suivantes :

  • Utiliser l’utilitaire de réparation Windows : Depuis Vista, le CD d’installation de Windows contient de nombreux outils destinés à réparer le système d’exploitation. Commencez donc par creuser de ce côté là. Précisons d’ailleurs que j’avais déjà parlé d’un tutoriel complet sur le sujet.
  • Vérifier le câblage : Oui je sais, il est chiant le Fred avec ses histoires de câblage… Mais si l’écran de votre ordinateur reste noir et que la carte mère reste muette, alors il est possible que le problème vienne du câble qui relie votre unité centrale à votre écran. Avant tout, essayez donc de voir s’il est bien branché et/ou remplacez le.
  • Retirer le superflu : Afin de réduire la cause probable de votre bogue, le mieux à faire, c’est d’ouvrir votre unité centrale et de virer tout ce qui n’est pas utile pour ne garder que les disques durs et la carte graphique. Si votre ordinateur redémarre, vous pouvez ensuite remettre une à une les différentes cartes enlevées afin d’identifier celle qui vous pose problème. Au passage, débranchez également tous les périphériques raccordés à votre unité centrale, juste au cas où…
  • Vérifier la mémoire vive : C’est triste à dire mais la mémoire vive est souvent à l’origine de bien des problèmes. Si l’opération précédente n’a rien donné, essayer d’enlever vos barrettes pour n’en garder qu’une et retentez le coup. Si cela ne corrige pas votre problème, vous pouvez en faire de même avec toutes vos autres barrettes une à une. Notons également qu’un utilitaire bien pratique, Memtest (et son tutoriel), vous permettra de les tester.
  • Changer / bouger la carte graphique : Si vous avez de la chance, que vous avez une carte graphique PCI-Express et que votre carte mère propose plusieurs ports de ce type, alors vous pouvez essayer de la changer de position. En revanche, si ce n’est pas le cas et que vous n’avez qu’un seul port disponible, alors vous pouvez tenter le coup avec une autre carte graphique qu’on vous aura évidemment prêté.

Note : Si vous vous tapez un vilain écran bleu au démarrage de votre machine, alors tâchez de noter l’erreur indiquée. Ensuite, sur un autre ordinateur connecté à internet, tapez le message d’erreur sur Google pour avoir plus d’informations sur le sujet.

2. Au secours, mon Windows n’arrête pas de planter !

Vous êtes en train de jouer à World of Warcraft en pleine instance avec votre prêtresse quand, soudain, tout bascule et un terrible écran bleu envahit votre écran. Forcément, vous hurlez comme une petite fille pré-pubère mais c’est déjà trop tard puisque tout votre raid doit déjà être mort. Oui, et ce n’est pas la première fois encore en plus, ce qui veut dire que le temps est venu de faire quelque chose.

2.1. Vérifier ce qui se passe sur son ordinateur :

En informatique, la plupart des problèmes proviennent de ce qui se trouve entre l’écran et le dossier de votre fauteuil. Certes, ce n’est pas non plus une science exacte, mais le fait que c’est souvent l’utilisateur qui est à l’origine des problèmes qu’il rencontre. Oui enfin sauf pour moi, hein.

Cela dit, il existe de nombreux outils qui nous permettent d’y voir plus clair et de vérifier ce qui se passe sur la machine. Quoi qu’il en soit, les opérations suivantes pourront vous êtres d’une grande aide dans la résolution de vos problèmes :

