Comment libérer de la mémoire sur son ordinateur ?

Pour booster votre ordinateur et disposer d’une plus grande capacité de stockage (mémoire vive et mémoire interne), il est indispensable de procéder à un nettoyage du disque toutes les semaines ou tous les mois selon l’usage que vous en faites.

Il consiste principalement à désinstaller les programmes inutilisés, vider les caches, supprimer les cookies, les applications obsolètes ou les logiciels indésirables qui font ramer le PC et utilisent une bonne partie de la mémoire vive ou interne.

Pour faire le ménage sur votre ordinateur, plusieurs outils peuvent être utilisés, depuis votre système d’exploitation ou par l’intermédiaire d’un logiciel dédié à télécharger en ligne.

Afin d’apprendre à les utiliser efficacement, les vidéos sélectionnées décrivent en images, les différentes procédures à suivre.

Nos conseils pratiques avant de commencer :

  • Ne désinstallez pas les programmes qui portent la mention “Windows” ou “Microsoft”.
  • Pensez à décocher l’installation automatique de toolbar lors du téléchargement d’un programme.
  • N’attendez pas trop longtemps avant de réaliser un nettoyage général du PC afin de limiter la durée des procédures (temps d’analyses des éléments à supprimer plus long).
  • Installez un antivirus et un firewall pour protéger l’ordinateur contre les logiciels malveillants et fichiers indésirables.
  • Programmez le téléchargement automatique des mises à jour du système d’exploitation et du navigateur pour optimiser les performances du PC et mieux le protéger.

Comment nettoyer facilement un PC fixe ou portable ?

Ce tutoriel présente quatre méthodes de nettoyage d’ordinateur à la fois efficaces et complémentaires.
Elles permettent d’optimiser la place disponible sur un disque dur et de supprimer tout le contenu inutile ou indésirable.

Les trois premières procédures utilisant les paramètres internes de l’ordinateur s’utilisent uniquement sur les PC munis d’un système d’exploitation Windows mais le logiciel CCleaner est opérationnel sur tous types d’ordinateurs.

Nettoyage système de routine :

  1. Ouvrir le poste de travail, sélection le disque dur “C” puis faire un clic droit pour ouvrir le menu “propriétés”
  2. Cliquer sur la procédure “nettoyage du disque dans l’onglet “général”
  3. Laisser l’analyse se terminer sans ouvrir d’autres programmes
  4. Cocher les fichiers à supprimer dans la fenêtre qui s’ouvre à la fin de l’analyse
  5. Cliquer sur “Nettoyer les fichiers système” et attendre la fin de la procédure
  6. Cocher les fichiers à supprimer puis cliquer sur “supprimer”

Suppression des programmes inutiles :

  1. Ouvrir le panneau de configuration du menu démarrer
  2. Cliquer sur “programmes” puis “programmes et fonctionnalités” pour afficher la liste des programmes et logiciels installés sur l’ordinateur
  3. Désinstaller tous les programmes et barres d’outils inutiles en les sélectionnant un par un et en cliquant à droite pour lancer la procédure de désinstallation

Défragmentation du disque dur :

  1. Ouvrir le poste de travail, sélection le disque dur “C” puis faire un clic droit pour ouvrir le menu “propriétés”
  2. Cliquer sur la procédure “nettoyage du disque dans l’onglet “outil” puis cliquer sur “défragmenter maintenant”
  3. Sélectionner le disque dur puis cliquer sur “défragmenter le disque”
  4. Laisser la procédure s’exécuter jusqu’à la fin puis quitter le programme

Nettoyage approfondi par le logiciel CCleaner

  1. Télécharger puis ouvrir le logiciel gratuit CCleaner
  2. Cocher ou décocher les éléments à supprimer dans la colonne de gauche
  3. Cliquer sur l’outil “nettoyer” en bas à droite. À la fin de la procédure le détail des fichiers supprimés s’affiche

Comment utiliser Clean My Mac pour nettoyer un ordinateur Mac ?

Le logiciel Clean My Mac est un programme complet, efficace et simple d’utilisation qui permet de nettoyer en profondeur le disque dur d’un PC Mac. Il scanne et analyse une partie ou la totalité du disque, dresse un état des lieux et suggère à l’utilisateur les actions les plus appropriées à mettre en place pour libérer de la mémoire et trier le contenu.

La vidéo ci-dessous explique en détail comment réaliser le paramétrage de base de l’application et réaliser un nettoyage général du PC.

Réaliser les réglages de l’application :

  1. Cliquer sur l’onglet “Général”
  2. Cocher le paramètre “Utiliser la suppression sécurisée”
  3. Décocher les langues inutiles dans la liste déroulante
  4. Activer le désinstallateur automatique d’application
  5. Activer le moniteur d’état de la corbeille
  6. Activer un nettoyage automatique des corbeilles
  7. Activer le service Mac OS de nettoyage automatique des fichiers inutilisés
  8. Activer le nettoyage automatique des fichiers inutilisés de service Windows
  9. Régler les paramètres graphiques dans l‘onglet “Apparence”
  10. Vérifier que les mises à jour sont automatiquement téléchargées

Lancer l’analyse complète du disque dur :

  1. Cliquer sur “Mon Mac” et attendre la fin du scan
  2. Cliquer sur “Nettoyer” et rentrer les codes d’identification
  3. Fermer l’interface dès que la procédure est terminée
4200mah 7.4V batterie pour Getac T800 series BP2S2P2100S.
4050mAh/60Wh 14.8V batterie pour Lenovo Y700-17iSK L14M4P23.
6.5AH 98WH 14.8V batterie pour Philips HEARTSTART XL+ 989803167281.
640MAh/70Wh 10.8V batterie pour Panasonic CF-C2 MK1 Toughbook Standard CF-VZSU80U.
2500mAh/27Wh 10.8V batterie pour Fluke 123B/124B/125B 120B series BP290.

Nouveau PC, comment nettoyer et booster Windows 10 avec l’outil Refresh de Microsoft ?

L’achat d’un ordinateur avec comme système d’exploitation Windows peut poser problème. Il est assez rare que le système d’exploitation soit « propre » dans le sens ou aucune application tierce ne soit présente. Souvent un tas de chose est installée. Si certaines peuvent être utiles d’autre se montrent intrusives et gourmandes en ressource. Au final tout ce petit monde participe à ralentir les performances du PC.

ous l’avez surement remarqué. Un ordinateur flambant neuf sous Windows n’est jamais « vide » d’application. Ce contexte est peu favorable à obtenir des performances maximales. Il est possible de faire un nettoyage manuel en tentant de désinstaller ces petits programmes. Cela demande du temps et parfois des connaissances car la suppression d’entrées dans le registre sont parfois nécessaires.

Si l’ordinateur dispose de Windows 10, il y a un moyen simple de supprimer tout ce contenu. Il permet de réinitialiser la machine avec un système d’exploitation lavé de tout ce qui n’est pas « natif ». Il n’y aura que les applications d’origines livrées avec Windows 10, c’est tout. EN plus, il permet de passer à la dernière version du système d’exploitation.

Windows 10, RefreshWindowsTool en action

Ce moyen passe par un logiciel de chez Microsoft. Nommé RefreshWindowsTool, il va permette de retrouver un ordinateurs vierge où toutes les applications tierces sont supprimées. Il permet aussi de passer à la dernière version de Windows 10.

Il faut se rendre dans le menu Démarrer puis Paramètres.

Dans la nouvelle fenêtre, il faut ouvrir « Mise à jour et sécurité » et enfin se rendre dans l’onglet « Récupération ».

Il y a ici plusieurs possibilités. Notre choix est de « recommencer à Zéro avec une nouvelle installation de Windows ». Il s’agit d’un lien vers le téléchargement de l’outil en question. Nous vous conseillons de procéder à cette manipulation au début de l’utilisation du PC et non après l’installation de ses propres logiciels car comme le note Microsoft.

« Utilisez cet outil pour installer une nouvelle copie de la toute dernière version de Windows 10 Famille ou de Windows 10 Professionnel, et pour supprimer toutes les applications que vous avez installées ou qui sont préinstallées sur votre PC. Vous avez la possibilité de conserver vos fichiers personnels. L’utilisation de cet outil entraîne la suppression de toutes les applications qui ne sont pas fournies avec Windows, y compris certaines applications Microsoft, comme Office. Cette opération supprime également la plupart des applications installées par le fabricant de votre PC, par exemple les pilotes, les applications de support ou celles de ce fabricant. Vous ne pourrez pas récupérer les applications supprimées. Vous devrez les réinstaller manuellement si vous souhaitez les conserver. »

Avant de poursuivre, assurez-vous d’avoir au moins 4 Go d’espace de stockage. Une fois téléchargé, cet outil est disponible dans le répertoire « Téléchargement » (avec le navigateur Microsoft Edge). Il ne reste plus qu’à l’exécuter.

Le géant vous demande d’accepter les Termes du contrat de licence. La seconde étape est importante car c’est ici que vous devez spécifier ou non si vous souhaitez conserver uniquement vos fichiers personnels.

Un clic sur le bouton Démarrer lance alors la récupération des fichiers nécessaires à l’installation de la dernière version de Windows 10. Le processus est automatique. Il ne reste plus qu’à patienter puis de suivre quelques étapes simples pour la mise en place de l’OS.

A son ouverture vous devriez constater un système flambant neuf et surtout nettoyé des applications préinstallées non « Windowsiennes ».

4200mah 7.4V batterie pour Getac T800 series BP2S2P2100S.
4050mAh/60Wh 14.8V batterie pour Lenovo Y700-17iSK L14M4P23.
6.5AH 98WH 14.8V batterie pour Philips HEARTSTART XL+ 989803167281.
640MAh/70Wh 10.8V batterie pour Panasonic CF-C2 MK1 Toughbook Standard CF-VZSU80U.
2500mAh/27Wh 10.8V batterie pour Fluke 123B/124B/125B 120B series BP290.

Comment augmenter la durée de vie d’une batterie d’ordinateur portable

Vous pouvez faire durer votre ordinateur portable plus longtemps sur batterie en l’éteignant et en réduisant le nombre de choses qui demandent de la puissance à votre ordinateur. Si vous partez en long voyage ou si vous emportez simplement votre ordinateur à un café local, servez-vous de ces conseils pour vous aider à faire durer la batterie de votre ordinateur portable plus longtemps.

Réduire le nombre de tâches en cours

Apprenez à ne faire qu’une tâche à la fois. La mémoire du PC qui est en cours d’utilisation utilise plus de puissance pour contenir des données. Aussi, utiliser plus de mémoire peut vouloir dire utiliser plus de mémoire swap ou virtuelle sur le disque dur de votre ordinateur. Tout ceci s’ajoute au débit de la batterie de votre ordinateur. Au lieu de laisser plusieurs applications et fenêtres ouvertes, n’utilisez que ce dont vous avez besoin au moment présent. Si votre PC a plein de mémoire, alors gardez vos multiples applications ouvertes pour éviter de les charger de manière répétée depuis votre disque dur. Fermez toutes les applications qui s’exécutent en arrière-plan de votre ordinateur comme votre logiciel de synchronisation de PDA ou votre logiciel de récupération de données USB.

N’exécutez que des applications qui n’utilisent pas beaucoup de RAM, de mémoire dans le disque dur ou de puissance de processeur. Utilisez un éditeur de texte basique plutôt que Microsoft Word, qui est lourd pour votre RAM et votre processeur. Les applications lourdes comme les jeux ou les films sont particulièrement dures pour la batterie.

Gestion de l’alimentation

Utilisez les réglages de gestion de l’alimentation installés par défaut sur votre ordinateur. Sur Windows XP, cliquez sur « Options d’alimentation » dans votre panneau de configuration. Sur un Mac, cherchez « Sauvegarde d’énergie » dans Préférences Système.

Éteignez la carte WiFi si vous n’avez pas l’intention d’accéder à votre réseau ou à votre connexion Internet. Pour les Mac portables, il y a un bouton pour allumer et éteindre votre appareil sans fil, vous pouvez le trouver dans la barre d’outils en haut.

Désactivez le Bluetooth. Si vous n’utilisez pas cette fonctionnalité, vous pouvez la désactiver en toute sécurité pour éviter de pomper toute l’énergie de votre batterie.

Éteignez ou mettez en veille prolongée votre ordinateur plutôt que de le mettre simplement en veille, si vous avez prévu de ne pas l’utiliser pendant un moment. La mise en veille continue à utiliser de l’énergie pour garder votre ordinateur prêt à se relancer quand vous ouvrez le capot.

Éteignez les ports inutilisés. Désactiver les ports et composants inutilisés, comme les VGA, Ethernet, PCMCIA, USB et oui, votre WiFi aussi. Vous pouvez faire cela à partir le Gestionnaire de périphériques ou en configurant un autre profil matériel (voir prochaine étape).

Créez des profils matériels d’économie d’énergie. Configurez votre PC pour les différents scénarios dans lesquels vous l’utilisez (en avion, au café, au bureau et ainsi de suite). Vous pouvez faire cela dans le menu des profils matériels en faisant un clic droit dans Mon Ordinateur et en sélectionnant Préférences ou en utilisant un logiciel gratuit comme Sparkle XP.

Défragmentez votre disque dur. Plus votre disque dur est fragmenté, plus votre disque dur doit travailler

L’affichage

Réduisez le niveau de luminosité de votre écran LCD. Si vous utilisez votre ordinateur portable dans un endroit bien éclairé ou à l’extérieur durant une journée ensoleillée, essayez de la régler à deux ou trois barres.

Diminuez la résolution de votre écran. La méthode pour faire cela dépendra de la fabrique de votre ordinateur.

  • Faites un clic droit sur le bureau sous Windows 7. Sélectionnez Résolution d’écran. Baissez la résolution.

Si votre ordinateur portable a un affichage basé sur des OLED, évitez de faire afficher des images blanches. Les écrans OLED consomment beaucoup plus d’énergie à afficher du blanc.

4200mah 7.4V batterie pour Getac T800 series BP2S2P2100S.
4050mAh/60Wh 14.8V batterie pour Lenovo Y700-17iSK L14M4P23.
6.5AH 98WH 14.8V batterie pour Philips HEARTSTART XL+ 989803167281.
640MAh/70Wh 10.8V batterie pour Panasonic CF-C2 MK1 Toughbook Standard CF-VZSU80U.
2500mAh/27Wh 10.8V batterie pour Fluke 123B/124B/125B 120B series BP290.

Quatre trucs essentiels pour améliorer la durée de vos batteries d’ordinateur

Quatre trucs pour allonger l’espérance de vie de vos batteries (de téléphones, de portables, etc.)

Elles sont dans nos ordinateurs, dans nos téléphones portables et dans nos voitures. Mais elles ne se rappellent à notre bon souvenir que lorsqu’elles nous lâchent. Il faut alors trouver un moyen de les recharger — et dans ces moments là, nous ne les portons pas vraiment dans notre cœur. Les batteries sont issues d’une technologie très «vieille école». Nous les fourrons dans des gadgets toujours plus petits, plus performants, plus bon marché, mais nous oublions parfois qu’elles ne sont pas soumises à la loi de Moore. Nous n’en savons pas beaucoup plus sur elles aujourd’hui qu’à l’époque de l’invention de l’Eniac. Du coup, les batteries demeurent le facteur contraignant numéro un de nos machines: c’est à cause d’elles que nous ne fabriquons pas de meilleures voitures, que vous ne pouvez pas regarder un film de deux heures sur votre smartphone, ou que votre PC portable vieux de seulement trois ans ne peut plus vous accompagner lors des longs voyages en avion.

Les problèmes liés aux batteries ont donné naissance à un nombre incalculable de conseils maisons quant à leur utilisation optimale. Certains pensent que la meilleure manière d’en tirer le maximum consiste à les recharger aussi souvent que possible. D’autres nous mettent en gardent contre le péché de recharge excessive: selon eux, mieux vaut laisser ses batteries se vider complètement de temps en temps. Les disciples de cette école redoutent en réalité l’«effet mémoire», principe selon lequel une batterie rechargée trop souvent finit par s’essouffler peu à peu. Autre motif d’agacement: la jauge de la batterie. Plus on recharge son téléphone portable ou son iPod, plus la jauge semble perdre en précision.

Afin de tirer tout ceci au clair, j’ai fait appel à Isidor Buchmann, le PDG de Cadex Electronics, entreprise canadienne spécialiste des testeurs de batterie. Buchmann gère également Battery University, un site Web très utile pour tous les ingénieurs et autres amateurs d’accumulateurs. J’ai demandé à Buchmann comment il fallait s’y prendre pour rallonger la durée de vie de nos batteries. «Il n’y a pas grand-chose à faire», a-t-il affirmé, avant de se lancer dans une tirade des plus techniques, exposant par le menu les différents points faibles des accumulateurs rechargeables.

Laissez-moi vous résumer son point de vue en deux mots: quoi que vous fassiez, votre batterie finira par mourir – un jour ou l’autre, vous ne pourrez plus la recharger, et il faudra en changer. Elle mordra la poussière si vous l’utilisez trop souvent. Elle passera l’arme à gauche si vous l’utilisez trop peu. Elle cassera sa pipe si vous la rechargez trop souvent. Et si vous la rechargez trop peu, elle finira par manger les pissenlits par la racine. Je ne suis pas assez clair? Faites le test: retirez la batterie de votre appareil photo, glissez-la sous votre matelas, et revenez la chercher dans cinq ans. Devinez quoi? Elle sera morte. Et par «morte», je veux dire morte : elle ne sera pas simplement à plat, mais définitivement hors d’usage.

Ceci étant, il y existe tout de même quelques astuces pour prolonger la vie de ces chères petites. Voici les conseils de Buchmann.

Ordinateurs portables. La durée de vie standard d’une batterie lithium-ion pour portable est comprise entre 18 mois et 2 ans, selon Buchmann, mais la vôtre peut survivre bien plus longtemps si vous en prenez soin. Voici les choses à éviter: rechargements excessifs, rechargements trop peu fréquents, et – chose que la plupart d’entre nous ignorent – la chaleur. Il peut faire plus de 43°C à l’intérieur d’un portable ; pour une batterie, c’est tout simplement l’enfer.

Selon Buchmann, une batterie devrait toujours être chargée entre 20% et 80%. Bien entendu, en pratique, c’est un peu compliqué ; on ne peut pas toujours avoir l’œil sur son PC. Mais même si vous êtes dans l’incapacité d’appliquer ce conseil sur le long terme, faites tout de même attention à ne pas laisser votre portable en charge trop longtemps une fois la batterie remplie. Attention également à ne pas laisser la batterie se vider entièrement.

Les accumulateurs doivent éviter la chaleur comme la peste. Pour ce faire, mieux vaut recharger sa batterie lorsque l’ordinateur est éteint. Lorsque votre PC est allumé et branché, vous devriez enlever la batterie de votre ordinateur. Oui, vous avez bien lu: enlever la batterie. Buchmann: «Je sais bien que c’est loin d’être pratique, mais si votre portable est branché et que la batterie est complètement chargée… cette dernière va souffrir.»

Et si la batterie ne peut pas être enlevée, comme c’est le cas sur les derniers ordinateurs portables d’Apple? Selon Buchmann, les batteries des portables de dernière génération sont logées dans les parties les plus froides de la machine; de plus, certains ordinateurs pallient le problème de la recharge excessive en cessant d’alimenter la batterie quelques instants avant que celle-ci soit complètement rechargée. Ce qui prolonge sa durée de vie. Seul problème: les constructeurs informatiques refusent de rendre publics leurs algorithmes de charge; impossible donc de savoir quels ordinateurs proposent ce système de préservation. (Buchmann pense que les machines d’Apple en font partie: leur campagne de publicité vante justement la longue durée de vie de leurs batteries). Mais même si votre ordinateur est assez perfectionné pour interrompre la charge de la batterie avant que cette dernière ne soit pleine, mieux vaut la retirer si votre PC le permet. Rien de tel pour éviter la chaleur.

Téléphones, appareils photo, et autres gadgets. En général, les règles exposées ci-dessus s’appliquent également à ces machines: entre 20% et 80% de charge, et batteries au frais. Si vous laissez votre téléphone sur un siège de voiture surchauffé toute l’après-midi, ou si vous épuisez la batterie de votre appareil photo lors d’une visite au zoo et que vous le laissez trainer dans un tiroir pendant six mois… vos pauvres petites batteries rendront leur dernier soupir.

Si vous comptez ne pas vous servir d’une batterie pendant longtemps, mieux vaut d’abord la charger à 40%, selon Buchmann. En effet, les batteries s’«auto-déchargent», qu’elles soient en activité ou non. Le fait de les recharger un peu avant de les ranger permet de s’assurer qu’elles ne se videront pas complètement – ce qui, on l’a vu, pourrait causer leur perte.

L’effet mémoire. Votre batterie perdra-t-elle de sa capacité si vous ne la laissez pas se vider complètement de temps en temps? Rien ne permet de l’affirmer. L’effet mémoire ne s’applique qu’aux batteries nickel-cadmium, pas aux modèles les plus modernes (batteries lithium-ion, ou, variantes encore plus perfectionnées, batteries lithium-ion polymère). Non seulement les batteries au lithium résistent à l’effet mémoire, mais elles ne nécessitent aucune manipulation lors de la première utilisation (les mettre à recharger pendant 24 heures, par exemple, comme vous le conseillent certains manuels d’utilisation). On trouve encore des batteries nickel-cadmium dans certains téléphones sans fil, brosse à dents électriques, et autre gadgets bon marché, mais elles ne coûtent pas cher et sont donc faciles à remplacer.

Pourquoi ma jauge de batterie débloque-t-elle? Il est bien plus compliqué de créer une jauge de batterie précise que de réaliser une jauge d’essence perfectionnée. La capacité d’une batterie est continuellement en baisse; l’imprécision de la jauge augmente donc avec le temps. La charge d’une batterie est affectée par des éléments impossibles à prévoir: les facteurs environnementaux comme la température, par exemple. «La technologie permettant de mesurer l’état de charge des batteries n’est pas vraiment au point», assure Buchmann. «On n’y arrive pas. C’est aussi simple que cela.»

La plupart des jauges de batterie détectent toutes les arrivées et les sorties d’énergie électrique – en d’autres termes, la durée de charge et la durée d’utilisation d’un appareil. Elles tentent également d’estimer le degré de dégradation de votre batterie au fil du temps. Mais à chaque fois que l’ordinateur réalise cette estimation, il ajoute des erreurs au calcul initial. Ces erreurs finissent par s’additionner; il arrive donc que votre ordinateur portable s’éteigne alors même que la jauge assure qu’il vous reste 40 minutes de charge.

Pour résoudre ce problème, il vous faut «calibrer» votre jauge en vidant complètement votre batterie, puis en la rechargeant à bloc. Ceci permet de remettre le «drapeau» de la capacité de votre batterie à zéro; la jauge sera donc plus précise. Bien sûr, le fait de décharger puis de recharger une batterie la rapproche un peu plus du trépas. Mais les batteries aussi doivent bien mourir un jour.

4200mah 7.4V batterie pour Getac T800 series BP2S2P2100S.
4050mAh/60Wh 14.8V batterie pour Lenovo Y700-17iSK L14M4P23.
6.5AH 98WH 14.8V batterie pour Philips HEARTSTART XL+ 989803167281.
640MAh/70Wh 10.8V batterie pour Panasonic CF-C2 MK1 Toughbook Standard CF-VZSU80U.
2500mAh/27Wh 10.8V batterie pour Fluke 123B/124B/125B 120B series BP290.

Faut-il ou non laisser son ordinateur portable branché en permanence sur le courant ?

Je n’ai jamais été un grand expert en batterie… Depuis toujours, j’entends des “experts” dire qu’il ne faut pas laisser branché son laptop lorsque la batterie est pleine, alors que d’autres “experts” affirment que les technologies actuelles permettent d’éviter une dégradation de la batterie dans ce cas.

Alors, qui croire ?

Et bien le CEO de Cadex Electronics, une société qui fabrique des batteries, a peut être apporté une vérité dans une interview accordée à Wired.

D’après lui, l’idéal pour conserver une batterie au top de ses performances et lui assurer une durée de vie maximale, serait de la laisser charger au maximum jusqu’à 80% et de la rebrancher uniquement lorsque la batterie atteint 40% de charge restante.

D’après lui, plus la batterie stocke de courant, plus ses cycles de charge diminuent. La charge constante réduit évidemment la durée de vie de la batterie, mais ce qui fait mal surtout, c’est la chaleur produite par cette charge en permanente qui accélère la dégradation. Retirer la batterie d’un laptop ou bien la refroidir lorsqu’il est branché sur secteur, permet donc de réduire drastiquement cette dégradation.

Une batterie chargée en permanence à 100% aura 300 à 500 cycles de charge avant de mourir alors qu’une batterie chargée en moyenne autour de 70% disposera de 1200 à 2000 cycles de charge, soit une durée de vie multipliée par 4 !

Évidemment, ce n’est pas forcement simple de toujours avoir un œil rivé sur la batterie et de la brancher à 40% pour la débrancher à 80%, mais je suis certain que des dev malins auront vite fait de mettre en ligne des logiciels capables d’alerter l’utilisateur sur ces seuils de charge.

L’autre solution serait de mesurer (à peu près) le temps qui s’écoule entre 80 et 40% et de programmer un timer sur cette durée pour être averti.

En tout cas, maintenant je sais que laisser brancher un ordinateur portable (ou tout autre appareil équipé d’une batterie) en permanence est mauvais, et qu’il n’est pas nécessaire de procéder à des décharges et charges complètes (0 % – 100 %) pour ménager la durée de vie de la batterie.

Après si vous avez les moyens, vous pouvez toujours continuer à charger votre laptop comme un porc et racheter des batteries lorsqu’elles sont mortes. C’est aussi une solution .

4200mah 7.4V batterie pour Getac T800 series BP2S2P2100S.
4050mAh/60Wh 14.8V batterie pour Lenovo Y700-17iSK L14M4P23.
6.5AH 98WH 14.8V batterie pour Philips HEARTSTART XL+ 989803167281.
640MAh/70Wh 10.8V batterie pour Panasonic CF-C2 MK1 Toughbook Standard CF-VZSU80U.
2500mAh/27Wh 10.8V batterie pour Fluke 123B/124B/125B 120B series BP290.

La relation bancaire au moyen des Smartphones et des tablettes

Depuis quelques années, la relation entre les clients et les banques en ligne devient de plus en plus simplifiée et cela n’engendre pas des modifications totales sur les services proposés par ces organismes. Les canaux numériques comme les Smartphones ou encore les Tablettes sont les moyens les plus choisis pour procéder à certaines opérations bancaires.

Les taux évolutifs d’utilisation de mobile

Depuis que les banques en ligne existent, une nouvelle stratégie se met en place pour que les mobiles puissent supporter les applications bancaires. En effet les clients qui choisissent les mobiles en guise de moyen de faire des transferts et des gestions de compte, sont toujours en constante évolution.

En effet, les résultats des enquêtes auprès des clients français passent de 35% en 2011, 41% en 2012 et les pourcentages augmentent jusqu’à 67% pour les utilisateurs de Smartphone. Cette évolution marque en grande partie que les utilisateurs préfèrent entrer en contact avec leur banque au moyen d’un Smartphone ou d’une Tablette.

Les limites des outils numériques

L’utilisation des Smartphones et des Tablettes connaît néanmoins des limites. Il faudra toujours que le client passe dans les agences bancaires pour réaliser certaines opérations. Les canaux traditionnels restent comme les agences restent dans ce cas utiles malgré l’existence des nouveaux appareils de gestion de compte.

Auprès des agences s’effectuent encore, l’ouverture des comptes, les virements entre les comptes, l’ouverture de nouveaux produits bancaires, la recherche de renseignements sur un sujet précis et le dépôt de réclamation. Le service en agence reste jusqu’ici indispensable et les clients ne peuvent pas nier cette situation.

Le plus sur les appareils numériques est sans doute que le client peut gérer son compte où qu’il soit et il peut effectuer des virements ainsi que des achats en ligne.

Batterie ordinateur portable : LUGGIE PA04-A701-C
Batterie ordinateur portable : VICTPOWER 10S2P18650
Batterie ordinateur portable : WORX WA3525
Batterie ordinateur portable : HP BI03XL
Batterie ordinateur portable : HP TE03XL

www.toutbatteries.com

LES SECRETS POUR AUGMENTER LA DURÉE DE VIE DE LA BATTERIE DE VOTRE PC PORTABLE !

Les ordinateurs portables. Bénédiction ou malédiction ? Hop hop hop, je vous arrête tout de suite, je ne m’appelle pas Bernard Henri-Lévy et je ne suis pas là pour créer un débat. Je dis juste que les batteries de la plupart des ordinateurs portables sont une grosse blague. Une conspiration. Oui, peut-être bien une malédiction (pour la dernière fois, je NE suis PAS Bernard Henri-Lévy !!). Bon, maintenant, vous savez que les batteries, aussi performantes (ou pas) soient-elles, se dégradent au fil du temps. La solution miracle n’existe pas. Par contre, si vous suivez ces petits conseils bien utiles, peut-être que vous survivrez. J’ai bien dit peut-être…

TEMPÉRATURE ET NETTOYAGE

La température peut avoir un énorme impact sur la durée de vie de la batterie. Généralement, la température ambiante est l’idéal. Ce qui veut dire qu’il ne faut pas laisser votre PC ni dans la voiture en plein soleil, ni devant la fenêtre de votre chalet dans les Alpes (petits chanceux). Si vous êtes dérangé par la température de vos alentours, votre PC l’est aussi, c’est aussi simple que ça. Donc si vous avez l’habitude d’utiliser votre PC sur votre lit, il va falloir perdre cette mauvaise habitude.

Restez sur une surface plane et stable et faites bien attention à ce que les ventilateurs ne soient pas obstrués. Investissez dans un support (comme ceux que l’on voit en bois) si jamais vous tenez vraiment à utiliser votre ordinateur dans ce petit cocon qu’est votre lit.

Pour ceux qui ont une batterie amovible, enlevez-la et nettoyez les bouts de métal qui font contact avec l’ordinateur environ une fois tous les 2-3 mois avec un tissu propre et de l’alcool. Ça aide à transférer l’énergie au PC le plus efficacement possible.

FAITES COULER LE JUS

Pour être sûr que votre PC ait une longue vie, ne le laissez pas constamment chargé. C’est important que les électrons contenus dans la batterie soient en mouvement sur une base régulière, afin de la calibrer.

Idéalement, il faut que vous atteignez 60 à 40% de sa capacité au moins une fois par semaine. De plus, il faut la décharger entièrement une à deux fois par an. Dès que vous êtes branchés sur secteur, il est fortement conseillé d’enlever la batterie (si vous avez un onduleur). Cela résoudrait des problèmes de surchauffe, surtout pour les tâches difficiles. Par contre, la batterie vous protégera contre les coupure de courant et autres soucis (à la façon d’un onduleur) donc l’enlever protégera votre batterie mais pas votre ordinateur.

Il y a également des règles si vous laissez votre PC inutilisé pendant plus de 6 mois. Laissez la batterie à environ 40-50% sinon vous prenez le risque de l’abîmer.

PARAMÈTRES D’ALIMENTATION

Le constructeur de votre ordinateur portable a sûrement installé des préréglages pour que vous trouviez facilement un moyen d’économiser votre batterie. Ne vous y trompez pas, ça sera toujours plus efficace si c’est vous qui bidouillez.

Fermez les onglets internet inutiles, débranchez les périphériques (souris, etc…) que vous n’utilisez pas, réduisez la luminosité de l’écran, désactivez le wifi. Plein de gestes courants qu’il faut s’habituer à faire.

Pour les utilisateurs de Mac, vous pouvez télécharger Battery Health et pour les utilisateurs sous Windowsvous pouvez aller du côté de Battery Care.

Enfin, sachez que si vous utilisez un chargeur qui n’a pas été fourni par le constructeur, cela risque grandement d’abîmer votre batterie. À vos risques et périls.

Batterie ordinateur portable : LUGGIE PA04-A701-C
Batterie ordinateur portable : VICTPOWER 10S2P18650
Batterie ordinateur portable : WORX WA3525
Batterie ordinateur portable : HP BI03XL
Batterie ordinateur portable : HP TE03XL

www.toutbatteries.com

La photo avec un smartphone : avantages, inconvénients

La photo avec un smartphone ? Il y a quelques années un tel titre m’aurait valu une ribambelle de commentaires indignés en bas de page. Il y a quelques années, je n’aurais d’ailleurs jamais pensé écrire un tel article.

Mais le temps passe, les temps changent et s’interroger sur sa pratique photographique est toujours riche d’enseignements. Alors, photo smartphone … ou pas photo smartphone ?

Ce sujet est écrit par Jacques Croizer qui a déjà écrit de nombreux tutoriaux pour le site Nikon Passion. Il partage son expérience avec vous au sein de la communauté (forum et groupe Facebook). Il a par ailleurs réalisé deux guides pratiques très complets : Tous photographes !

La photo avec un smartphone, un peu d’histoire

La génération des teenagers, quasiment née avec le smartphone, a déjà remisé les appareils photos numériques au rayon des objets déclassés. Il est vrai que depuis sa naissance en juin 2000, le premier téléphone embarquant un appareil photo a grandi bien plus vite que son âge : le Samsung SCH-V200 embarquait alors un capteur CCD de 352 x 288 pixels, soit un peu plus de 100 000 pixels …

Sept ans plus tard, une brève éternité, l’iPhone première génération proposait déjà un appareil de deux millions de pixels. La suite de l’histoire appartient au présent.

Si l’appareil hybride jouit encore de son image novatrice, si la guerre des prix permet aux reflex d’entrée de gamme de rester en tête de gondole, il faut bien reconnaître que la photographie au quotidien se pratique de plus en plus avec un smartphone. A tort ou à raison ?

Un avantage décisif

Photographier au quotidien, c’est avant tout figer des instants de vie pour la plupart furtifs.

Première condition, avoir toujours son appareil sur soi. Seconde condition, ne pas avoir à se poser de questions sur son fonctionnement. Le smartphone répond parfaitement à ce cahier des charges. Il n’est qu’à voir avec quelle facilité il est possible de construire au pied levé une image panoramique pour s’en convaincre.

Mais cette convivialité ne s’arrête pas à la prise de vue. La connectivité étendue du smartphone permet de partager instantanément le souvenir qu’on vient d’immortaliser et ça, pour la génération connectée … c’est vraiment le Graal !

Mais aussi des limites …

La disponibilité du smartphone reste cependant dépendante du niveau de sa batterie. A trop vouloir en faire, notre hochet multifonction finit rapidement par ne plus rien pouvoir faire (sauf à disposer d’une batterie additionnelle) ! Cette faible autonomie est le prix à payer pour qu’il tienne dans la poche. Vouloir tout faire dans un espace aussi réduit engendre par ailleurs bien d’autres limites.

L’importante densité de pixels sur la surface souvent réduite du capteur de la grande majorité des smartphones se paye par une montée en ISO douloureuse. Dès que la lumière baisse, la qualité des images s’en ressent : photos floues car la vitesse de déclenchement est trop faible, photos sous exposées, photos bruitées : le smartphone n’est jamais aussi bon que lorsque la lumière l’est également. Mais n’est-ce pas là l’essence même de la photographie ?

Le diamètre réduit de la pupille d’entrée a tendance à créer de la diffraction : les images apparaissent légèrement floues lorsqu’on les agrandit beaucoup. Est-ce grave quand on sait que 99 % des photos seront vues sur ce même téléphone, sur une tablette ou sur un écran d’ordinateur

La focale de type grand angle, conjuguée à un capteur de faibles dimensions, rend quasiment impossible l’obtention de jolis arrière-plans flous.  Elle oblige par ailleurs à se rapprocher exagérément du sujet, ce qui explique la cohorte des profils à gros nez et petites oreilles qui envahissent les réseaux sociaux.

Si vous êtes habitués aux boîtiers plus volumineux, sans doute reprocherez-vous également au smartphone son manque de stabilité et son absence de viseur. L’écran, à l’instar d’un viseur numérique, est pratique pour cadrer lorsque la lumière baisse. Il se révèle bien plus pénalisant en plein soleil.

La photo au smartphone : bilan

S’il rend parfois les armes là où un minimum de technique devient nécessaire pour réussir sa photo, le smartphone exploite en revanche avec une instantanéité remarquable les vastes possibilités de l’ère numérique.

Il se révèle être au cœur d’un écosystème complémentaire de celui de l’appareil photo. De nombreuses applications, souvent gratuites ou proposées à un prix dérisoire, permettent de considérablement booster ses fonctionnalités natives (voir la liste des applications photo les plus utiles).

La phonéographie s’appuie en outre sur une multitude de filtres créatifs qui subliment en quelques clics une image qui aurait pu sinon se révéler parfaitement banale.

La banalité… C’est bien là le problème. L’image du photophone est ternie par un tsunami de selfies insipides, de photos de nourritures figées dans leur graisse, d’horizons en perdition et autres bâtiments en souffrance, de toutes ces icônes incontournables des réseaux sociaux qui ont désormais supplanté les antiques galeries de tata Ginette. Non mais allô, quoi !

Il serait pourtant trop facile de s’appuyer sur cette abondance d’images sans intérêt pour rejeter avec dédain le nouveau venu du monde de l’image. Il est de même encore bien trop tôt pour rejeter le matériel traditionnel, pénalisé par son encombrement et son manque de connectivité.

En conclusion

Toujours à portée de main, le smartphone aiguise notre appétit photographique et nous permet de l’assouvir instantanément. C’est un excellent moyen de rester motivé à chaque instant et par tous les temps.

Bien sûr, l’outil reste limité dans ses possibilités techniques. C’est l’occasion de nous concentrer sur ce qui est à la base de la photographie : la lumière et le contenu de l’image. A vous de nous le prouver en postant vos plus belles réalisations sur le groupe Nikon Passion avec le tag Smartphone !

Batterie ordinateur portable : LUGGIE PA04-A701-C
Batterie ordinateur portable : VICTPOWER 10S2P18650
Batterie ordinateur portable : WORX WA3525
Batterie ordinateur portable : HP BI03XL
Batterie ordinateur portable : HP TE03XL

www.toutbatteries.com

BIEN CHOISIR SON CHARGEUR

L’utilisation quotidienne de nos smartphones et tablettes requiert des recharges de plus en plus fréquentes. Un chargeur secteur ne suffit parfois plus. Mais dans ce cas que faire ? MacWay vous propose toute une gamme de chargeur secteur et voiture. Voici quelques conseils pour mieux s’y retrouver et savoir quel modèle choisir.

Combien d’ampères (A) dois-je choisir ?

L’intensité du ou des port(s) USB de la batterie s’exprime en ampères. Elle est très importante, car elle va déterminer la vitesse à laquelle la batterie chargera votre périphérique. Par exemple, un smartphone se recharge avec un port USB 1A alors qu’une tablette nécessite un port USB 2,1A ou 2,4A afin de pouvoir se recharger plus rapidement.

L’objectif est de choisir une batterie ayant un port USB de sortie au minimum égal à celui indiqué sur le chargeur d’origine de votre périphérique.

Note : comme nous avons pu le voir, les iPhone 6 et 6 Plus ont des chargeurs d’origine délivrant 1A. Or, ces deux modèles sont en réalité capable d’accueillir pratiquement 2A lors de la charge, et donc de recharger beaucoup plus rapidement. Pour les détenteurs d’iPhone 6 et 6 Plus, il est donc plus intéressant d’opter pour une batterie ayant un port de sortie de 2,1A, afin de gagner de précieuses heures en temps de chargement.

Qu’est-ce que la technologie SMART ?

La technologie SMART permet à la batterie externe de détecter automatiquement le périphérique connecté à son port de sortie, et d’adapter sa vitesse de charge.

L’objectif d’une batterie SMART est donc de fournir l’ampérage maximal possible en fonction du périphérique, afin de le recharger le plus rapidement possible.

Cette technologie est indiquée sur les fiches produits, lorsque la batterie en est dotée.

 Quels sont les différents types de chargeur ?

Les chargeurs secteur.

Compact, familial, d’un à cinq ports USB ou encore de voyage : il en existe pour tous les besoins. En fonction de votre type d’utilisation, soyez certain que MacWay à le produit qu’il vous faut.

Au sein de la gamme, les chargeurs secteur sont équipés d’un à cinq ports USB. Pour le bureau, pour la table de nuit ou pour le sac à main, un port USB suffit généralement. Pour les couples, pour un petit voyage ou lorsque vous possédez deux périphériques, optez pour les chargeurs deux ports. Enfin pour les familles, il existe des chargeurs de quatre ou cinq ports USB capables de recharger tous les périphériques de la maison, simultanément.

MacWay pense également aux voyageurs, car plusieurs références sont livrées avec des adaptateurs secteur internationaux (États-Unis, Royaume-Uni, Europe et Australie) et sont donc interchangeables.

Découvrez ici toute notre gamme de chargeurs secteur

Batterie ordinateur portable : LUGGIE PA04-A701-C
Batterie ordinateur portable : VICTPOWER 10S2P18650
Batterie ordinateur portable : WORX WA3525
Batterie ordinateur portable : HP BI03XL
Batterie ordinateur portable : HP TE03XL

www.toutbatteries.com

 

Pourquoi choisir un smartphone Android plutôt qu’un iPhone

Choisir entre un smartphone Android et un iPhone est la grande question lorsque vient le moment de faire son achat. Il faut dire que les smartphones sont de plus en plus chers et qu’un tel achat implique une mûre réflexion. Comme on est sympas, on vous a regroupé 12 raisons de choisir un smartphone Android plutôt qu’un iPhone. Après ça, vous vous demanderez comment vous avez fait pour vous poser la question.

Si l’iPhone a été le tout premier smartphone tel que nous le connaissons aujourd’hui, il doit faire face désormais à de nombreux concurrents sous Android. Et malgré son succès phénoménal, l’iPhone est désormais surclassé par certains de ses rivaux en termes de ventes. Sur la partie logicielle, Android continue de rattraper son retard sur iOS, retard accumulé lors des toutes premières années de l’iPhone. D’un côté Android a ses désavantages face à iOS, notamment à cause de mises à jour moins fréquentes. Mais dans les faits, cela dépend vraiment du constructeur. En outre, Android a aussi pas mal d’atouts non négligeables face à iOS, atouts qui feront pencher la balance lors de la décision d’achat.

Le critère numéro un quand on veut acheter un téléphone, c’est certainement le prix qu’on veut y mettre. Définir un budget maximum vous permettra de faire un premier tri et faciliter votre choix. Si on prend un budget de moins de 300 euros pour un smartphone neuf, nu, sans engagement, vous aurez du mal à trouver votre bonheur chez Apple, sauf si vous voulez un modèle de plus de deux ans qui est déjà largement dépassé par les concurrents.

Le choix ne se fait pas que dans les formes et les couleurs. Il existe des smartphones d’entrée de gamme, de milieu et haut de gamme qui répondront à vos besoins et surtout à votre budget. Selon la somme que vous souhaitez y mettre, chaque constructeur saura vous proposer un modèle correspond à vos envies.

Si la plateforme iOS se veut très accessible, il n’en est pas de même pour ce qui est du prix d’un iPhone, exclusivement haut de gamme et donc pas si grand public que ça. Par ailleurs, la montée en puissance des smartphones chinois, avec des modèles au rapport qualité-prix incomparable finira de vous convaincre. Pouvoir se procurer des modèles à la pointe de la technologie pour la moitié du prix d’un iPhone, ça n’a pas de prix. Ah si en fait.

Un large choix de modèles

Lorsque vous voulez acheter un téléphone, vous allez devoir faire un choix parmi un large panel de constructeurs et modèles. Certains pesteront contre ce trop-plein de choix pouvant semer la confusion parmi les modèles, mais ne nous mentons pas, avoir le choix est agréable.

Là où chez Apple vous ne pouvez opter que pour l’ancien ou le nouvel iPhone, Android vous offre un large éventail de possibilités. Samsung, Huawei, Sony, HTC, LG, Motorola, ou encore OnePlus et Honor pour ne citer qu’eux, sont autant de constructeurs proposant des smartphones Android différents.

Certaines marques comme Motorola proposent même de personnaliser totalement votre smartphone. Le service Moto Maker permet de choisir la matière de la coque, sa couleur, ainsi que la couleur des détails à l’avant du smartphone (bordures, boutons etc.). Il n’y a pas une semaine où un nouveau modèle n’est pas annoncé, proposant une fiche technique intéressante à petit prix.

La diversité est incroyable : que vous cherchiez un petit ou un grand écran, un stylet ou un modèle dual-sim, vous trouverez votre bonheur. Alors oui, vous allez peut-être mettre un peu plus de temps à choisir, mais vous aurez au bout du compte un modèle qui vous correspondra et répondra parfaitement à vos attentes.

Les services Google parfaitement intégrés

Google n’ayant pas qu’Android dans sa poche, tous les services du géant de Mountain View sont parfaitement intégrés aux terminaux équipés de son OS mobile, ce qui rend leur utilisation encore plus simple. Tous les services en ligne de Google vous suivront partout et vous pourrez y accéder facilement depuis votre téléphone Android. De Gmail en passant par Google Maps ou encore Google Docs et Google Search.

Vous êtes joueur ? Il y a des manettes pour ça !

Bien que plusieurs contrôleurs de jeux fonctionnent avec iOS, le choix est encore une fois en faveur d’Android. On ne compte plus les manettes et joysticks aux différentes formes et maniabilités. Elles sont plus ou moins réussies, mais beaucoup ont fait leurs preuves.

Si vous êtes plutôt classique, sachez qu’il est possible d’utiliser le PS4 Remote Play ou Xbox One à votre mobile ou tablette pour bénéficier de la meilleure expérience de jeux possible. C’est particulièrement utile pour les jeux à la première personne ou encore les jeux de course, entre autres. Une connexion via Bluetooth est souvent suffisante pour profiter des différentes manettes de jeux.

Vive la personnalisation !

C’est indéniablement l’un des grands points forts d’Android, la personnalisation du système dans ses moindres détails. Là où Apple veut garder le contrôle sur l’expérience de l’utilisateur, Google vous donne la possibilité de personnaliser son système de manière très simple ou en mettant un peu plus les mains dans le cambouis selon vos envies. Personnaliser son téléphone passe aussi bien par les fonds d’écrans que la personnalisation de votre clavier ou encore l’installation de ROMS Customs (personnalisées).

Cela peut paraître accessoire, mais les fonds d’écrans animés font vraiment la différence dans la mesure ou ils rendent vivant votre smartphone. Loin des simples lignes qui avancent ou des feuilles qui tombent, certains fonds d’écrans sont de véritables tableaux interactifs.

Il y en a vraiment pour tous les goûts, afin que votre mobile soit vraiment à votre image. iOS est encore restrictif de ce côté-là, malgré un effet 3D utilisant le gyroscope sous iOS, et l’utilisation des photo Live qui s’animent lorsque l’on appuie plus fort sur l’écran d’accueil (à partir des iPhone 6S). Et si un fond d’écran qui bouge n’est pas indispensable, c’est aussi pour ce genre de détails que l’on aime Android – en tout cas, tout y est possible !

Les launchers personnalisés

Les launchers constituent une nouvelle étape dans la personnalisation de votre smartphone. Ils vous permettent de modifier l’apparence de votre smartphone Android en y mettant une “surcouche” à la manière des constructeurs (TouchWiz, Sense, etc.) qui modifient la version de base d’Android pour y ajouter leur interface. Vous pouvez trouver de nombreux launchers sur le Google Play. Qu’ils soient gratuits ou payants, ils se téléchargent comme une application et s’installent en quelques secondes.

Installer un launcher sur votre smartphone où votre tablette est sans danger et vous permet de modifier radicalement l’interface, au niveau de la forme des icônes ou des couleurs par exemple. C’est un excellent moyen pour aller plus loin que les simples fonds d’écrans et widgets sans avoir à faire trop de manipulations. Un élément de plus qui fait passer iOS l’iPhone pour une brique et démontre la supériorité d’Android sur iOS.

Les ROMs Custom, pour aller encore plus loin dans la personnalisation

Nous franchissons une étape supplémentaire dans la personnalisation en remplaçant la ROM stock d’Android (celle que vous trouvez sur les appareils Nexus par exemple).

Les ROMs personnalisées (plus communément appelées ROMS Customs) sont un excellent moyen d’installer les toutes dernières versions de l’OS comme Oreo sur des smartphones et des tablettes vieillissants pour ainsi leur donner une seconde vie ! Cette méthode est souvent utilisée par les possesseurs de mobiles lorsque le constructeur du produit n’assure plus les mises à jour des “vieux” terminaux (généralement au bout de deux ans).

Les ROMs Customs offrent également l’accès à certains outils et offre de meilleures performances que les versions des constructeurs. Avec ces ROM, on atteint le niveau de personnalisation le plus élevé. Ce genre d’exercice demande un peu d’entrainement et d’aide que vous pourrez trouver sur notre forum Android, riche en tutoriels et en ROMS Customs.

Du multitâche, du vrai

L’une des richesses d’Android est sans aucun doute le traitement du multitâche. Même si iOS s’est amélioré sur ce point notamment sur iOS 11, le système de Google est toujours plus performant. D’abord parce qu’il intègre plus en profondeur les applications tierces.

Par exemple, vous pouvez partager des contenus sur pratiquement toutes vos applications. Vous pouvez envoyer une image avec une application mail différente de Gmail par exemple. Sur iOS, on peut partager en priorité avec les services d’Apple.

C’est un défaut que même les utilisateurs d’iOS pointent du doigt. Toujours devoir basculer d’une application à l’autre alors que tout pourrait être fait depuis une seule et même interface est un peu fastidieux.

Par ailleurs certains smartphones Android facilitent encore plus le multitâche puisqu’ils intègrent le multi-fenêtre. iOS permet également depuis iOS 9 d’utiliser cette fonction mais uniquement sur son iPad. Sur Android, certains smartphones en sont tout à fait capables, comme les Galaxy Note de Samsung par exemple. Utiliser deux applications en simultané sur un seul et même écran offre un véritable confort.

Google Assistant : le compagnon idéal

Il n’est pas question ici de dire que Google Assistant est meilleur que Siri. Chacun aura sa préférence pour son assistant personnel. Néanmoins, nous sommes convaincus que Google Assitant est intégré avec plus de profondeur à Android que ne l’est Siri dans iOS.

Désormais, l’assistant est capable de suggérer des choses avant même que l’on y pense. C’est la vraie révolution d’Android Nougat.

Selon vous pourquoi un smartphone Android est meilleur qu’un iPhone ?

Tout au long de ce dossier, nous avons abordé les raisons pour lesquelles nous vous conseillons d’acquérir un téléphone Android plutôt qu’un iPhone. Vous serez sûrement plus sensible à certains arguments qu’à d’autres, mais tout n’est qu’une question de goûts.

Ce dossier ne se veut pas exhaustif et vous avez sûrement des avis différents sur plusieurs points ou des réflexions personnelles à y apporter, alors allez-y ! Quel que soit votre avis sur la question ou si vous souhaitez aborder des points qui auraient été oubliés dans ce dossier, n’hésitez pas à le compléter avec vos commentaires et vos réactions.

Vous pouvez également nous dire (si vous êtes du côté obscur de la Force) pourquoi vous pensez qu’un iPhone est meilleur qu’Android. Nous avons choisi cet angle mais il y a certainement des raisons qui font que certains préfèrent l’iPhone. A vos claviers, on a hâte de voir vos arguments.

Batterie ordinateur portable : LUGGIE PA04-A701-C
Batterie ordinateur portable : VICTPOWER 10S2P18650
Batterie ordinateur portable : WORX WA3525
Batterie ordinateur portable : HP BI03XL
Batterie ordinateur portable : HP TE03XL

www.toutbatteries.com