iOS 10 : dix astuces simples pour améliorer l’autonomie d’un iPhone

Diaporama : Toujours plus modernes, nos téléphones sont aussi de moins en moins endurants : la multiplication des applications connectées se conjugue à l’exigence de finesse pour conduire à des appareils bardés de fonctionnalités mais de moins en moins bien armés pour dépasser la journée d’activité. Sur ce terrain, iOS et l’iPhone constituent un bon cas d’école : de nombreux comportements par défaut ont un impact significatif sur la durée de vie de la batterie et quelques petites manipulations très simples permettent d’améliorer nettement les choses sans vraiment réduire les services rendus.

IOS 10 : Afficher le pourcentage de la batterie

Avant de s’attaquer à la résolution d’un problème, encore faut-il en comprendre la nature ! Depuis quelques années, iOS dispose d’une option qui permet d’afficher le niveau d’autonomie de la batterie sous forme d’un pourcentage, nettement plus précis que la petite jauge visuelle située en haut de l’écran. Pour l’activer, il suffit de se rendre dans l’application Réglages, puis de chercher la ligne Batterie. Là, on actionnera le bouton « Pourcentage de la batterie ».

Retrouvez nos derniers tests d’appareils iOS :

  • le test de l’iPhone 7 Plus
  • le test de l’iPhone SE
  • le test de l’iPad Pro 9,7 pouces.

iOS 10 : visualiser la consommation batterie par application

Une fois rendu dans le menu Batterie, on pourra visualiser très précisément l’impact de chaque application sur la durée de vie de l’appareils. Ici, iOS permet de visualiser la consommation sur les dernières 24 heures, ou sur la semaine passée. En tapotant la liste des applications, on affiche une information supplémentaire : la durée d’affichage visible à l’écran pour chacune d’entre elles, ainsi que son éventuelle consommation de données en arrière-plan.
Ici, on remarque l’impact très net des jeux vidéo : ils mobilisent aussi bien l’écran que les ressources techniques, et pèsent rapidement sur la batterie. On observe aussi que les réseaux sociaux ont une fâcheuse tendance à attaquer l’autonomie même s’ils ne sont pas énormément utilisés. Une étude clamait par exemple que l’on pouvait gagner 15% d’autonomie en choisissant de tirer un trait sur l’application Facebook !

Tout ceci nous amène au problème, crucial, de l’actualisation en arrière-plan.

IOS 10 : Gérer les applications qui peuvent s’exécuter en arrière plan

Android a pendant longtemps été nettement plus transparent qu’iOS en la matière, mais Apple a fini par combler son retard : iOS 10 permet de déterminer de façon lisible quelles sont les applications qui consomment des données en arrière-plan et, surtout, de régler au cas par cas quel logiciel est autorisé à le faire.

Pour cela, on se rendra dans l’application Réglages, menu Général, puis l’on cherchera la ligne « Actualisation en arrière-plan ». Plus il y aura d’applications autorisées et plus l’impact sur votre batterie sera important.

Ici, à vous de déterminer votre niveau d’exigence. Certains apprécient par exemple que leur réseau social et leur application d’information favoris montrent dès l’ouverture un flux d’informations à jour. D’autres préféreront actualiser eux-même ces contenus à la demande pour préserver l’autonomie de leur appareil.

iOS 10 : identifier les applications qui utilisent la géolocalisation

Le principe est identique en ce qui concerne la géolocalisation. Celle-ci fait appel au GPS de l’appareil, mais selon les cas, elle peut aussi mobiliser les contrôleurs sans fil (WIFi) pour améliorer la précision. Au final, le téléphone va puiser dans ses réserves pour déterminer la position de l’utilisateur.

Dans certains cas, l’appel est justifié, comme lorsqu’on consulte son itinéraire sur un plan. Dans d’autres, l’utilité de la géolocalisation est plus discutable. Après tout, est-ce bien nécessaire que chacun de vos posts Facebook soit accompagné de la mention précise du lieu ?

Ce réglage prend d’ailleurs une importance grandissante : les applications du marché ont de plus en plus tendance à solliciter la localisation, pour un bénéfice utilisateur parfois bien discutable…. en prolongeant la durée de vie de sa batterie, on pourrait bien aussi protéger un peu sa vie privée !

IOS 10 : couper simplement le Wi-Fi et le Bluetooth depuis l’écran d’accueil

Simple, mais efficace : l’écran de contrôle qu’on appelle en glissant du bas vers le haut de l’écran d’accueil permet d’activer ou de désactiver d’un doigt les contrôleurs WiFi et Bluetooth, qui n’ont pas besoin d’être actifs en permanence. Si vous n’utilisez le Bluetooth qu’une fois par semaine quand vous allez faire du sport, activez le manuellement le moment venu, et coupez-le le reste du temps.

Notons tout de même que ce paramètre a de moins en moins d’importance avec l’avènement de nouvelles normes comme le Bluetooth 4.0, qui ajustent beaucoup plus finement la consommation d’énergie lorsque la liaison est au repos. Néanmoins, simple bon sens, un contrôleur désactivé ne risque pas de puiser dans vos ressources !

IOS 10 : écran de gestion du multitâche

Certains réflexes ont la vie dure… encore aujourd’hui, beaucoup croient qu’ils vont pouvoir améliorer l’autonomie de leur appareil en fermant manuellement les applications qu’ils n’utilisent pas à l’aide de l’outil de gestion du multitâche d’iOS (qu’on appelle en double cliquant le bouton Home).