  • L’observateur d’événements : Accessible depuis le panneau de configuration (dans « outils d’administration »), le rôle de l’observateur d’événements est de noter tout ce qui se passe sur votre machine, y compris les erreurs. Seul bémol, on ne peut pas dire qu’il cause vraiment bien la France et il est souvent nécessaire de copier l’intitulé des erreurs dans Google pour y voir un peu plus clair.
  • Vérifier les logiciels : Si votre ordinateur fonctionnait bien hier et qu’il plante sa mère aujourd’hui, c’est forcément qu’il s’est passé quelque chose. Il est ainsi possible que vous ayez installé un nouveau logiciel et que ce dernier ne soit pas super compatible avec votre version de Windows. Essayez donc de le virer et passez ensuite au chapitre suivant pour nettoyer votre bécane.
  • Vérifier les pilotes de périphériques : Là encore, les pilotes de périphériques sont souvent source de problème (surtout chez Nvidia, merci à eux pour m’avoir tué ma GeForce). N’hésitez donc pas à aller fouiner dans le gestionnaire de périphériques (clic droit sur « poste de travail » / « propriétés » / « gestionnaire de périphériques ») pour vérifier que tout fonctionne correctement. Et si vous avez désinstallé un pilote, pensez à bien passer un coup de Driver Cleaner histoire de faire le ménage.
  • Analyser vos écrans bleus : Certes, les écrans bleus sont de plus en plus rares mais ils font toujours autant de ravage lorsqu’ils investissent nos écrans. Cela dit, ils sont souvent utiles pour déterminer ce qui cloche sur une configuration. Et justement, en la matière, vous pouvez utiliser le logiciel BlueScreenViewqui vous permettra de chopper pas mal d’informations au sujet de vos derniers écrans bleus.

Note : Si les opérations suivantes ne donnent rien, ce n’est pas forcément dramatique. Non, puisque les opérations du chapitre suivant vous permettront quand même de nettoyer votre ordinateur et de corriger finalement pas mal de problèmes, y compris certains dont vous n’aviez même pas idée.

2.2. Nettoyer son ordinateur :

Un ordinateur, c’est un peu comme une voiture, il ne faut pas attendre qu’il soit complètement planté pour s’en occuper. C’est comme ça, il faut le nettoyer régulièrement et en prendre soin, surtout si vous êtes sous Windows. Et là encore, pour se faire, pas mal de solutions existent et vont vous permettre de régler un bon paquet de problèmes en un minimum de temps.

  • Utiliser un anti-spyware : Beaucoup de gens ont peur des virus mais il y en a nettement moins qui connaissent les spywares. Pourtant, ces derniers sont beaucoup plus répandus et ont souvent tendance à foutre la merde sur votre ordinateur. Pour s’en débarrasser, rien de très compliqué puisqu’on va passer par deux logiciels dédiés : Spybot Search & Destroy (et son tutoriel) et MalwareBytes (et son tutoriel ici aussi). Oui et comme ils sont gratuits, il ne faut vraiment pas s’en priver.
  • Détecter et éradiquer les programmes malveillants : Bon, j’aurais pu le mettre avec les deux outils précédents mais comme HiJackThis est vraiment unique, je me suis dit qu’il valait mieux le mettre tout seul. Car en effet, ce programme va vous permettre de faire un gros coup de ménage. Attention quand même car il est préférable de bien suivre le tutoriel dédié avant de faire n’importe quoi !
  • Nettoyer la base de registre : Là encore, c’est inévitable. Nettoyer régulièrement sa base de registre est indispensable et on peut utiliser deux logiciels dédiés : TuneUp Utilities ou encore CCleaner (et son tutoriel). A noter que l’avantage de ce dernier, c’est d’être entièrement gratuit.
  • Protéger son ordinateur avec un antivirus : Si vous êtes sous Windows et que vous n’avez pas d’antivirus, alors c’est que vous êtes suicidaire. Et si vous vous contentez de l’antivirus qui était installé sur votre machine lorsque vous l’avez acheté, alors c’est que vous êtes ignorant. Très clairement, il est nécessaire de protéger son ordinateur avec un antivirus récent et mis à jour. En la matière, le meilleur est Kaspersky mais c’est aussi l’un des plus chers. Si vous avez peu de moyens, alors vous pouvez vous contenter d’Antivir.

Note : Il vaut mieux prévenir que guérir et c’est la raison pour laquelle il est préférable de nettoyer très régulièrement sa machine. Ainsi, je vous conseille de faire tourner tous ces différents outils au moins deux fois par mois pour être un peu plus tranquille.

3. Et après ?

Même si le contenu de cet article vous permettra sans doute de résoudre quelques problèmes, le fait est qu’il est loin, très loin même, d’être complètement exhaustif. Car en effet, le fait est qu’il est impossible de consigner toutes les raisons qui pourraient faire planter un ordinateur. Quand on vous dit que ce n’est pas une science exacte, ce n’est pas pour rien, hein.

Et si vous ne vous en sortez pas, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Après tout, quand notre voiture a un problème, on l’emmène chez le garagiste, hein, alors il en va de même pour un ordinateur…

Sinon, vous pouvez toujours continuer de fouiner sur le web, ça coûte moins cher et c’est comme ça qu’on apprend.

Comment nettoyer son pc

Votre ordinateur, plus que les autres objets de la maison, accumule la poussière. Pourquoi plus ?… a cause de la ventilation, de l’air est constamment en train d’entrer et de ressortir de votre unité centrale afin de refroidir les éléments.

Après ce nettoyage physique, pensez à réaliser également un nettoyage logiciel: nettoyer, défragmenter le disque dur de windows XP

L’air circule via des orifices disposés sur l’arrière de l’ordinateur, parfois aussi sur les cotés et l’avant du boitier et grace a de multiples ventilateurs (alimentation, processeur etc…). Très rapidement la poussière obture les aérations et l’air ne circule plus ou mal:

La poussière peut aussi causer des disfonctionnements en se logeant dans les differentes prises (sortie USB etc…):

Pour ce nettoyage nous aurons besoin d’un tournevis cruciforme, d’un chiffon, d’une bombe à air sec, d’un aspirateur et éventuellement d’un chiffon.

Attention !
Mieux vaut éviter le pinceau pour nettoyer, le frottement pouvant créer de l’électricité statique qui, combinée à celle présente naturellement, pourrait endommager vos composants. Aussi, la bombe a air sec, outil très pratique, est a tenir en position verticale lors de son utilisation (important):

  • Note de Quentin: Il faut faire attention avec ce genre de nettoyant à air comprimé car si vous mettez la bombe un peu de travers ou à l’envers il est fort probable q’un liquide sorte, et abime vos composants. Alors gardez bien la bombe VERTICALE. Evitez de la pencher.
  • Note de Bardenas40: Il existe en magasin de bricolage des kits aérographe, normalement peu onéreux, composés entre autre d’une tète qui fait office de vanne + un tuyau. En utilisant cela, le problème de la bombe est résolu .

 Eteignez votre PC et débranchez la prise secteur !!
Débranchez ce qui est relié au PC (haut parleurs, écran etc…), pour vous assurer de retrouver les branchements corrects des périphériques, utilisez des pastilles de couleurs.

Première étape, l’ouverture du boitier se fait en général en dévissant les quatre vis du boitier à l’arrière et en faisant coulisser la plaque se situant à l’opposé de la carte mère (Regardez l’arrière du pc, les éléments sont calés d’un seul coté):

Il est courant de trouver des ordinateurs ayant des sorties USB, son etc… aussi à l’avant du boitier. Trouvez les vis qui le soutiennent ou tirez le cache vers l’avant, cet élément pouvant aussi etre encastré:

Laissez votre boitier en position verticale. Le but de la manipulation est de faire sortir la poussière du boitier, il est donc important d’utiliser la bombe à air sec en soufflant de l’interieur du boitier vers l’exterieur du boitier pour dégager les trous d’aération. Soufflez sur les différents éléments par petits coups “secs” en laissant retomber la poussière. Utilisez le chiffon pour les composants tel que le ventilateur et ses pales:

Avant

Après

Une fois terminé et après s’etre assuré qu’aucun petit élément ne traine, aspirez délicatement la poussière qui s’est déposé sur le fond du boitier. Evitez d’utiliser l’aspirateur directement sur les composants:

Pour optimiser le refroidissement du pc et si vous avez les connaissances pour le faire, vous pouvez également re-penser l’organisation du flux d’air dans le boitier.

Vous voila avec un PC tout propre et refroidi correctement, n’hésitez pas a réaliser cette opération régulièrement (3 a 4 fois par an).

1 2 3 8