Pour qui vient du monde PC et a joué du gestionnaire des tâches pour libérer un peu de mémoire vive, la démarche parait logique. Sur iOS, Apple préconise cependant un fonctionnement différent : son système est en effet censé savoir « isoler » une application lorsqu’elle n’est pas active, pour que celle-ci ne consomme ni batterie, ni mémoire vive (sous réserve qu’on ait bien respecté les conseils qui précèdent dans ce guide).

D’après Apple, on obtiendrait même l’effet inverse à celui recherché en fermant ses applications à tout bout de champ: le téléphone puise en effet plus largement dans ses ressources pour la lancer de zéro que s’il se contente de la « réanimer ».

IOS 10 : activer le mode basse consommation

Quand la situation devient critique, n’oubliez pas qu’à l’instar de ses concurrents, iOS propose un mode économie d’énergie qui va automatiquement couper tous les appels de données et modifier les réglages en vue de prolonger la durée de vie de la batterie. Selon le moment où il est activé, ce mode permet de gagner deux ou trois heures supplémentaires loin d’une prise, pour peu bien sûr qu’on évite de faire appel à des applications et processus gourmands (jeux, navigation, appareil photo).

IOS 10 : régler la luminosité de l’écran

On l’a vu, les applications peuvent révéler des niveaux de consommation insoupçonnés mais n’oublions pas que sur le plan matériel, l’écran est le principal poste de dépense du téléphone. Par défaut, Apple propose sur ses iPhone et iPad un mode automatique, dans lequel la luminosité de la dalle varie en fonction des conditions extérieures. En plein jour, le système va par exemple augmenter cette luminosité pour que l’écran reste lisible. A l’inverse, il la diminuera quand l’utilisateur est dans l’obscurité. A l’usage, on se rend compte qu’on peut aussi manuellement régler la luminosité à un niveau raisonnable et se passer de cette variation automatique. Selon l’intensité retenue, on parviendra ainsi à augmenter l’autonomie.

IOS 10 : choisir un fond d’écran sans effet visuel

Dans iOS 10, Apple propose des fonctions totalement accessoires censées flatter l’oeil : effets de parallaxe sur l’écran d’accueil, animations ou fond d’écran animé, voire sensible à la pression sur iPhone 6s ou iPhone 7 Le rendu est très joli, mais on a vite fait de l’oublier, à tel point qu’on se demande s’il est vraiment nécessaire de sacrifier de l’énergie pour le maintenir.

L’option correspondante se paramètre dans le menu Réglages, à la ligne « Fond d’écran », en choisissant parmi la sélection Images (ou ses propres photos) plutôt que dans l’onglet Dynamique. Lors de la sélection du fond d’écran, choisissez « Image » plutôt que « perspective » pour désactiver l’effet de parallaxe.

IOS 10 : désactiver l’option Live Photos

Dans la même veine, ceux qui n’utilisent pas du tout la fonction Live Photos proposée sur les derniers iPhone 7 ou iPhone SE auront tout intérêt à la désactiver.

L’option correspondante est visible au sein de l’applications Photos : c’est le petit visuel situé au centre de la barre d’options. Il est éclairé en jaune quand le Live est en fonction.

Live Photos permet pour mémoire d’enregistrer quelques secondes de vidéo lorsqu’une photo est prise de façon à ce que l’on puisse a posteriori retrouver le mouvement de la scène capturée.

IOS 10 : réglage des modalités de synchronisation des emails

Dernier point et non des moindres : il convient de faire attention à la façon dont votre iPhone se connecte à vos comptes de messagerie. Par défaut, iOS propose d’activer le push, qui consiste à récupérer les nouvelles informations dès que celles-ci sont signalées par le serveur de messagerie.

Les emails et notifications liés à votre compte mail arrivent ainsi en quasi temps réel, ce qui peut se révéler indispensable pour certains (surtout dans le monde professionnel), mais se traduit aussi par un impact considérable au niveau de la consommation énergétique.

Le mieux ici est probablement de passer sur un relevé en mode manuel, ce qui signifie que pour vérifier vos emails, vous allez lancer l’application correspondante et la rafraîchir.

Dans Réglages, cherchez la ligne Mail, puis rendez-vous à la ligne « Comptes », puis enfin « Nouvelles données ». La manipulation sera particulièrement salvatrice si vous utilisez plusieurs comptes sur le même appareil.

Toujours dans ce menu, on jettera un oeil aux options de synchronisation iCloud (si vous avez choisi d’utiliser le compte proposé par Apple). Là aussi, on aura intérêt à réviser les choix par défaut : après tout, il n’est pas forcément indispensable de synchronisez en permanence ses favoris ou son carnet d’adresses !

Batteries externes : glissez en une dans votre sac !

Voilà pour les optimisations logicielles ! En ajustant précisément les différents réglages évoqués à vos besoins réels, vous devriez pouvoir prolonger quelque peu l’autonomie de votre terminal iOS. Les bénéfices seront bien réels, mais n’espérez cependant pas retrouver la durée de vie de téléphones emblématiques tels que l’indestructible 3310 de Nokia, un smartphone moderne reste un appareil somme toute peu endurant. En dernier recours, on optera donc pour une optimisation matérielle, sous la forme d’une batterie externe (ou powerbank). Pour savoir quel modèle acheter, rendez vous sur notre guide d’achat de batteries externes pour smartphone.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *